Alternatives Territoriales : une équipe nationale, au service du local.

  • -

Alternatives Territoriales : une équipe nationale, au service du local.

Face au constat d’une urgence climatique grandissante et d’inaction des acteurs politiques, la campagne Alternatives Territoriales a vu le jour en 2017 avec comme leitmotiv “changeons les alternatives d’échelle”. Portée par Alternatiba, ANV-COP21 et le Réseau Action Climat, l’objectif est d’engager  les élu·e·s locaux à prendre des mesures ambitieuses pour le climat : interpellé·e·s par les militant·e·s sur différents sujets (mobilité et pollution de l’air, agriculture et alimentation etc.), les élu·e·s sont invité·e·s à mettre en oeuvre ces mesures. Ce sont ainsi plus de 40 groupes qui se sont joints à l’initiative afin de mener un travail de plaidoyer, conjugué à des mobilisations. En 2018, les collectivités ont dû mettre au point des Plans Climats ; les groupes locaux ont donc saisi cette opportunité pour mener un travail de plaidoyer auprès des élu·e·s et peser sur les politiques publiques climat de leurs territoires. 

Cependant, afin d’offrir le meilleur accompagnement possible aux différents groupes locaux, et également faire évoluer la campagne – qui se tourne désormais vers les élections municipales de 2020 – l’équipe a dû s’agrandir pour gravir de nouvelles montagnes. Initialement menée par Charlotte Izard pour le Réseau Action Climat et Rebecca Wangler pour Alternatiba / ANV-COP21,la campagne est aujourd’hui portée par une équipe de 7 personnes, qui réfléchissent toutes à la stratégie du projet et sa gestion quotidienne. Ainsi, entre deux réunions hebdomadaires en ligne c’est tout un travail de partenariat, de structuration aussi bien interne qu’externe des groupes locaux, de conceptions d’outils, d’animation, de mobilisation, de communication et de rédaction que s’évertuent à accomplir les membres de l’équipe Alternatives Territoriales, afin que les collectifs puissent mettre la transition au coeur de leurs territoires. 

Mais qui sont-iels, et que font-iels?

Rebecca : A l’origine du projet Alternatives Territoriales, Rebecca est également en charge de l’animation générale d’Alternatiba. Formée aux politiques territoriales, fondue de stratégie politique, Rebecca jongle entre formation, animation, production de fond ! Impliquée dans les échanges avec le Collectif pour une transition citoyenne (CTC), elle joue également un rôle structurant au sein de l’équipe. Basée à Rennes et bientôt à Dunkerque, ayant traversé la France sur une quadruplette lors du Tour Alternatiba, les politiques territoriales et les communes françaises n’ont plus aucun secret pour elle !

Rebecca en plein Tour Alternatiba 2018

Charlotte : “Passionnée d’acronymes barbares, je suis enthousiasmée par les collectifs qui “décentralisent” le plaidoyer auprès de leurs élus et accélèrent la transition dans leurs territoires, sans s’arrêter devant l’ampleur de la tâche.”Également à l’origine du projet, elle travaille au sein du Réseau Action Climat, un réseau d’ONG et associations françaises investies sur les questions climatiques dont Alternatiba est membre. . Spécialisée dans l’intégration des nouvelles personnes dans la joie et la bonne humeur, Charlotte sait jongler avec toutes ses différentes casquettes ! Également partie prenante des échanges avec le Collectif pour une transition citoyenne afin de disposer d’un pacte ambitieux, son expérience au sein de l’équipe Alternatives Territoriales font d’elle une actrice clef de la campagne. 

Charlotte dans son bureau du Réseau Action Climat, ravie de voir le kit pour les municipales rédigé.

Zoé : Elle a rejoint la campagne Alternatives Territoriales en novembre 2018 par le biais d’un service civique avec comme objectif : contribuer à faire naître des territoires à 1,5°C. Elle porte également la voix d’Alternatives Territoriales au sein des échanges pour le Pacte du Collectif pour la Transition Citoyenne. Et c’est en matière de communication et au sein de la Com’ext (la communication externe du mouvement) d’Alternatiba que s’exprime pleinement ses talents. Ainsi, la stratégie de communication du projet et bon nombre d’articles Alternatives Territoriales sont le fruit de ses travaux !

Zoé découvrant avec satisfaction les nouveaux visuels de la campagne Alternatives Territoriales.

Elouan : Débarqué au mois de mars 2019 en tant que service civique, c’est donc récemment mais pleinement qu’il a mis toute sa motivation au service de la campagne Alternatives Territoriales et de l’équipe d’animation du réseau Alternatiba/ANV-COP21 afin de fournir un suivi efficace et précis des groupes locaux, et de leur mobilisation. C’est en proposant des nouveaux outils d’échanges, en suivant les problématiques des groupes locaux qu’Elouan nous a permis de gagner en efficacité et en clarté ! Pragmatique et critique, Elouan est toujours là pour trouver la réponse juste à ton problème ! 

Elouan découvrant la trentaine de page du kit pour les municipales à relire. 

Corentin : “ Participer à Alternatives Territoriales, c’est se ré-approprier les institutions et le processus démocratique au sein d’une équipe motivée, et bienveillante”  Il a également rejoint la campagne au mois de mars 2019 en tant que service civique dédié à temps plein à la campagne Alternatives Territoriales. Ses compétences lui permettent à la fois de suivre les groupes et leurs stratégies, mais aussi de travailler sur la structuration à long terme du projet : indicateurs de succès des campagnes, recherches de fonds. Curieux de tout et motivé, Corentin n’hésite pas à toucher aux finances, aux sujets techniques comme à la communication !

Corentin satisfait de découvrir les retours des groupes locaux dans le tableau de suivi.

Max : Membre historique de Bizi! et du premier tour Alternatiba en 2015, Max a mis au service d’Alternatives Territoriales son énergie, sa vision stratégique et surtout sa capacité à lier plaidoyer et mobilisations, afin d’appuyer les groupes à construire des campagnes locales visibles ! Ses idées en termes de désobéissance civile ont permis d’apporter la dimension “actions” au projet.

Max

Johan : Fin connaisseur des politiques publiques locales et de la communication politique, Johan appuie la communication nationale du projet et forme régulièrement les groupes locaux, notamment pour les aider à dialoguer avec les élu.e.s avec une posture constructive.

Johan en préparation d’une formation à la communication pour les groupes locaux.

Si rejoindre l’aventure d’Alternatives Territoriales vous tente, vous pouvez bien évidemment nous écrire à l’adresse : alternativesterritoriales@alternatiba.eu, et nous nous ferons une joie de vous accueillir ! N’hésitez pas, toutes les compétences sont utiles … et surtout l’envie et la volonté !




Rechercher sur le site

836 775 !!

Nombre de personnes ayant participé à un Village Alternatiba ou à une étape d'un Tour.

Restez informés !

Entrez votre adresse électronique pour recevoir notre infolettre

-> Regardez nos vidéos sur la chaîne Youtube Alternatiba

Suivez-nous sur Twitter