Climate Friday versus Black Friday le 23 novembre 2018

  • 0

Climate Friday versus Black Friday le 23 novembre 2018

Le “Climate Friday” a été lancé en réponse au “Black Friday” pour dénoncer les conséquences écologiques de cette tradition américaine, indissociable de la cérémonie de Thanksgiving, qui s’est exportée dans le monde entier.

En France, le Black Friday a d’abord été introduit par quelques grandes marques du web comme Amazon et Apple. Ensuite, les enseignes comme Auchan, La Redoute ou encore Darty ont testé le concept avec beaucoup de succès.” [1]

Le vendredi 23 novembre 2018 s’annonce donc comme un nouveau “vendredi noir” pour la planète. À la surconsommation d’objets, pour la plupart accessoires ou superflus, consommateurs de ressources non renouvelables, rapidement obsolescents qui viendront gonfler le volume déjà impressionnant de nos déchets, s’ajoutera la pollution liée au transport de tous ces achats.

Le “Black Friday” n’est pas seulement une journée où la surconsommation atteint un paroxysme, c’est aussi une journée où les inégalités économiques, déjà incommensurables, s’aggravent encore. Par exemple, lors du Black Friday 2017, “le patron d’Amazon Jeff Bezos a gagné 2,4 milliards de dollars (soit un peu plus de 2 milliards d’euros) en une journée” [2] ce qui lui a permis “d’élever sa fortune personnelle à un peu plus de 100 milliards de dollars (83,6 milliards d’euros) selon l’agence Bloomberg” [3]. Or, le creusement des inégalités est un facteur déterminant et indépendant dans les modèles d’effondrement des sociétés. [4]

Avec United4Earth – Lobby Citoyen, Zero Waste France, Plastic Attack France participons à cet événement pour agir, sensibiliser, s’engager contre la surconsommation. Evénement Climate Friday Un événement à construire, à partager et à vivre ensemble [5].

Arrêtons de croire aux rabais et aux économies à court terme. Investissons nos ressources et notre énergie pour réduire les coûts à venir du réchauffement planétaire.

Références :


Leave a Reply