Txetx, un citoyen

  • 0

Txetx, un citoyen

Tags : 

TxetxAlternatiba ce sont des hommes, des femmes, des êtres vivants qui ont envie de changer le système et pas le climat. Tous différents, ils apportent tous une énergie, ce petit truc en plus qui fait avancer l’ensemble du projet. Cette série d’articles à vocation de vous montrer les héros ordinaires d’alternatiba ! Le premier appelé à témoigner est Txetx co-organisateur du 1er alternatiba à Bayonne.

C’est un homme avec son histoire, ses valeurs et donc ses convictions que nous avons (re)rencontré.

Txetx, un citoyen

Ses plaisirs

Pas évident de lier vie associative,  personnelle, professionnelle et militante….Les moments de plaisirs sont plus rares mais aussi plus intenses. Txetx nous livre deux de ses plaisirs :

  • Faire du vélo, c’est écolo mais c’est aussi et surtout rigolo ! Qui dit non à une promenade en bois de Vincennes ?
  • Consommateur de culture, Txetx détiendrait 25 000 livres qu’il n’a pas eu le temps de lire ! Finalement un peu comme nous tous.

Ses contradictions

Txetx admet avoir lui aussi des contradictions. Selon lui, il :

  • mange trop de viande,
  • ne consommerai pas toujours bio. mais toujours au moins local ou/et bio
  • utilise parfois sa voiture seulement en covoiturage

Chaque action a un impact climatique, limitons le en privilégiant les alternatives mises en avant par les villages alternatiba.

Son alternative

Txetx a deux alternatives qui ont changées sa vie de manière complètement différente

  • Dans son quotidien toutes les alternatives qui ont réduit ses passages en caisses ont aussi changées sa vie. Moneta-Papera-300x208Jusqu’à ses 40 ans, il pensait que le supermarché était le plus économique pour se nourrir. Avec les amaps, les marchés et autres circuits courts, il a changé sa manière de faire les courses et ne dépense pas plus pour manger mais consomme mieux !
  • Dans sa vie, l’eusko prend une place importante. Txetx est trésorier et co-fondateur de cette monnaie locale qui compte environ 3500 utilisateurs. 380 000 eusko circulent aujourd’hui !

Txetx, un citoyen engagé

Ça bouillonne en lui, Txetx n’a plus envie de parler de lui mais de ce qui le fait vibrer : ses engagements.

De la justice sociale à la planète

Engagé dans les années 1970 dans le combat pour l’indépendance du Pays Basque, Txetx Etcheverry est le fondateur de l’association pro-basque DEMO puis de l’association écologiste Bizi en 2007.  C’est aussi le pivot d’alternatiba. Un parcours militant social et écologique !

« J’ai toujours été engagé mais plutôt sur les questions de justice sociale et sur l’identité de la culture basque. Par ces combats j’ai pris conscience que ces combats touchent  tous l’écologie (R Dumont, A Jacquard) ». Le défi climatique revêt une dimension spécifique aux batailles sociales comme la démocratie. Il se joue maintenant, se gagne ou se perd dans les 10 à 15 ans qui viennent.

« Contrairement à d’autres combats, l’Histoire ne nous permettra pas de revenir en arrière ou d’adapter les conséquences »

Un combat non-violent

Bizi-recupère-des-fauteuils-de-lagence-HSBCAujourd’hui convaincu que la non-violence est une arme efficace, transformatrice en profondeur de nos sociétés, Txetx participe au développement de ces techniques de militantisme.

En 2000, il co-fonde DEMO qui défend la reconnaissance d’Iparralde, le Pays basque français.  Ce mouvement utilisait seulement des techniques de désobéissance civile et de non-violence active.

Par la suite c’est au sein de Bizi que s’investit Txetx. Ce mouvement altermondialiste, non-violent, anti-capitaliste, anti-nucléaire, anti-publicitaire interpelle l’ensemble des dirigeants et citoyens sur l’urgence d’agir.

Le 12 février dernier une vingtaine de personnes se sont livrées à un « pillage » militant dans l’agence de la banque HSBC. Le butin : huit sièges. Un des initiateurs ? Txetx. Cette action médiatique a déjà été reprise par les J.E.D.I en avril dernier. La cible ? la banque BNP.

Actions médiatiques qui dérangent, la non-violence s’essaime et fait de plus en plus d’adeptes. A faire (ou affaire) à suivre…..

La COP 21

A l’heure actuelle en voyant les pré-négociations, Txetx ne voit pas en quoi l’accord sera à la hauteur des enjeux.  L’interrogé met en avant l’échelle de temps : ainsi l’accord de Paris ne s’appliquera qu’en 2020 sans compter le déploiement dans les législations du monde. Ce sont des décisions concrètes qui sont attendues de la COP21.

Mais « La bataille ne se limite pas à la COP 21 mais débutera de plus belle. » C’est un moyen de mettre en avant les actions, les initiatives citoyennes et surtout les enjeux climatiques, les actions néfastes et contradictoires menées par tous.

« La COP 21 permet et va permettre de renforcer un certains nombres de batailles »

Alternatiba – mouvement différent

La différence entre alternatiba et la « croissance verte » – expression politique – est que l’un change le système pas l’autre. Par exemple : le premier travail sur l’aménagement du territoire et des voies de circulations pendant que l’autre développe les voitures et scooters électriques.

Grâce aux 70 villages qui ont ou vont avoir lieu, alternatiba c’est aussi une nouvelle force qui se créée pour faire pression sur les dirigeants.

Alternatiba-Bayonne-Changeons-le-système-pas-le-climat-1380×675

 

En guise de conclusions, je vous invite, sur les conseils de Txetx à réfléchir sur ce que serait la planète si elle se réchauffe de 3 degré. Pour vous accompagner, nous vous invitons à écouter HK et saltimbanque

 https://www.youtube.com/watch?v=liu21_593-A


Leave a Reply