Action à la COP26 par les décrocheurs du portrait de Macron – photo Basile Mesré-Barjon pour ANV-COP21
Action à la COP26 par les décrocheurs du portrait de Macron – photo Basile Mesré-Barjon pour ANV-COP21

Oser la désobéissance civile

Pour Alternatiba, il est nécessaire d’avancer sur deux jambes : celle des alternatives et celle de la résistance.
Cette deuxième jambe, c’est Action non-violente COP21 (ANV-COP21).

Pour un monde soutenable, contre tout projet, entreprise et politique climaticide

En même temps que la promotion des alternatives, nous devons lutter contre la mise en place de projets et politiques climaticides. Car pendant que nous construisons patiemment un monde plus juste et soutenable, d’autres appuient sur l’accélérateur de la destruction. Pour gagner la bataille du climat, nous devons les en empêcher ! Pointer du doigt, dénoncer, nous opposer, avec nos corps s’il le faut, contre ce qui aggrave les causes du dérèglement climatique est un enjeu central. C’est la seconde jambe sur laquelle nous marchons, celle de la résistance.

Nettoyage géant de Société Générale, championne des énergies sales
Photo : Florent Vannier

Contre quoi résistons-nous ?

Du scandale de l’évasion fiscale au greenwashing du gouvernement, des investissements climaticides des banques à la surproduction avec Amazon, beaucoup trop de pratiques nous mènent vers un monde invivable et profondément injuste. Sur chacun de nos territoires, nous nous organisons pour résister. Nous agissons en même temps à l’échelle locale et nationale pour faire pression.

Comment résistons-nous ? 

Actions d’interpellation, actions réactives, désobéissance civile… le panel d’actions de la stratégie de lutte non-violente est très riche ! Elle fait appel à la créativité et nous permet de transformer notre colère en action. De quoi inclure largement les citoyen·nes de tous âges et de tous horizons, et ainsi faire grossir le mouvement.

Aviation
Intrusion sur le tarmac de Roissy-Charles de Gaulle lors de la Marche sur les aéroports en octobre 2020
Crédit photo : Julien Helaine

Ces deux axes sont nécessaires, indissociables et complémentaires.
Alternatiba agit donc avec Action non-violente COP21 (ANV-COP21), créée en 2015 en amont de la Conférence de Paris sur le climat. Nos équipes d’animation et nos réunions de coordination sont fusionnées pour élaborer notre stratégie sur les deux jambes. Beaucoup des collectifs Alternatiba et ANV-COP21 du territoire sont fusionnés ou travaillent ensemble à la construction d’un mouvement climat de masse. 

Des actions des Faucheurs de chaises à celles des Décrocheurs de portrait de Macron, du blocage du Sommet du pétrole de Pau, aux entrepôts Amazon à la résistance contre des projets climaticides autoroutiers, de bétonnage, en passant par la lutte contre la publicité, des milliers de citoyens et citoyennes se sont mis en action dans tout l’Hexagone. Nous n’avons jamais été aussi nombreux·ses.

Toi aussi, entre en résistance pour le climat ! 


Pour se lancer dans l’action non-violente de désobéissance civile en toute sécurité, rien de tel que de se former ! Tu trouveras près de chez toi des cycles de formation et des Camps Climat d’été pour apprendre la stratégie et les techniques, et ainsi rejoindre les activistes pour lutter localement et globalement. Que ce soit en tant que bloqueur·se, photographe, twittos, porte-parole, ange gardien… il y a sûrement un rôle pour toi dans l’action non-violente !

Découvre ANV-COP21