Marche pour le climat et actions contre les énergies fossiles

  • 0
Bannière marche pour le Climat "Société Générale, n°1 des énergies sales # "Opération Nettoyage"

Marche pour le climat et actions contre les énergies fossiles

Ce samedi 8 septembre fut un moment-clé pour le mouvement pour la justice climatique. Suite à la démission de Nicolas Hulot du ministère de la Transition Ecologique et Solidaire, un mouvement populaire spontané a fait émerger de nombreuses Marches pour le Climat aux quatre coins de la France, alors que dans le même temps, l’ONG 350.org avait appelé à une mobilisation internationale, “Rise For Climate“, à cette même date. A Toulouse et dans de nombreuses autres villes, des groupes ANV-COP21 et Amis de la Terre se joignirent aux festivités par la biais d’actions directes non-violentes visant spécifiquement la Société Générale, qui financent des projets climaticides outre-atlantique.

RDV à Paris 14/12 ! – Photo @SergioDiPhoto

Sur les 700 activistes des 35 groupes ANV & Amis de la Terre intervenus ce samedi, 25 toulousains étaient dans l’agence Victor Hugo de la Société Générale. Après avoir essayé de nettoyer la banque à l’aide de balais, d’éponges et de serpillières, ils jugèrent la situation trop catastrophique et firent intervenir des décontamineurs qui décidèrent l’évacuation des militants et la prise d’une décision importante : un rendez-vous de masse à l’agence centrale de la SoGé à Paris, le 14 décembre prochain.

Société Générale, première banque des énergies fossiles

Produits de nettoyage avec des messages "Nettoyers Bancaire - élimine toutes les banques sales - supprime toute trace de projet toxique""

Nettoyeur bancaire – Photo @SergioDiPhoto

Alors, en quoi la Société Générale est-elle si sale ? C’est simple : elle est la première banque française à soutenir les énergies fossiles et la première banque mondiale à soutenir l’exportation de gaz de schiste en Amérique du Nord, avec 1.1 milliards de dollars d’investissement en 2017, deux ans après la COP21 !

Actuellement, elle joue un rôle de conseil financier pour le grand projet de terminal d’exportation de gaz de schiste liquéfié “Rio Grande LNG”, au Texas. Ces activités sont incompatibles avec l’accord de Paris, et menacent en outre l’environnement des communautés autochtones locales. Il est urgent que SoGé retire son soutien aux projets mortifères.

L’action non-violente s’est terminée sans heurts sous les regards des journalistes de France 3, La Dépêche du Midi et RTL. Bien entendu, les militants d’ANV-COP21 Toulouse rejoignirent la Marche pour le Climat en suivant.

 


Leave a Reply

Événements

Retrouvez-nous sur les media sociaux !