Deux jours de mobilisation pour le climat et en soutien aux décrocheurs et décrocheuses en procès le 28 mai

  • -

Deux jours de mobilisation pour le climat et en soutien aux décrocheurs et décrocheuses en procès le 28 mai

Ces 24 et 25 mai, une nouvelle séquence de mobilisation pour le climat a eu lieu en France. Après la seconde grève internationale pour le climat menée par les jeunes du monde entier le 24 mai, la mobilisation s’étend aujourd’hui à l’ensemble de la population avec de nouvelles marches pour le climat, mais aussi des vélorutions, actions anti-pub, ateliers, plantations sauvages…

Mobilisation massive à Bayonne pour la deuxième journée internationale de grève de la jeunesse pour le climat

Les groupes Alternatiba et ANV-COP21 mobilisés

Dans un contexte où les acteurs politiques et économiques cherchent à verdir leur image et à laisser croire qu’ils prennent des mesures à la hauteur des enjeux climatique et social, les citoyens et citoyennes mobilisés ont encore une fois montré qu’ils n’étaient pas dupes. Malgré les beaux discours, les actes ne suivent pas !

Dans plus de vingt-cinq villes, des groupes Alternatiba et Action Non-Violente COP21 se sont mobilisés pour dénoncer par exemple la pollution de l’air dans la Vallée de l’Arve ou les investissements de Société Générale dans les énergies fossiles à Mulhouse ; pour la préservation des terres agricoles menacées par le projet Open Sky près de Rennes et celui d’élargissement de l’A480 à Grenoble ; pour le respect de la loi LAURE et la mise en place de pistes cyclables sécurisées à Bayonne.

Dans le cadre de ces mobilisations, un message revient : “Solidarité”. Solidarité avec les personnes migrantes à Saint-Etienne où une convergence a eu lieu avec le collectif “Que personne ne dorme à la rue”, mais aussi solidarité avec les militant.e.s poursuivi.e.s pour avoir agi face à l’inaction sociale et climatique du gouvernement Macron. Alors que la répression gouvernementale s’amplifie, les personnes mobilisées rappellent qu’elles ne se laisseront pas intimidées, et des convergences se font pour dénoncer les tentatives d’intimidation des mouvements sociaux et écologiques.

Convergence des luttes sociales et environnementales à Montpellier

Soutien aux 6 citoyen·ne·s en procès le 28 mai à Bourg-en-Bresse !

Un soutien particulier s’est manifesté au sein du réseau pour les membres d’Action Non-Violente COP21 (ANV-COP21) poursuivi.e.s pour avoir décroché et réquisitionné des portraits présidentiels dans les mairies. En effet, les décrochages de portraits ont touché une corde sensible et engendré une répression sans précédent pour ce type d’actions non-violentes avec pas moins de 36 prévenus dans 10 procès. A Lyon, Saint-Etienne, Rouen, Paris, Nantes, Dunkerque, Angers, Bayonne, Lille… les messages, prises de paroles et mobilisations de soutien aux six premières personnes poursuivies le 28 mai prochain à Bourg-en-Bresse étaient partout !  

La répression continue avec un nouveau procès annoncé à Lyon pour Charles Delacombe dans le cadre des actions menées ce vendredi, mais la détermination ne faiblit pas ! Un appel à multiplier les décrochages de portraits présidentiels a été lancé pour atteindre 125 portraits, correspondant aux 125 jours qu’il a suffi à la France pour dépasser son empreinte écologique, d’ici le Sommet du G7. Les jeunes en grève ont déjà répondu à cet appel en décrochant un nouveau portrait hier à Paris.

Ensemble, nous sommes une force immense, et face à la répression, les groupes à travers tout l’Hexagone se mobilisent !


Rechercher sur le site

859 095 !!

Nombre de personnes ayant participé à un Village Alternatiba ou à une étape d'un Tour.

Restez informés !

Abonnez-vous et recevez notre infolettre !

Suivez-nous sur Twitter