Vers l’éco-construction ?

  • 2

Vers l’éco-construction ?

Tags : 

Une tribune du Village Habitat & Co

Eco-construction Dimanche 13 septembre à 14h, une table ronde sur le thème de l’écoconstruction est organisée pendant Alternatiba. Elle va réunir 4 grands professionnels de ces techniques et nous tenterons de répondre à une question simple : l’écoconstruction est-elle aujourd’hui généralisable à l’ensemble des bâtiments ?
La réponse, elle, n’est pas simple, ne serait-ce que se mettre d’accord sur la définition de l’écoconstruction. Le minimum qui fait consensus aujourd’hui est probablement la limitation maximale de l’impact environnemental. On sait de mieux en mieux évaluer l’impact environnemental des bâtiments grâce, entre autres, à un logiciel comme Cocon (dont le créateur, Luc Floissac, sera présent). La généralisation de ce type de démarche n’est pourtant pas forcément à l’ordre du jour, avec une hostilité sourde de la filière classique puisque les résultats ne devraient pas mettre en valeur les techniques courantes actuelles… mais aussi des filières « alternatives » car c’est encore une source de complexité supplémentaire.
Cette complexité exponentielle des réglementations, des normes, des assurances ou autres labels est d’ailleurs un des freins identifiés au développement de l’écoconstruction. Nous pourrions nous interroger sur le fait que nous générons nous-mêmes nos propres barrières en n’acceptant plus de prendre de risques et donc en exigeant que tout soit totalement assuré… Cette culture du non-risque n’est-elle pas à remettre en cause, au moins partiellement ?
Un certain nombre de techniques sont pourtant disponibles et reconnues, comme les constructions en paille. Nous aurons la chance d’avoir présents 3 acteurs majeurs de cette filière : Alain Marcom et Luc Floissac, auteurs d’ouvrages sur le sujet et Jean François Collart, architecte reconnu de cette technique. Pourtant même si les règles professionnelles sont publiées et reconnues, on ne peut pas parler d’une forte expansion des réalisations. Est-ce un problème de prix, de formation des professionnels, d’image de marque ou de connotation trop écolo ? Marie Sauts, charpentière et se passant au maximum des produits industriels, nous apportera son expérience terrain.
Une autre interrogation porte sur le caractère écologique des matériaux mis en œuvre dans nos bâtiments. Il est de plus en plus flagrant et démontré que les matériaux issus des filières industrielles sont porteurs d’une somme considérable d’additifs chimiques, qui vont venir polluer notre environnement intérieur. Est-ce à dire qu’il faut bannir tout produit industriel, même s’il est produit localement comme la brique de terre cuite dans le Sud-Ouest ?
Inversement, nous avons tendance à considérer tout matériau biosourcé comme écologique. Mais est-ce réellement le cas, surtout si leur développement devient massif, au risque de rentrer dans les travers de l’agriculture conventionnelle ? Finalement, les produits minéraux (par exemple brique isolante, isolant à base d’argile, de roches volcaniques, etc.) ne sont-ils pas intrinsèquement plus durables, car non biodégradables et sans conflit avec l’utilisation des terres cultivables ? Luc Floissac nous apportera son retour de l’étude qu’il a mené autour de la problématique de la ressource disponible autour des matériaux biosourcés, et du bois notamment.
Le problème de la santé dans les bâtiments devient un point très préoccupant. Ce problème est la combinaison de ces matériaux malsains, d’insuffisance de ventilation, sans oublier la multiplication des ondes électromagnétiques ou nos habitudes dans l’utilisation abusive de détergents. Comment l’écoconstruction se positionne-t-elle notamment vis-à-vis du complexe ventilation – étanchéité à l’air ?


2 Comments

Willy FURTER

septembre 10, 2015at 10:18

une réponse à l’éco-construction et à l’éco-utilisaton a été apportée par un procédé breveté dont je cherche à faire la promotion: http://www.maison-econome.forumpro.fr.
Si vous me faites une place dans votre planning des interventions, je me ferai un plaisir de venir vous apporter des explications.
Cordiales salutations.

Willy FURTER
21 rue Saint Vincent de PAUL
81600 GAILLAC
0980547940
0695523072
willyfurter@sfr.fr

    Gaspard

    septembre 10, 2015at 10:35

    Bonjour
    Prenez contact avec le “village” : toulouse_logement[at]alternatiba.eu
    Cordialement

Leave a Reply

Retrouvez-nous sur les media sociaux !