Nous soutenons la mobilisation “Nous voulons des coquelicots”

Nous nous rassemblons pour soutenir l’appel de l’association “Nous voulons des coquelicots” le vendredi 4 janvier à 18h30 devant la mairie de Versailles. Les rassemblements dans les autres villes figurent sur la carte.

Il y a urgence à faire interdire l’ensemble des pesticides de synthèse, qui nuisent gravement à notre santé, détruisent la vie de nos sols, font s’effondrer la biodiversité. En France, un tiers des oiseaux a disparu en 15 ansles abeilles et pollinisateurs, dont notre agriculture dépend, meurent en masse ; et les fleurs sauvages se raréfient.

Nous vous invitons à signer l’Appel :

>>> nousvoulonsdescoquelicots <<<

Sur Versailles, Mme Cathy Biass-Morin et son équipe des espaces verts ont engagé la ville dès 2004 dans la démarche “zéro-phyto”. L’expérience est réussie. Le bon entretien des espaces verts de la ville ont accrédité leurs nouvelles méthodes de gestion durable sans pesticide. Cela a montré l’exemple à d’autres villes et favorisé l’adoption de la Loi Labbé parue au Journal officiel du 8 février 2014. Le ministère de l’environnement a produit le document “Le guide des solutions au zéro phyto”.

La Loi Labbé interdit aux personnes publiques (Etat, régions, communes, départements, groupements et établissements publics), d’utiliser des produits phytosanitaires pour l’entretien des espaces verts, de forêts et de promenades à partir du 1er janvier 2017, et interdit la mise sur le marché, la délivrance, et l’utilisation et la détention de produits phytosanitaires pour les particuliers à compter du 1er janvier 2019. Cependant, les agriculteurs, premiers consommateurs de pesticides, ne sont pas impactés par cette loi. Des lobbyings très puissants bloquent les lois demandant l’interdiction des pesticides de synthèse, en dépit de la santé publique.

Stop aux pesticides dans les lieux publics et place aux alternatives ! – Joël Labbé from Amétis – Dahu Production on Vimeo.

Nous constituons une petite équipe pour soutenir cette démarche localement. Si vous êtes intéressé.e,  merci de nous contacter sur versailles@alternatiba.eu

Des rassemblements citoyens ont lieu pour relayer cet appel dans la plupart des municipalités de France chaque premier vendredi du mois à 18h30, coquelicot à la boutonnière.

>>> programme à la carte <<<

Soyons nombreux, soyons visibles et faisons entendre notre voix !