ALTERNATIBA est un mouvement citoyen de mobilisation face aux enjeux du dérèglement climatique. Il promeut des initiatives concrètes qui visent à construire une société juste et durable, tout en s’opposant aux projets qui entravent le développement de cette société.
Ainsi, en octobre 2015, avec une centaine d’associations partenaires, nous avons monté un “Village des Alternatives Concrètes” qui a vu passer 8 000 visiteurs sur l’avenue Pasteur et les quais rive droite. La même année nous avons accueilli une étape du Tour Alternatiba.
En 2017, nouveau village (Village de la Transition Ecologique et Citoyenne) qui a rassemblé plus de 100 associations préoccupées par le dérèglement climatique et 4500 visiteurs dans le parc Grammont Rouen rive gauche.
En juillet 2018, nous avons installé un mini village sur les quais rive gauche à proximité de “Rouen sur mer” en proposant aux promeneurs d’y participer. Nous avons également accueilli l’étape rouennaise du 2ème Tour Alternatiba.
Alternatiba est étroitement associé à ANV (Action Non-Violente) qui met en place des actions de désobéissance civile non-violentes, notamment contre des banques qui financent l’extraction d’énergies fossiles.

Déclaration Alternatiba : Accord de Rouen pour le climat

En 2017 la Métropole Rouen Normandie a lancé un projet d’envergure en faveur de la transition écologique : une COP21 locale s’inspirant des «Accords de Paris pour le climat», l’objectif principal étant de réduire de 80% les émissions de gaz à effet de serre du territoire d’ici 2050.

Pour créer une dynamique locale, elle a proposé aux collectivités locales, aux entreprises, aux associations et aux citoyens de s’engager en faveur du climat : L’ « Accord de Rouen pour le climat » a été signé le 29 novembre 2018 par les 71 communes de la Métropole, une centaine d’entreprises, 600 citoyens et 10 000 engagements ont été annoncés.

L’association Alternatiba-Rouen, engagée depuis plusieurs années sur le territoire de la Métropole dans la lutte face au changement climatique, se réjouit de voir les acteurs locaux se mobiliser au moment où de nombreuses manifestations, en France et à Rouen, démontrent la prise de conscience de l’urgence d’agir et la volonté de s’engager d’une large part de la population.

Mais, avec d’autres regroupés dans la coalition climat, elle dénonce une contradiction majeure de la Métropole qui soutient activement dans le même temps un projet « climaticide » d’autoroute sur son territoire.

Ce projet, datant des années 1970, doit relier l’A13 et l’A28 à l’ouest de Rouen. De nombreuses associations et élus locaux dénoncent depuis longtemps un futur accroissement de la pollution, son coût exorbitant (plus d’un milliard d’euros et on sait que ce coût est amené à croître), la consommation de terres agricoles très fertiles et le très faible impact sur la réduction du trafic rouennais (inférieur à 7%).

Le budget conséquent alloué à ce projet devrait être réorienté vers des solutions respectueuses de l’environnement et vers des projets améliorant la mobilité et la cadre de vie des citoyens.

Parce que nous souhaitons un futur respectueux de l’environnement et une vraie transition écologique, nous n’avons donc pas signé l’Accord de Rouen pour le climat de la Métropole.

Alternatiba qui lutte au quotidien pour « Changer le système et pas le climat », contre le “contournement”, l’accaparement des terres agricoles et forestières et la hausse des tarifs des services publics continuera, y compris dans la démarche consultative de la COP21, à opposer des solutions écologiques et économiquement viables à ces choix contradictoires avec une véritable transformation écologique et sociale.

Elle ne désespère pas de convaincre. Car oui ! “Il est encore temps” !

Communiqué de Presse

La marche pour le climat du 8 décembre à Rouen était pilotée au sein d’une coalition par le mouvement citoyen “Il est encore temps”, qui, suite à un entretien avec la Préfecture, a pris la décision de l’annuler.

Alternatiba-Rouen, comme ailleurs en France et à Paris, appelle à rester déterminés, à ne pas céder aux pressions et à maintenir une mobilisation pour relier la justice sociale à la justice climatique dans un contexte de mobilisation sociale sans précédent.

Nous appelons à un rassemblement samedi 8 décembre à 14h place de l’Hôtel de Ville à Rouen et nous prendrons alors une décision collective sur le type d’action possible. En pleine COP24, nous appelons à être nombreux à porter la voix de l’urgence climatique et sociale : des marches sont organisées dans au moins 20 pays dans le monde.

Marchons à nouveau pour le climat !

Suite au succès des deux premières marches pour le Climat normande, Alternatiba-Rouen vous donne une nouvelle fois rendez- vous le 8 décembre prochain sur la place de l’hôtel de ville. Marchons à nouveau pour alerter sur l’urgence écologique et réclamer de vraies solutions !

Changeons le système, pas le climat !

Changeons le système pas le climat