Contactez-nous

Pour toute demande d’information, ou si vous souhaitez rejoindre le collectif Alternatiba Paris, merci de remplir ce formulaire

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

FB Twitter


3 Comments

Florin Bilbiie

septembre 26, 2015at 7:53

Bonsoir,
Ne trouvez-vous pas totalement paradoxale et schizophrenique, à la fois lutter pour les causes que vous affichez avec autant d’orgueil et dedication, et au même temps POLUER phoniquement le centre de Paris un weekend, à un moment ou les familles se retrouvent apres une semaine de travail, en perturbant la paix et le sommeil des petits enfants et des personnes agées? Nous habitons Place de la Republique et nos fenetres tremblent à cause du bruit prooduit par votre grosse scène qui doit consommer n’est-ce pas beaucoup d’electricité (au moins que tout n’est pas alimenter par des energies renouvellables?). Pourquoi ne pas jouer de la musique en acoustique, ne serait-il pas plus coherent? Et pourquoi autant de junkies et alcoholiques parmi ceux qui participent, qu’on a peur de sortir dans la rue ou nous habitons?
Ou est-ce “bon pour la planete, mais mauvais pour le quartier” (genre “small step for a man, big step for mankind”)? Vous voyez le catch? C’est arogant, egocentrique, et hypocrite — un peu comme votre idole (je specule) Bono.

    chauvin

    novembre 24, 2015at 11:32

    Hé ben super, beau message de solidarité, restez donc enfermés chez vous, et laissez nous essayer de changer le système pas le climat, nos, vos enfants nous remercierons, EUX.
    Bonne chance les enfants.

Aurélie

septembre 26, 2015at 11:41

Navrant qu’un évènement qui se veut alternatif soit autant dans le cliché en terminant le samedi par un concert “festif” qui use force projos et gros son, inondant la Place et un bon kilomètre carré alentour (très démocratique, respectueux de l’autre, etc… exemplaire).
“Changeons le système, pas le climat”…
C’est complètement à l’encontre des valeurs que vous avez prôné tout l’aprem : sobriété, ralentissement, modération…

Sans parler de la programmation archi-attendue pour ce genre d’évènement.
Très dommage car les écolos ont déjà une sale image de jeunes peu crédibles portant des bonnets péruviens et des bracelets en macramé.

A transmettre à Sinsemilla : “C’est seulement lorsque vous aurez bu à la rivière du silence que vous pourrez véritablement chanter”. Khalil Gibran

Leave a Reply