Je soutiens les activistes en procès

Le 16 octobre la juge a condamné Alma et sept autres activistes à une amende ferme de 500€ chacun·e pour avoir alerté sur l’urgence climatique. 

Leur crime ? Elles et ils avaient décroché des portraits du président pour dénoncer le fossé entre ses discours et ses actes en matière de climat.

Nous contestons cette décision, et avons fait appel.

Cette décision intervient alors même qu’à Lyon, le juge avait relaxé les décrocheur·euses. Pour lui, la désobéissance civile est aujourd’hui nécessaire, en raison du “dialogue impraticable entre le Président de la République et le peuple”.

Vous le savez, nous ne nous laisserons pas cette décision de justice nous intimider. 

Pour faire face à cette nouvelle épreuve, nous avons besoin de vos dons. 

Car contrairement aux multinationales, nous ne pouvons compter que sur votre soutien.

Un don de 20 euros en moyenne fera la différence. 

Ensemble nous sommes une force immense.

Photo : Pablo Porlan