Tag Archives: Paris

  • -

Une journée sans voiture parce que La Rue Est À Nous

Tags : 

Le Dimanche 22 Septembre accueillait dans Paris la Journée sans voiture dans le cadre du projet Quartier Libre. Cette initiative menée par un collectif de citoyens répond à un besoin de réappropriation de l’espace public. Le groupe local Alternatiba Paris en a profité pour prendre place rue du Faubourg Saint Denis et participer à cet écosystème piéton éphémère.

La voiture, mode de déplacement remis en cause

C’est durant un week-end d’effervescence sociale et climatique, au lendemain de la marche pour le climat et du 45ème mouvement des gilets jaunes et au surlendemain de la marche des jeunes pour le climat, que s’est organisée la journée “Paris sans voiture”. Les revendications des organisateurs s’appuient sur plusieurs constats. D’une part, il est avéré que la pollution a un effet néfaste sur la santé publique, et que la population y est largement exposée dans les agglomérations. L’association Respire alerte par exemple pour réduire la pollution autour des écoles, mettant en avant la dangérosité des émissions de particules fines des transports qui roulent aux énergies fossiles. En second lieu, les voitures prennent beaucoup de place dans l’espace public. D’après Le Monde, dans la capitale, la voiture occupe 50% de l’espace public alors qu’elle ne représente que 13% des déplacements motorisés*. Rien que les places de parkings sur la chaussée représentent 7% de la superficie des voies publiques parisiennes ! Enfin, évidemment, les voitures émettent nécessairement des Gaz à Effet de Serre (à leur construction ou utilisation) et participent au dérèglement climatique. Elles sont ainsi un levier clé dans la lutte pour une réorganisation citoyenne de l’espace public.

La Rue Est À Nous

Il ne faut pas oublier qu’à l’arrivée de la voiture, fin 19ème siècle, les piétons s’étaient révoltés contre cet engin dangereux, bruyant, puant, reflet d’inégalités et terriblement envahissant. L’industrie automobile a gagné la (première ?) bataille et permis à la plupart des gens d’en posséder une pour apaiser les oppositions. Mais depuis, avec l’aboutissement de projets de développement des modes de mobilités douces (parking à vélo, location de vélos et de trottinettes etc.), son usage est de plus en plus remis en question. 

Le groupe local Alternatiba Paris s’est emparé de la thématique : pour ce faire, il s’est rapproché d’autres organisations qui partagent la même vision, entre autres Unicef, le Réseau Action Climat, Paris Sans Voiture, Respire, France Nature Environnement… Pour sensibiliser à cette problématique et pousser les élu·e·s à prendre des mesures, le groupe local Alternatiba Paris va lancer en Octobre #LaRueEstÀNous : une campagne en vue des municipales concentrée sur les thèmes de mobilité, de pollution de l’air et de réappropriation de l’espace public.  L’objectif est de transformer Paris en permettant à chacun·e de respirer un air sain et d’avoir son mot à dire sur l’organisation de l’espace public. Iels demandent que les véhicules motorisés soient l’exception plutôt que la norme : réduire la place de la voiture, permettre le développement d’alternatives pour une mobilité douce accessible à toutes et tous, voilà les deux mots d’ordre de cette campagne. Le Dimanche 22 Septembre, iels ont donc installé un stand sur le “quartier libre du Faubourg Saint Denis.” Étienne, du groupe local Paris, précise : “Nous ne sommes pas dans l’opposition à la voiture et ne voulons pas être dans la culpabilisation des automobilistes. Nous sommes plutôt dans l’optique de proposer d’améliorer l’utilisation des modes de transport alternatifs, tels que les transports en commun et le vélo pour en alléger les flux.” La démarche de leur campagne s’inscrit dans une réflexion plus globale sur la mobilité, qui doit se faire aux prochaines élections municipales.

« La voiture n’est pas un mode déplacement qui a du sens dans les villes. »Étienne, d’Alternatiba Paris

Les motivations du groupe

Le groupe Alternatiba Paris a participé à montrer que l’espace de la voiture peut être utilisé à d’autres fins. Ils ont organisé des ateliers de végétalisation et de construction de bacs, une petite série de jeux pour enfants et surtout un moment de convivialité et de partage. Une fête urbaine s’est ainsi déroulée dans la rue. Pour Valentin, co-organisateur de l’action : « Ce qui m’a énormément plu dans l’organisation de l’action c’est de faire le lien avec les autres assos et avec les riverains en leur proposant, comme Quartier Libre avait pensé, un terrain de jeu et d’expression, de revendication. Une certaine tribune des alternatives festive et engagée. Certains acteurs critiquaient d’ailleurs l’organisation de l’espace urbain sans avoir de sensibilité écologique. Mais nous partagions toutes et tous cette envie d’occuper autrement les rues, ce constat que l’espace urbain est un vrai problème. »

Étienne, lui, ajoute que cette journée sans voiture dans un quartier très motorisé de la ville, c’était une réussite motivante en soi : « Les habitants du quartier nous ont dit que ça faisait plaisir de voir des enfants occuper la rue et de découvrir réellement l’environnement alentour. Avec ce sujet très polarisant malheureusement, certaines personnes s’arrêtaient également pour critiquer. Mais c’était intéressant de débattre avec elles et de comprendre pourquoi elles n’étaient pas d’accord. Ça nous permettait de réfléchir à des réponses à leur donner, à des solutions à apporter. Certes on a parfois le sentiment de perdre en liberté, mais c’est pour gagner en qualité de vie. »

Les élections municipales approchent alors que le GIEC a établi que 50% à 70% des leviers d’action contre le dérèglement climatique se trouvent à un niveau local. Un Kit municipale a été mis en place pour guider les groupes qui souhaiteraient faire pression sur les candidat·e·s et les élu·e·s pour prendre des mesures à la hauteur des enjeux climatiques.

C’est à télécharger en bas de cette page ! https://alternatiba.eu/alternatives-territoriales/

*https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/11/30/a-paris-la-moitie-de-l-espace-public-est-reservee-a-l-automobile_5040857_4355770.html


  • -

Appel à mobilisation le 12 décembre 2017

Tags : 

Mobilisation_Paris

Du 10 au 12 décembre prochains, mobilisons-nous pour dire haut et fort : pas un euro de plus pour les énergies du passé !

Le 12 décembre prochain, deux ans après l’adoption de l’Accord de Paris, la France accueillera un sommet international “Finance et climat”.

Maintenir le réchauffement climatique en dessous des 2°C, c’est à dire une terre vivable et vivante, impose de stopper ces financements à leur source : pas un euro de plus ne doit aller vers les activités destructrices du climat. Les financements doivent être intégralement réorientés dans le soutien à la transition vers des sociétés justes et durables.

Ensemble, 350.org, Alternatiba, les Amis de la Terre France, ANV-COP21, Attac France, le CRID, le Réseau Action Climat France, Oxfam France, préparent des mobilisations de grande ampleur, pour faire entendre nos voix.

Mobilisation_Paris_2

Le 10 décembre, vous pourrez participer à un Tribunal des peuples qui, après les témoignages des personnes impactées, jugera la finance climaticide.

Le 12 décembre, nous nous retrouverons au lever du soleil, pour une action de grande ampleur, dans un lieu iconique de Paris pour faire entendre haut et fort notre voix et appeler la France et la communauté internationale à passer enfin aux actes et exiger l’exemplarité de la France.

Pour réussir cette grande mobilisation, nous vous invitons le 21 novembre à une réunion publique d’information. Des ateliers seront ensuite organisés sur des week-ends pour nous répartir les rôles-clés et les préparatifs.

Vous êtes prêt·e·s à vous mobiliser ?

Je veux participer

 

Infos pratiques
Réunion le mardi 21 novembre à 19h au 23, rue du Château Landon,
Bâtiment au fond de la cour, troisième étage
Métros Louis Blanc ou Stalingrad
Pour plus d’infos :
contact@pasuneurodeplus.info
pasuneurodeplus.info


Rechercher sur le site

856 645 !!

Nombre de personnes ayant participé à un Village Alternatiba ou à une étape d'un Tour.

Restez informés !

Entrez votre adresse électronique pour recevoir notre infolettre

-> Regardez nos vidéos sur la chaîne Youtube Alternatiba

Suivez-nous sur Twitter