Plaidoyer autour du Plan Climat Air Énergie Territorial

PCAET un bien gros mot et une aubaine pour le pouvoir citoyen

La loi de transition énergétique impose aux intercommunalités de mettre en place avant la fin 2018,, un Plan Climat Air Énergie Territorial ou PCAET.

Derrière cet acronyme imprononçable se cache en fait une réelle ambition d’appliquer la transition énergétique et de développer les alternatives afin de lutter contre les effets du réchauffement climatique au niveau local.

Cette idée part du constat que les collectivités sont directement responsables de 15% des émissions de gaz à effet de serre, via leur patrimoine notamment. On estime même à 50 % des émissions de gaz à effet de serre imputables aux collectivités locales de manière indirecte, par les décisions qu’elles prennent en matière d’aménagement du territoire.

En bref : l’échelle locale est essentielle pour faire face au changement climatique ! Grenoble, sur ce point, n’est pas en retard. La Metro a lancé son premier plan Climat en 2005.

Le réseau Action Climat et Alternatiba se sont réunis à Villarceau, en région parisienne, pour impulser une dynamique autour des Plans Climat dans les groupes locaux

La mise en place du Plan Climat, telle qu’elle est prévue dans la loi, doit d’intégrer la société civile tout au long du processus. L’objectif est de permettre aux citoyens d’avoir un regard sur les projets mis en œuvre par leur collectivité et de les faire participer au renouvellement de leurs modes de vie sur leur territoire.

C’est à ce moment là qu’Alternatiba, ANV-COP21 et le Réseau Action Climat entrent en jeu. L’objectif est de mobiliser largement autour de la révision du Plan Climat pour le rendre à la fois le plus ambitieux et le plus inclusif possible. A plus long terme, nous devons garantir un réel suivi de ce plan avec comme moment-clé, la prochaine campagne municipale en 2020.

Les différents groupes locaux se sont donc lancés dans ce plaidoyer local pour mettre en avant les alternatives existant sur leur territoire. Travail de grande ampleur !

Les groupes locaux de Rhône Alpes Auvergne en réflexion sur la mutualisation des actions à mener dans le cadre de la mise en place des Plans Climat de la région

Le groupe de Grenoble est soutenu par le réseau Alternatiba national qui fournit outils et formations afin d’aider à cette plaidoirie. Une dynamique de coordination au niveau régional est mise en place afin de partager les informations et réaliser des synergies autour des mêmes problématiques. Ainsi, au niveau national, la plaidoirie Plan Climat rejoint un autre projet d’Alternatiba: le Tour à vélo 2018. Celui-ci doit être l’occasion de mettre en avant les actions mises en place à l’échelle locale pour la transition écologique.

A Grenoble, le groupe de travail a été lancé. Nos prochains objectifs : une rencontre avec l’élu à la Métro en charge de la mise en place du plan Climat, une veille active dans la définition des besoins du Plan Climat Grenoblois, ou encore la dynamisation des réseaux associatifs locaux.

Vous pouvez aussi venir nous rencontrer lors d’une réunion publique commune avec le Tour Alternatiba le 28 mars de 19h à 21h au théatre de Grenoble.

Ça t’intéresse ? N’hésite pas à nous contacter ! –> grenoble@alternatiba.eu

Notre tribune dans Reporterre

Weekend de formation à Villarceau : Alternatiba Grenoble prend le taureau par les cornes !