Multiplication des Camps Climat : près de 2400 personnes formées dans 18 Camps Climat cet été !

  • -

Multiplication des Camps Climat : près de 2400 personnes formées dans 18 Camps Climat cet été !

Clap de fin pour les 18 Camps Climat régionaux lancés par Alternatiba, Les Amis de la Terre et Action Non-Violente COP21 qui ont eu lieu cet été partout en France. Avec près de 2400 personnes formées, le format décentralisé de cette année double la jauge totale par rapport à l’édition 2019 et continue ainsi de renforcer le mouvement pour la justice climatique et sociale. Après les formations, un rendez-vous pour une première mise en pratique est d’ores et déjà lancé pour le 3 octobre prochain avec les “marches sur les aéroports”.


Camp Climat Toulouse

En période de COVID-19, le Camp Climat de cet été s’est réinventé pour s’adapter aux conditions sanitaires : plutôt qu’un seul grand Camp Climat centralisé, ce sont 18 Camps Climat plus petits qui se sont organisés un peu partout en France, par 40 groupes locaux Alternatiba, Action Non-Violente COP21 et Amis de la Terre, parfois avec la participation d’autres collectifs.

Résultat : plus du double de personnes ont été formées à la mobilisation pour la justice climatique cet été ! Après le Camp Climat de l’année dernière qui avait rassemblé 1000 participant·es à Kingersheim, ce sont ainsi 2354 personnes qui se sont rassemblées dans les 18 Camps Climat régionaux de cet été. Cumulant une soixantaine de journées de formation et plus de 500 sessions de formations théoriques, pratiques et stratégiques à la mobilisation citoyenne et l’action non-violente, le format du Camp Climat continue d’être un moment très structurant pour le mouvement climat et une porte d’entrée pour de nombreuses nouvelles personnes.

 « J’ai appris à faire une banderole, à élaborer une stratégie de campagne et à parler à la presse. J’ai aussi adoré l’ambiance du camp, le fait que tout le monde participe aux tâches, du montage au démontage en passant par la préparation des repas. Cela me motive à m’investir davantage dans la mobilisation. », indique Margaux, une participante du Camp Climat Nantes.


Carte des Camps Climat régionaux

La nouvelle forme décentralisée des Camps Climat a permis aux groupes de faire monter en compétence leurs militant·es, de recruter de nouvelles forces vives en local et de resserrer les liens avec les acteur·trices du territoire, en vue de renforcer les mobilisations pour le climat et la justice sociale. Les Camps Climat régionaux ont été également des lieux d’élaboration des prochaines mobilisations telles que les procès des décrocheur·euses de portraits, des actions anti-pub, de la campagne pour un moratoire sur la construction des entrepôts Amazon ou les Marches sur les aéroports du 3 octobre.


Le 3 octobre, marchons sur les aéroports

Les participants et participantes des Camps Climat pourront mettre en pratique leurs connaissances acquises sur les Camps Climat dès le 3 octobre. Ce jour-là, une série d’actions et de marches sont prévues sur les aéroports dans le cadre d’une mobilisation nationale sur l’impact de l’aviation et l’aggravation du dérèglement climatique. Une dizaine de groupes des quatre coins de la France marcheront ce jour-là sur l’aéroport le plus proche de chez eux afin de demander au gouvernement et aux entreprises du secteur de prendre des mesures concrètes pour aboutir à une réduction drastique du trafic aérien dans les prochaines années, liée à un plan de reconversion des employé·es du secteur.

#CampsClimat2020

Les chiffres de cet article ont été actualisé à la suite du Camp Climat Grenoble, le dernier de la saison des Camps Climat régionaux 2020.


Rechercher sur le site

Reste informé·e !

Abonne-toi et reçois notre infolettre !

Suis-nous sur Twitter