Le film Irrintzina, le cri de la génération climat, en accès libre sur Imago TV

  • -

Le film Irrintzina, le cri de la génération climat, en accès libre sur Imago TV

Deux ans après sa sortie en salles en novembre 2017, Irrintzina, le film retraçant les débuts des mouvements Alternatiba et Action Non-Violente COP21 (ANV-COP21) est désormais disponible en accès libre sur Imago TV, plateforme vidéo gratuite pour la transition. Ce film, alliant la réalité de l’urgence climatique et l’énergie vitale de la mobilisation, a suscité de nombreux engagements dans le mouvement climat. 

Irrintzina, aux origines des mouvements Alternatiba et ANV-COP21

Réalisé par Sandra Blondel et Pascal Hennequin, Irrintzina raconte l’émergence des mouvements Alternatiba et Action Non-Violente COP21​. Le film commence en 2015 à Bayonne, aux origines du mouvement, avec la préparation du départ du premier Tour Alternatiba qui avait mobilisé 60 000 personnes : 5600 km sur des vélos multiplaces sur près de 200 étapes, en 4 mois, pour montrer que les alternatives qui permettent de changer de mode de vie en réduisant nos émissions de gaz à effet de serre existent sur tous les territoires. Il nous emmène ensuite en immersion dans l’organisation des premières actions de désobéissance civile menées par ANV-COP21 en amont et pendant la COP21, à Paris. Les actions des Faucheurs de chaises, la préparation des chaînes humaines et grosses mobilisations du 29 novembre et du 12 décembre 2015, en plein état d’urgence où les rassemblements étaient interdits, rythment cette séquence de mobilisation sans précédent en France sur le climat. Après la victoire contre la banque climaticide BNP Paribas avec la relaxe de Jon Palais, poursuivi pour vol en réunion, la caméra nous embarque dans l’adrénaline du blocage du sommet du pétrole à Pau, en avril 2016, avec un millier de personnes. 

Blocage du sommet pétrolier MCEDD à Pau, avril 2016


Immersion au cœur de la stratégie de lutte non-violente

Le film intègre les réflexions stratégiques du mouvement, expliquant le choix de la stratégie de lutte non-violente pour créer un mouvement de masse citoyen, radical et populaire, élément nécessaire pour faire changer le système qui nous entraîne vers les seuils d’emballement climatiques. Cette immersion au cœur du mouvement rend palpable l’énergie du combat, la solidarité entre les activistes et la force de la non-violence, à la fois dans les actions mais aussi comme véritable culture du mouvement. Il dessine les contours de la société soutenable et juste pour laquelle s’engagent les militants. 

Une sortie en libre accès sur Imago TV 

Après une belle vie en salles avec 21 000 spectateurs et de nombreuses projections suivies de débats, fokus21, producteur et distributeur du film, a décidé de rentre Irrintzina accessible au plus grand nombre, et notamment aux jeunes générations, ainsi qu’à l’étranger (en sous-titrage anglais). Le film, financé par 1258 contributeurs et soutenu par de nombreux partenaires, est désormais disponible en accès libre sur Imago TV, une plateforme vidéo libre, gratuite et sans publicité, dédiée aux contenus engagés dans la transition.

Le choix de diffuser le film en exclusivité sur Imago TV suit la logique participative qui a permis au film de voir le jour et a pour objectif d’encourager une alternative innovante face aux plateformes dominantes afin de favoriser la diversité et la résilience, y compris dans les médias et la création audiovisuelle.

Pour héberger leur film, Sandra Blondel et Pascal Hennequin ont également choisi des serveurs éthiques et éco-responsables utilisant PeerTube, le logiciel libre développé par Framasoft, association d’éducation aux enjeux du numérique et à l’initiative de la campagne ​« Dégooglisons Internet »​.

Mobilisation Climat à Paris, Crédit : François Roland


Le cri de la génération climat

Cette histoire, dont le fil est tiré par la voix et les réflexions de la réalisatrice, a été un déclencheur pour un grand nombre de spectateurs et a suscité de nombreux engagements dans le mouvement climat, contre le dérèglement climatique et pour la justice sociale. 

J’ai trouvé ça fou qu’il existe des groupes de personnes aussi organisés qui se battent pour l’avenir de l’humanité et qui n’ont pas peur de défier les grandes entreprises du CAC 40 ou ce que l’on considère habituellement comme les personnes détenant l’autorité de l’État’ témoigne Pierre-Julien Crovisier qui s’est engagé dans Alternatiba après avoir assisté à une projection du film. 

Quatre ans après les évènements relatés dans Irrintzina, et un an après le sursaut de mobilisation mondiale des jeunes pour le climat, ce film montre que des dizaines de milliers de personnes écrivent une autre histoire que celle du chaos climatique. Il prouve qu’il existe des moyens efficaces de s’organiser pour faire changer collectivement le cours de l’histoire. Le cri de la génération climat fait résonner dans nos cœurs qu’ensemble, nous sommes une force immense.

REVUE DE PRESSE

A voir – à lire : « Un documentaire coup de poing, prise de conscience nécessaire, salutaire, qui fait pardonner quelques péchés véniels. » / octobre 2018

Phosphore : Coup de coeur de la rédaction et doc du Mois, « Un doc écolo ? Non, un cri d’alarme sur l’état de la planète et l’urgence d’agir » / septembre 2017.

Ventilo : « seuls ces films sortis hors des réseaux de l’industrie audiovisuelle permettent d’ouvrir durablement le débat, et de réunir les citoyens autour de sujets vitaux pour notre avenir commun. » – Emmanuel VIGNE

L’Humanité : « La Mémoire est un enjeu politique » – entretien avec la réalisatrice Sandra Blondel réalisé par Marie-Noëlle Bertrand / 2 novembre 2018

Reporterre : « Un film qui fait du bien au mouvement Ecolo […] Des images d’action prises sur le vif, entrecoupées d’entretiens en coulisse, comme autant de témoignages. » – Lorène Lavocat / 11 octobre 2017

Politis : « Irrintzina : la génération climat crève l’écran. Irrintzina, documentaire enthousiasmant de Sandra Blondel et Pascal Hennequin, montre l’essor d’Alternatiba et des nouveaux collectifs de lutte. » – Patrick Piro / 31 mai 2017

Blog d’Alain Refalo, initiateur du mouvement des enseignants-désobéisseurs : « Irrintzina ou la force de l’action non-violente : ils sont rares les films qui savent montrer la non-violence en actes avec toute la puissance des images. Depuis le film « Gandhi » (1983) de Richard Attemborough, peu de documentaires ou de fictions ont réellement été à la hauteur de ce défi. »

Mr Mondialisation : « C’est un film sur l’engagement et le passage à l’action où la caméra elle-même finit par prendre part à l’histoire qu’elle raconte » / 26 juin 2017

Radio Parleur : « Le militantisme n’est pas un jeu. La caméra est plongée au coeur de l’action. »

Le RAVI : « en VERT et contre TOUT ! » / nov 2016

L’âge de Faire : « Irrintzina, l’art de la lutte» – Nicolas Bérard – numéro 118 / Mars 2017


Rechercher sur le site

858 945 !!

Nombre de personnes ayant participé à un Village Alternatiba ou à une étape d'un Tour.

Restez informés !

Abonnez-vous et recevez notre infolettre !

Suivez-nous sur Twitter