23e Coordination du mouvement : booster la mobilisation climat

  • -

23e Coordination du mouvement : booster la mobilisation climat

En ce premier week-end de novembre, les mouvements Alternatiba et ANV-COP21 se sont rassemblés pour leur 23e Coordination à Tours. En pleine COP26, alors que les belles promesses d’Emmanuel Macron et bon nombre d’autres décideurs s’enchaînent, les citoyen·nes construisent avec détermination les prochains temps forts du mouvement climat !

Photo : Basile Mesré-Barjon

Pour décider des orientations stratégiques et préparer les mobilisations à venir, 105 représentant·es des groupes locaux ont rejoint Tours depuis 27 territoires de tout l’Hexagone et d’Haïti (Amiens, Basse Navarre – Garazi, Bayonne, Besançon, Clermont-Ferrand, Grenoble, Haïti, La Ciotat, Lille, Marseille, Montpellier, Nantes, Nevers, Nord-Franche-Comté, Paris, Pays d’Aix en provence, Reims, Rennes, Rhône, Rouen, Sète, Sud Limousin, Strasbourg, Toulouse, Tours, Villefranche Beaujolais, Valence). 

Photo : Basile Mesré-Barjon

Dans la joie et la détermination : mobilisons-nous !

Les citoyen·nes sont déterminé·es à faire du climat un sujet incontournable des élections présidentielles. Pour ce faire, la Coordination a décidé d’un programme ambitieux pour les prochains mois :

  • faire le bilan du quinquennat passé et démasquer encore et toujours le double discours d’Emmanuel Macron en dénonçant le fossé qui sépare ses belles promesses de ses actions climaticides,
  • défendre notre vision d’écologie populaire qui ne laisse personne sur le carreau tout en construisant une société soutenable,
  • exiger un changement systémique tout en portant des propositions concrètes. 

L’autre point d’orgue de l’année 2022 ne sera pas dicté par le calendrier électoral : pour juillet 2022, le mouvement prépare le Festival Alternatiba, le plus grand festival climat ! L’événement accueillera une programmation à la fois artistique et militante.

Photo : Thomas Dalmayrac

Lors d’un brainstorming, la Coordination a pu apporter ses idées au projet – et en partie le rejoindre en tant que bénévole.


Quelles actions disruptives et originales pour faire monter notre rapport de force et avancer dans la bataille climatique ? Les militant·es Alternatiba / ANV-COP21 sont reparti·es de Tours avec un tas de bonnes idées – et outillé·es pour en trouver d’autres. À suivre 😏🤫

Tout est une question d’organisation

Soucieuse de rendre le fonctionnement interne encore plus efficace et inclusif, la Coordination a pris la décision d’accorder plus de place aux échanges et décisions prises avec les membres du réseau. Dans ce cadre, elle a également souligné l’importance vitale d’une valeur clé du mouvement Alternatiba / ANV-COP21, le radicalo-pragmatisme (1).

Réussites, partage de bonnes pratiques et retrouvailles

La 23e Coordination a été également l’occasion de célébrer ensemble la réussite des Camps Climat, qui ont permis de former 2100 citoyen·nes aux outils de la mobilisation climat, et d’engager bon nombre d’entre elleux sur leurs territoires respectifs dans la préparation des mobilisations de la rentrée. L’équipe d’ANV-COP21 qui a mené l’action à Glasgow dès l’ouverture de la COP26, largement relayée dans les médias, a été accueillie à Tours et applaudie avec enthousiasme par les militant·es.

Première rencontre globale depuis le début de la crise sanitaire, la Coordination a permis de retrouver à nouveau les militant·es d’un grand nombre d’autres territoires : échange de bonnes pratiques entre les groupes locaux, partage des victoires (l’abandon des projet d’entrepôt Amazon à côté de Nantes et Strasbourg, le redémarrage de la ligne de train des primeurs Rungis-Perpignan, l’abandon d’un projet de construction d’un centre commercial à Rennes, etc.), mise en commun des stratégies de (re-)mobilisation en période Covid, … En particulier, la structuration des réseaux d’Alternatibases a permis de rebondir et de continuer à accélérer la mobilisation climat.

Les militant·es étaient également heureux d’accueillir des représentantes d’Alda, association défendant les intérêts et aspirations des populations, familles et personnes des milieux et quartiers populaires à Bayonne, ainsi qu’un représentant du Village Emmaüs Lescar Pau, pour s’inspirer des stratégies de mobilisation et de construction d’alternative concrète.

Après la longue phase marquée par la crise sanitaire, cette Coordination était un des premiers temps de relance de la dynamique de mobilisation climat. Le mouvement Alternatiba / ANV-COP21 en ressort reboosté et déterminé pour affronter les prochains mois de mobilisation !

En parallèle de la Coordination, le groupe ANV-COP21 Tours a co-organisé une action dénonçant le fossé entre les paroles et les actes d’Emmanuel Macron, dans le cadre de la journée internationale pour la justice climatique.
Photo : ANV-COP21 Tours

(1) Le radicalo-pragmatisme se traduit par un certain nombre de pratiques, notamment de partir de propositions concrètes et de rechercher l’action pratique pour créer la conscience et non pas l’inverse, de viser le grand public en créant des liens qui font bouger les lignes plutôt que de rechercher la pureté militante, et de définir la radicalité par ce qui permet de changer les rapports de force et de transformer la société.


Rechercher sur le site

Reste informé·e !

Abonne-toi et reçois notre infolettre !

Suis-nous sur Twitter