Participez à la formation à l’action non-violente

Si tu sais déjà que le Tour Alternatiba passera par Lille le  mercredi 25 juillet, tu seras content.e de pouvoir continuer la découverte des alternatives en allant plus loin dans la mobilisation : celle de l’action non-violente et à la désobéissance civile.  On te propose effectivement de te former aux techniques opérationnelles pour organiser une action non-violente.

Mais qu’est-ce que ça veut dire ? Quelques exemples.

    • Réquisitions citoyennes de chaises pour mettre au grand jour les pratiques cachées d’évasion fiscales,
    • empêcher un sommet international des pétroliers visant à multiplier les forages d’hydrocarbures,
    • bloquer des grands projets inutiles et imposés comme celui de la mine d’or ou d’infrastructures disproportionnées comme la LGV au Pays Basque,
    • contraindre la BNP à revoir sa politique climat,
    • empêcher la Société Générale de financer un projet de mine de charbon géant…

Autant de victoires obtenues ces dernières années grâce à des actions non-violentes !

Un petit aperçu en vidéo :

LA FORMATION 

Une formation gratuite de 3 heures sera ainsi organisée, ouverte à toutes celles et ceux qui s’intéressent à ce mode d’action.

Désobéissance civile assumée, ou actions sans risque juridique, utilisant le registre de la dénonciation ou bien celui de l’humour, l’action non-violente présente des facettes multiples permettant à chacune et à chacun d’y participer, selon le niveau d’engagement qu’il souhaite. Mais quelles que soient ces différentes formes, une action non-violente doit toujours être bien organisée pour être efficace !

Comment une action non-violente peut-elle être efficace contre des grandes multinationales ou des gouvernements apparemment beaucoup plus puissants que nous ? Comment s’organiser concrètement ? Comment évaluer les risques juridiques et choisir son niveau d’engagement ?

Voilà une partie des questions auxquelles répondront les formatrices et formateurs à Lille, le jeudi 26 juillet, de 18 à 21h (lieu encore à définir).

Dans les mois qui suivront, des actions non-violentes seront menées de manière simultanée sur plusieurs territoires… pour y participer, rejoignez-le mouvement en participant à une des formations de cet été !

INSCRIPTIONS OBLIGATOIRES 
Inscris-toi dès maintenant en cliquant ici : http://etapes.tour.alternatiba.eu/village?villageId=5a198928bdcb5f000419ffbd

Tu peux aussi faire connaître la formation et indiquer ta participation sur Facebook. (attention seule l’inscription à la formation sur le site sera prise en compte).

Le Tour Alternatiba passera par Lille le mercredi 25 juillet

5 800 km à vélo, traverser 200 territoires entre le 9 juin et le 6 octobre 2018.  C’est le défi que se sont donnés les membres du Tour Alternatiba. Un tour de France à vélo, et même à vélo multiplaces, pour promouvoir les alternatives au dérèglement climatique. Et le 25 juillet, il fera étape à Lille !!

Au menu : une vélorution (évidemment), découverte des alternatives locales, une conférence pour mieux présenter la raison d’être du collectif Alternatiba, une expo sur les conséquences du dérèglement climatique sur la santé, une soirée animée par deux groupes de musique… Nous vous tiendrons informés du programme notamment ici.

Et le lendemain, c’est ANV-COP21 qui restera pour donner une formation gratuite à l’action non-violente. Vous pouvez vous inscrire dès maintenant en cliquant ici et encouragez vos ami.e.s à vous rejoindre en partageant l’événement Facebook par exemple !

Retrouvez l’événement sur Facebook et toutes les étapes du Tour en cliquant ici.

Si vous tweetez à foison, utilisez le mot-dièse #CTonTour et suivre l’actu sur notre compte @AlternatibaLill

Projection du documentaire Irrintzina samedi 23 juin

Ça y est, le documentaire Irrintzina est enfin sur un écran lillois !

Dans le cadre de la Fête de l’environnement et des solidarités (retrouvez aussi tout le programme sur Facebook) organisé par la Mres Nord-Pas de Calais le 22, 23 et 24 juin 2018, le film docu de Sandra Blondel et Pascal Hennequin sera diffusé dans le ciné de la gare Saint Sauveur, à 14h.

La projection sera suivie d’une prise de parole et d’un débat. Pas besoin de s’inscrire, mais vous pouvez indiquer votre participation ET invitez vos amis à se joindre vous sur Facebook 😉

 

LE FILM 

Face au sentiment d’impuissance que provoque l’extrême gravité du dérèglement climatique, quelques militants de l’organisation basque Bizi ! font un pari fou : construire en quelques années une mobilisation sans précédent en vue de la COP21 et lancer un grand mouvement non-violent pour le climat : Alternatiba.

De Bayonne à Paris, sur des vélos multiplaces, coup de pédale après coup de pédale, en multipliant les villages des alternatives, de petites victoires en grandes mobilisations contre les multinationales des énergies fossiles et les banques qui les soutiennent, le film raconte les étapes de cette mobilisation.

Irrintzina, c’est un cri d’alarme sur l’effondrement de notre monde mais c’est aussi un cri de joie poussé par des centaines de militants déterminés qui ont réalisé que si, ensemble, ils ne faisaient rien, personne ne le ferait à leur place.

Tour AlternatibaANV Action non-violente COP21, Faucheurs de chaises, blocage du sommet pétrolier… Le film d’une génération qui ne se résigne pas, qui crée et invente un avenir désirable où bataille écologiste et sociale rime avec plaisir et joie d’agir ensemble. Soutenu par 1258 contributeurs, avec la participation d’une vingtaine de techniciens issus des médias « alternatifs », « citoyens » bref « pas pareils » à travers toute la France.

PLUS D’INFOS :

Enquête publique sur St sauveur

Ce 20 avril s’est terminé l’enquête publique sur l’aménagement de Saint Sauveur, plus de 600 contributions ont été déposées auprès du commissaire enquêteur, un succès !
A cette occasion, un rapport collectif de 51 pages a été présenté à plusieurs médias locaux et nationaux. Ce rapport pointe les manquements dans l’analyse d’impact du projet et demande à ce qu’au moins 11 hectares soient consacrés à un grand espace de nature.

Voici l’article de la Voix du Nord consacré à cette étude :

Aménagement cyclable de la rue du Faubourg d’Arras : un engagement à minima

13305235_772763266193732_3608198678199597711_oLa MEL a voté ce vendredi 23 février la réalisation sur cet axe dangereux d’une voie partagée vélo et bus. Même si on peut enfin remarquer une action de la métropole, la situation ne sera que faiblement améliorée car cela concernera seulement la partie lilloise sur un seul coté de la voirie d’une longueur d’environ 700m selon la Voix du Nord (1). La voiture conservera donc sur ce secteur une place prépondérante.

Longtemps fermée à tout aménagement, la mairie de Faches-Thumesnil persiste à ne pas pédaler dans le même sens. Rien ne sera prévu sur cette commune. Contrairement à son engagement sur des pistes ou bandes cyclables (2), nous constatons que M.Nicolas Lebas ne veut toujours pas garantir une pratique sécurisée du vélo au quotidien malgré une forte demande de la population (3)(4).


(1) http://www.lavoixdunord.fr/…/la-rue-du-faubourg-d-arras-va-…
Nos autres communiqués :
(2) https://alternatiba.eu/…/vers-une-rue-du-faubourg-darras-p…/
(3) https://alternatiba.eu/…/creation-dune-voie-cyclable-par-a…/
(4) https://alternatiba.eu/…/mobilisation-rue-du-faubourg-darr…/

Transformation de Saint Sauveur par la MEL : vers la ville insoutenable

1438766780-capture-d-ecran-2015-08-05-a-11-23-46

Plusieurs membres de différentes associations ont interpellé ce mercredi 13 septembre 2017 Martine Aubry, Maire de Lille, des représentants de l’agence Gehl et de la SPL Euralille lors de la réunion publique marquant la fin de la phase de consultation sur les grandes orientations de l’aménagement de la friche de Saint Sauveur.

Les impacts de la densification intensive et de l’artificialisation de ce site actuellement paisible sont négligés de façon inquiétante de la part des élus promoteurs de ce projet. Car c’est bien l’ensemble de la ville qui sera touché par ce programme titanesque.

La MEL souhaite implanter un nouveau quartier sur 23 hectares au cœur de la ville en construisant 300 000 m2 de bâtiments de logements, de bureaux et de commerces ce qui représente environ la totalité de la superficie des bureaux inoccupés sur le territoire (1).

En savoir plus »

La Fête peau neuve : un moment de tous les possibles

O20170625_134854ccuper, construire, cultiver, consommer, jouer, fêter… autrement !

Samedi 24 et dimanche 25 juin s’est tenu, sur le parc du Belvédère dans le secteur de la porte de Valenciennes, la « Fête peau neuve » : un rassemblement festif et populaire concrétisant une mobilisation autour de la transition écologique, sociale et énergétique lancée dans une période charnière de concertation sur l’avenir du quartier Saint-Sauveur et de la métropole lilloise.

LIRE LA SUITE

Fête Peau du 24 au 25 juin 2017 – Belvédère

plan(2)Le grand Sommet ‘désobéissant’ de la transition fait avec de petites mains

La mobilisation citoyenne lancée le 30 janvier, constituée de nombreuses associations et co-portée par Alternatiba Lille et Fête la friche se concrétise dans une semaine !
Malgré le refus de la ville de Lille d’autoriser l’évènement d’abord sur la friche Saint Sauveur, lieu chargé de symbolique, puis sur le Belvédère, site à proximité immédiate de la friche, nous maintenons l’appel à participer à cet évènement le week-end du 24 et 25 juin sur le BELVEDERE, au croisement du boulevard Paul Painlevé et de la rue de Cambrai, dans un cadre et un esprit désobéissant totalement non-violent

Nous voulons faire entendre la voix citoyenne alimentant localement la transition sociale, énergétique, économique, écologique et montrer notre engagement à construire un avenir plus durable, plus solidaire et plus convivial.
Pour faire de cet évènement une réussite, nous avons encore besoin d’aide et de contribution toute la semaine prochaine. Tous les infos sont ci dessous, pour toute demande ou question : fetelafrichecollectif@gmail.com. Un grand merci à vous toutes et tous !

LE PROGRAMME

En savoir plus »

Fête Peau Neuve : le grand Sommet de la transition fait avec de petites mains

fetepeauneuve2

Occuper, construire, cultiver, consommer, cueillir, jouer, fêter… autrement !

Voila le défi : s’installer sur le “Belvédère” de la friche Saint Sauveur (butte située au croisement du boulevard Paul Painlevé et de la rue de Cambrai), construire ensemble des alternatives pour demain et expérimenter des solutions de transition et de résilience locale !

Le programme (en cours d’élaboration)
Je propose une activité pendant le Sommet
Je m’inscris comme bénévole.
Je fais un don.

Note : nous sommes toujours dans l’attente de l’accord de la ville de Lille et de la MEL concernant l’occupation du terrain.

Un Sommet citoyen sur la friche Saint-Sauveur : la mobilisation est lancée

IMG_6522(1)

Le lancement de la mobilisation pour un Sommet citoyen, festif et populaire sur la friche Saint-Sauveur en juin 2017 s’est tenu ce lundi 30 janvier au Théâtre de la Verrière lors d’un Forum ouvert et en présence de 95 personnes. Se déroulant au cours de la phase de concertation sur la révision du Plan Local d’Urbanisme de la MEL (PLU2), cette grande mobilisation citoyenne locale entend contribuer au débat sur l’avenir du territoire en mettant un coup de projecteur sur l’ensemble des propositions, solutions et initiatives de transition permettant de construire une ville plus juste, solidaire et soutenable.

Pour ce 1er rendez-vous, une forte envie d’agir collectivement a émerger. La soirée a commencé avec une présentation du contexte et des enjeux. Le Forum s’est ensuite poursuivi avec une réflexion en petits groupes sur la préparation du projet, la proposition d’actions pour la friche Saint-Sauveur, la communication, la construction de la mobilisation et l’obtention de l’autorisation. Ces échanges autour de ces thématiques demandent à être maintenus, prolongés et concrétisés.

La volonté de ne pas se limiter à l’aménagement de la friche Saint-Sauveur mais à l’ensemble du territoire a marqué les discussions. 

L’assemblée appelle à un soutien massif de cette mobilisation et à une participation la plus large possible.

Le prochain Forum aura lieu à la MRES (23 rue Gosselet) le mardi 28 février.

> Soutenez et signez l’Appel ICI <

En savoir plus »