Village des Alternatives à Bayonne
Village des Alternatives à Bayonne

Villages des alternatives

Les alternatives pour changer le système existent déjà, dans tous les domaines et dans tous les territoires ! C’est ce que mettent en évidence les villages des alternatives, des événements organisés par Alternatiba depuis 2013 pour faire connaître ces alternatives au plus grand nombre et créer une dynamique de métamorphose qui fasse boule de neige.

Un village des alternatives est un événement qui rassemble les porteurs d’alternatives et un large public, liant ambiance festive, revendications et propositions d’actions concrètes. Il rend accessible les alternatives qui existent déjà dans tous les  domaines : agriculture et alimentation, énergie, transport, finance… Souvent, il se structure en plusieurs quartiers thématiques, renommant l’espace public : rue de la relocalisation, place de l’agriculture paysanne et durable, place de l’alternative au tout-voiture, quartier du recyclage et de la réparation…

Les alternatives que nous mettons en avant permettent non seulement de réduire les émissions de gaz à effet de serre, mais posent également les bases d’une société beaucoup plus désirable que celle imposée par le système actuel : une société basée sur la coopération plutôt que sur la compétition, sur les liens humains plutôt que sur les biens matériels, sur la sobriété heureuse plutôt que sur la surconsommation, etc. 

Village des Alternatives à Rennes
Photo : Alternatiba Rennes
Photo : Clément Tissot
Photo : Alternatiba Rennes

Une initiative basque qui a vite essaimé

En 2013 se tenait dans le cœur de Bayonne le premier village des alternatives, appelé Alternatiba. Ce village a été le déclencheur d’un élan formidable d’organisation de centaines de villages semblables – et a finalement donné naissance à notre mouvement. Son pari, réussi : montrer qu’une mobilisation large, bien au-delà des seuls « convaincu·es », est possible sur la question de l’urgence et de la justice climatique. Depuis, des centaines de villages des alternatives ont été organisés dans tout l’Hexagone et au-delà. 

En se multipliant en 2014 et 2015, les villages Alternatiba ont créé une dynamique citoyenne, réfutant la croyance alors répandue qu’il serait impossible de mobiliser autour du climat. Au total, plus d’un demi-million de personnes participent à 101 villages en deux ans. Lors des Tours Alternatiba, la plupart des étapes sont l’occasion d’un village engagé et chaleureux. 

Sur les visages des participant·es et des organisateur·ices, on lit de la joie, le plaisir de participer à quelque chose de nouveau, à une dynamique collective motivante et entraînante. Des plus petits territoires jusqu’au Village mondial des alternatives organisé pendant la COP21, chaque occasion est bonne ! Depuis 2017, de nombreux villages s’inscrivent dans le cadre de la Fête des possibles, en septembre de chaque année. En juillet 2022, le Festival Alternatiba accueillera même une immense Cité des alternatives. Cette recette gagnante est toujours d’actualité !

Organise un village des alternatives !

Depuis, la mobilisation climat a changé d’échelle : marches climat, actions de masse de désobéissance civile, pétitions records… Des centaines de milliers de personnes ont pris conscience de l’urgence climatique et demandent un changement de système. 

Le village des alternatives a toute sa place dans la panoplie d’actions : il permet de rendre visible l’engagement pour le climat et de l’ancrer sur un territoire, de créer des rencontres entre porteurs d’alternatives et personnes curieuses cherchant à passer à l’action de manière plus pérenne. Et surtout : il peut être le point de départ d’une transformation collective et concrète du territoire, aussi bien pour lancer une dynamique dans un territoire où il n’en existe pas, que pour renforcer les synergies en fédérant plein d’acteurs.

Photo : Benoît Derouet