Une Bouffée d’R en plein confinement – Conf’confinées

  • -

Une Bouffée d’R en plein confinement – Conf’confinées

En cette période de confinement que traverse le pays, solidaire des personnes en premières lignes et à pied d’œuvre pour que nos luttes en vue d’une société plus juste et plus soutenable résonnent sur nos territoires, le réseau Alternatiba / ANV-COP21 s’organise pour te donner de nouveaux rendez-vous.

👉 Formations
👉 Conf’ confinées 
👉 Initiatives locales de solidarité, Culture au balcon & sur ton canap’ à découvrir sur les réseaux sociaux

Les conf’confinées

Entre sidération et effroi, élans de solidarité et volonté de tout changer, la crise sanitaire du coronavirus (covid-19) qui s’est abattue brutalement sur le monde entier est venue rappeler la fragilité de nos sociétés et bouleverser nos façons de penser.  “Le jour d’après ne doit pas ressembler au jour d’avant” affirme Emmanuel Macron, dont les années de politique néolibérale ont contribué à la fragilisation des services publics hospitaliers, à l’externalisation des industries de première nécessité, à la paupérisation grandissante de la société. Alors, doit-on croire en la promesse d’un jour d’après qui tirerait les leçons du système néolibéral mondialisé ? Ou ne doit on pas redouter une “stratégie du choc” qui profiterait de la situation pour rogner le droit du travail, les libertés individuelles et poursuivre le démantèlement des services publics, sous une patine de prise de conscience ? Quelle est la marche à suivre par celles et ceux qui désirent, pour ce jour d’après, des sociétés réellement  justes, soutenables et solidaires ? Sans avoir la prétention de donner le mode d’emploi, ce cycle de conférences confinées nous permettra d’aborder ces questions à l’aide d’expertes et de témoins de la situation.

Deux tables rondes se sont déjà déroulées dans ce cadre (description ci-dessous). Vous pouvez les regarder en replay sur Youtube en cliquant par là 👇

🔥 La conf’confinée à venir 🔥

| 🌬 Vendredi 8 mai à 18h30 : Conf’ confinée#3 :   “Comment rendre les territoires résilients face aux crises ?”

😍 La troisième conf’confinée débarque pour une nouvelle Bouffée d’R ce Vendredi 8 mai 2020 à 18:30 sur la page d’Alternatiba ! 

Animation :
⚡️ Rebecca Wangler d’Alternatiba

Avec les interventions de :
Eric Piolle, maire de Grenoble, sur l’urbanisme tactique 
Laurent Riche, élu à Kingersheim, sur la démocratie participative et la construction de l’après
Charles-Adrien Louis du cabinet d’étude B&L Evolution qui a travaillé sur la trajectoire 1,5°C
Elise Dilet du groupe local de citoyens Bizi! qui a travaillé sur un scénario de transition pour le territoire basque 
Zoé Lavocat, responsable climat et territoires au Réseau Action Climat

👊 Face à la crise sanitaire du coronavirus, certains territoires prennent les devants pour répondre aux besoins de solidarités locales : distribution alimentaire en circuit local, développement de pistes cyclables …
Pour beaucoup, ces initiatives sont similaires à celles qu’il nous faut généraliser pour limiter nos émissions de gaz à effet de serre et adapter nos territoires aux impacts du dérèglement climatique. Comment rendre nos territoires résilients face aux crises sanitaires, écologiques et sociales que nous traversons ? Pour y répondre, Alternatiba invite des élu·es, expert·es et militant·es qui chacun·es à leur manière ont développé des solutions concrètes et des visions d’un avenir résilient et solidaire.

🌪 Les conf’confinées passées 🌪


| 🌬 Mardi 7 avril à 19h : Conf’ confinée#1, Crise(s) : pourquoi on n’est pas prêt·e·s ?  

En compagnie de :
✨ Hugo Huon, président du Collectif Inter-Urgences, à l’origine du mouvement de grève de juin 2019  inédit en France, et infirmier à l’hôpital Lariboisière à Paris
✨ Lydie Arbogast, responsable des questions européennes à  La Cimade  association de solidarité active avec les migrant·e·s, les réfugié·e·s et les personnes qui demandent l’asile 
✨ Fatima Ezzarah Ben-Omar, militante féministe et cofondatrice de l’association Les Effronté·es. Elle est autrice du livre Féminisme : la Révolution inachevée, paru en 2013, ainsi que Cours petite fille !, paru en 2019.
✨ Nicolas Girod, porte-parole national de la Confédération Paysanne et producteur de lait à comté dans le département du Jura.

👥 Ils travaillent aux urgences, dans les champs, auprès des femmes et des migrants.es, mais ils auraient aussi pu être éboueurs.ses, caissiers.ères, intérimaires pour Amazon ou livreurs.euses. Pour notre première table ronde “Crise(s) : pourquoi on n’est pas prêt.e.s” , nous avons choisi de donner en premier la parole aux grands témoins de la crise sanitaires du coronavirus (covid-19) et de ses conséquences sociales, économiques et politiques. Nous parlerons de leur quotidien, des conditions dans lesquelles se retrouvent celles et ceux avec qui ils travaillent et nous nous interrogerons sur une question centrale : comment en est-on arrivé.e.s là ? 

| 🌬 Jeudi 9 avril à 18h30 : Conf’confinée#2, En profiter pour tout changer, oui, mais comment ? 

En compagnie de :
✨ Dominique Méda est philosophe et sociologue, directrice du laboratoire de sciences sociales de l’Université Paris-Dauphine. Elle est spécialiste des politiques de l’emploi et des questions d’égalité professionnelle. 
✨ Geneviève Azam est  économiste, maître de conférences en économie et chercheuse à l’université Toulouse-Jean-Jaurès. Elle est par ailleurs militante écologiste et altermondialiste.
✨ Mathilde Szuba est politologue et sociologue de l’environnement.  Elle travaille sur les implications politiques et sociales de la crise écologique et du dépassement des seuils d’irréversibilité environnementaux à travers trois approches : sociologie de l’énergie, sociologie de l’action publique environnementale, et théorie politique environnementale. Elle est membre du comité de rédaction de la revue Développement Durable et Territoires.

📜 Nombreuses sont les publications qui appellent à ce que cette crise soit l’opportunité d’une transformation radicale du système. Mesures écologiques, changement de paradigme économique, renforcement des services publics, relocalisation de l’économie et bien d’autres : les transformations que nous décrivions pour changer le système ont le vent en poupe. Selon un sondage récent, la majorité des Français·es aspire à “un autre monde”. Mais quelles sont les conditions pour ce changement prenne véritablement forme ? Quels pourraient en être les freins ?  

Pour ne rien rater, rendez-vous sur le Facebook, le Twitter & l’Instagram d’Alternatiba ! 


Rechercher sur le site

859 345 !!

Nombre de personnes ayant participé à un Village Alternatiba ou à une étape d'un Tour.

Restez informés !

Abonnez-vous et recevez notre infolettre !

Suivez-nous sur Twitter