Author Archives: rhone

  • 0

Pluie, musique, alternatives et crêpes pour annoncer l’étape du Tour Alternatiba !

Tags : 

 

Jeudi 7 juin, plus de 150 personnes ont répondu à l’appel de l’étape de Lyon du Tour Alternatiba lors d’une soirée pluvieuse, haute en couleurs, rires, danses et musiques à l’Alternatibar !

A cette occasion, la Maison des Alternatives n’a jamais aussi bien porté son nom avec pas moins de 9 porteuses et porteurs de solutions. Enercoop, Ostara, la Clavette, le MAN, RAP, Terre d’Ancrages, Zéro Déchet, les Ateliers La Mouche et AREMACS s’étaient donnés RDV au 126 montée de la grande côte pour parler de leurs actions, de leurs engagements et de leurs idées pour les mois à venir ! Nombre d’entre elles et eux en aussi profité pour rappeler leur soutien et leur présence aux côtés d’Alternatiba Rhône pour l’arrivée des cyclistes du Tour Alternatiba les 25 et 26 août au parc des Berges.

La pluie, bien que tombant à flot, n’a pas empêché la Chorale venue tout droit de l’Atelier des Canulars de réchauffer nos coeurs à grandes ondes de voix engagées, juste avant que Linley et Ulrick envoûtent le lieu avec leur rythme Maloya venu tout droit des îles Maurice et de La Réunion ! Pendant ce temps là, jus, bières et vins emplissaient les verres aussi vite que Léo, Lise et Victor préparaient des crêpes pour toutes et tous !

Pour finir cette belle soirée qui en appelle d’autres, c’est BinBin’Terlude, ses platines et ses vinyles venus tout droit du Jura ont terminé de transformer le bar en une piste de danse à la forte allure de sauna ! L’Alternatibar était plus chaud que le climat !

RDV le jeudi 5 juillet pour le prochain Apérotiba dans un Alternatibar flambant neuf !

Alternatiba Rhône vous donne RDV à l’Alternatibar :

Lundi 25 juin de 20h à 22h pour rejoindre l’équipe d’organisation de l’étape de Lyon du Tour Alternatiba. Un temps d’accueil est prévu à partir de 19h.

Mercredi 20 juin de 19h à 21h pour réfléchir avec plusieurs dizaines de personnes à la mobilisation autour du PCAET et aux propositions concrètes qui peuvent être mises en place. Pour vous inscrire, c’est ici !


  • 0

Campagne Alternatives territoriales: peser sur la politique climat de Lyon Métropole

Tags : 

Impliquer les citoyens dans l’élaboration des politiques climat locales: c’est l’objectif de la campagne Alternatives territoriales lancée en 2018 par Alternatiba. Face à l’urgence climatique, toujours plus criante, et l’immobilisme des responsables nationaux et internationaux, l’échelon local est celui sur lequel nous pouvons nous concentrer pour agir!

5 trucs pour changer ta ville: c’est le titre de la dernière vidéo de Vincent Verzat, fondateur de la chaîne Youtube Partager C’est Sympa!, dans laquelle il présente la campagne Alternatives territoriales d’Alternatiba

 

 

L’objectif de cette campagne: inciter les citoyens à se mobiliser localement dans le cadre du Tour Vélo 2018, des discussions sur la définition des Plans climat air énergie territoriaux (PCAET, que les territoires doivent adopter d’ici à la fin de l’année) ou encore en prévision des élections municipales de 2020.

A Lyon, le collectif Alternatiba Rhône participe activement à la démarche mise en place par la Coalition Climat 69 (Amis de la Terre, Attac, Greenpeace, Stop TAFTA, Frapna etc): il s’agit de faciliter la participation des citoyens à l’élaboration du prochain Plan Climat de la Métropole (2020-2030). 4 groupes thématiques se réuniront courant juin, pour définir des propositions concrètes sur 4 grands sujets: l’alimentation, les déplacements, les énergies renouvelables et l’habitat.

Les membres du collectif ont également prévu de faire de l’étape lyonnaise du Tour Alternatiba 2018, les 25 et 26 août prochains, un temps fort de mobilisation autour de cette campagne Alternatives Territoriales.

Envie de vous mobiliser pour peser sur les décisions climat de la Métropole Lyon: rejoignez-nous! Envoyez un mail à rhone@alternatiba.eu ou inscrivez-vous à la prochaine réunion de l’équipe Alternatives Territoriales pour tout savoir sur cette campagne:

Le 20 juin de 19 à 21h à l’AlternatiBar > S’inscrire


  • 0

Irrintzina donne RDV à la génération climat les 25 et 26 août au Parc de Gerland !

Tags : 

Vous l’avez vu…ou peut-être pas encore ? De qui parle-t-on ? De quoi parle-t-on ?

Du film Irrintzina réalisé par Pascal et Sandra de l’association Fokus 21, ce long métrage qui raconte l’histoire d’une génération, celle née dans les années 80 et et au-delà, dont le défi est de construire un monde plus solidaire et plus juste pour garantir les conditions de vie à venir face au défi du dérèglement climatique !

Lors d’une première projection lyonnaise ayant fait salle comble avec plus de 300 personnes au cinéma Comoedia un soir de janvier 2018, Alternatiba Rhône a lancé un appel à toutes celles et ceux qui souhaitent relever ce défi immense ! Quelques jours plus tard, ce sont plus de 30 personnes qui ont répondu à cet appel à l’occasion d’une première réunion à l’Alternatibar – Maison des Alternatives !

Un appel pour quoi ?

Un appel pour faire du passage du Tour Alternatiba à Lyon un moment fort de la mobilisation citoyenne pour les alternatives au changement climatique, les 25 et 26 août prochain au Parc de Gerland. A cette occasion, des dizaines d’artistes, de cuisinier.e.s, d’associations, de personnes, de musicien.ne.s, de conférencier.e.s seront présent.e.s pour transformer cette mobilisation en une formidable énergie de construction et d’imagination !

Depuis le 15 janvier, Irrintzina continue son bout de chemin dans les salles lyonnaises. Grâce à l’association de l’INSA, Objectif 21, ce sont une vingtaine d’étudiant.e.s ingénieur.e.s qui ont pu découvrir ce film et entendre l’appel d’Alternatiba Rhône le 26 avril dernier. Quelques jours plus tard, l’école Sup’écolidaire projetait à son tour le film de la génération climat devant une vingtaine de personnes.

Les prochaines projections

Le film vous donne RDV le 15 mai pour deux projections en présence de l’équipe d’organisation de l’étape lyonnaise du Tour et de personnes participant à l’aventure Alternatiba depuis la COP21 pour un échange d’une trentaine de minutes :

Vous souhaitez prendre part à l’organisation de cette grande fête des alternatives que sera le passage du Tour Alternatiba à Lyon, on vous donne RDV le 28 Mai prochain – 20h à l’Alternatibar pour la prochaine réunion d’organisation générale ! Un temps d’accueil des nouveaux.elle.s est prévu à partir de 19h.

Vous souhaitez nous aider le jour J et/ou pour la communication autour de l’événement ? ⇒ Inscrivez-vous sur ce formulaire et nous vous recontacterons très rapidement !

Vous avez des propositions d’animations, de conférences ou encore d’aides diverses et variées à nous faire, deux solutions :


  • 0

Un week-end de coordination européenne qui regorge nos motivations pour l’étape lyonnaise du Tour !

Tags : 

Ceintures bouclées, musique, bonne humeur et bon humour, nous voilà parti.e.s pour la 16ème coordination européenne Alternatiba et ANV-COP21. 130 personnes provenant de 36 collectifs locaux se sont retrouvées à Nantes les 21 et 22 avril, dont parmi elles, huit d’Alternatiba Rhône !

L’objectif de ce week-end ?
Rassembler les différents groupes locaux pour un moment de partage d’expériences, de prises de décisions pour l’avenir d’Alternatiba et ANV-COP21, de formations et de rencontres. Nous avons eu la chance de participer à plusieurs formations : relations presse, création d’une page internet pour l’étape du Tour Alternatiba 2018, convergences des luttes sociales et climatiques.

Cela nous a permis de mieux comprendre le fonctionnement inter-territorial du collectif, de rencontrer des personnes qui avaient les mêmes questionnements que nous et ensemble d’essayer de trouver des réponses.

Un moment pour la ZAD.
Nous avons profité de ce moment de rassemblement pour montrer notre solidarité avec la ZAD de Notre Dame des Landes où les luttes continuent non loin d’où nous étions. À cette occasion, nous nous sommes rassemblé.e.s au pied de l’éléphant géant de l’Île aux Machines pour chanter et crier notre soutien. Nous étions également venu.e.s avec un coffre rempli de matériels médicaux, habits, nourritures et autres accessoires que beaucoup de lyonnaises et lyonnais avaient rassemblé pour une collecte pour les habitantes et habitants de la ZAD. Merci à toutes celles et ceux qui ont participé, le coffre de la voiture était rempli d’une jolie solidarité !

Mais aussi des moments de détente.
On a appris en riant devant une conférence gesticulée sur les faucheurs et faucheuses de chaises, on s’est rempli le ventre de délicieux plats préparés par l’équipe cuisine du groupe local de Nantes et on a dansé sur les rythmes de Gustus, duo guitare-percussion nantais. On ne peut repartir sans un grand merci à l’équipe de Nantes pour l’organisation de ce magnifique week-end !

De retour sur Lyon !
C’est avec une motivation regonflée, plein de nouveaux outils stratégiques et de communication en mains que nous retournons vers nos contrées lyonnaises pour faire part de cette superbe expérience à l’équipe d’organisation du Tour. Nous voici donc encore plus préparé.e.s pour faire de cette étape lyonnaise un intense moment de partage de solutions, d’échanges et de convergences pour plus de justice climatique et sociale. Nous vous attendons toutes et tous un lundi sur deux à l’Alternatibar avec vos idées et motivations !

Contacts :
Vous souhaitez participer à l’organisation de l’étape lyonnaise : les deux prochaines réunions auront lieux le lundi 7 et 21 mai de 20h à 22h à l’Alternatibar. L’accueil des nouvelles et nouveaux arrivé.e.s débute à 19h. Pour plus d’informations, envoyez-nous un mail :tour2018lyon@alternatiba.eu

Vous souhaitez plus d’information sur l’organisation de l’étape Alternatiba à Lyon : Suivez la page facebook Alternatiba Rhône.
Vous souhaitez plus d’information sur le Tour Alternatiba? https://tour.alternatiba.eu/


  • 1
Etape de Lyon - Tour Alternatiba 2018

Envie d’engagement ? Participez à l’organisation de l’étape lyonnaise du Tour Alternatiba

Tags : 

Depuis un peu plus de 2 mois, une trentaine de personnes de divers horizons s’active pour accueillir le passage du Tour Alternatiba, un tour européen en vélo trois et quatre places qui fera étape dans plus de 200 territoires, pour découvrir leurs alternatives. A Lyon, nous voulons faire de cette étape clé une grande manifestation festive et militante ! A cette occasion, les 25 et 26 août prochain, deux journées seront consacrées à la valorisation des alternatives et des résistances locales au dérèglement climatique et pour la justice sociale. A quatre mois de ce grand événement, nous invitons toute personne motivée à se joindre à nous !

Qui sommes nous ?

L’équipe lyonnaise du Tour Alternatiba s’est formée début février 2018 et travaille essentiellement sur la préparation de l’étape lyonnaise. Nous sommes des habitantes et habitants de Lyon et des alentours, de divers horizons, réuni.e.s autour d’une envie : préparer ensemble la plus grande mobilisation climatique et sociale sur Lyon de l’année 2018. En deux mois, l’équipe s’est découverte, a accueilli plein de nouveaux et nouvelles, a lancé 8 commissions de travail, a organisé une soirée de présentation, a participé à un Aperotiba – un rassemblement autour d’une bière locale de beaucoup d’alternatives – … Et il l reste encore plein de choses à faire !

Où nous trouver ?

Un lundi sur deux, l’ensemble de l’équipe se réunit à l’Alternatibar de 20h à 22h pour suivre l’avancée du projet, coordonner chaque commission de travail et prendre les décisions importantes. C’est également l’occasion pour les personnes intéressées de découvrir le fonctionnement des réunions (signes, Communication Non Violente, tours de paroles, etc.), de rencontrer les membres actifs et actives et de se positionner dans les commissions qui les intéressent. Chacun et chacune sont les bienvenues, même pour observer !

Chaque commission travaille en autonomie et en toute confiance sur les sujets qui lui ont été confiés. Les missions sont nombreuses : demander des financements, préparer les outils de communication, réfléchir à la logistique du village, coordonner les différents groupes de travail, inviter des artistes, solliciter des partenaires, faire des demandes d’occupation de l’espace public, etc.

Venez-nous rejoindre !

Devenir Bénévole - Tour alternatiba 2018 LyonNous sommes à la recherche d’énergies contagieuses pour faire trembler les montagnes, ici, sur Lyon et ses alentours. Que vous ayez des compétences particulières, des idées, des envies ou de l’énergie à revendre, envoyez-nous un message et venez participer à la prochaine réunion générale. Nous aurons également besoin de bénévoles pour faire émerger et vivre le village des alternatives cet été.

Vous souhaitez participer à l’organisation de l’étape lyonnaise ? Les deux prochaines réunions auront lieux le lundi 7 et 21 mai. L’accueil des nouvelles et nouveaux arrivé.e.s débute à 19h. Pour plus d’informations, envoyez-nous un mail :tour2018lyon@alternatiba.eu

Vous souhaitez plus d’information sur l’organisation de l’étape Alternatiba à Lyon ? Suivez la page facebook Alternatiba Rhône.

Vous souhaitez plus d’information sur le Tour Alternatiba ? https://tour.alternatiba.eu/


  • 0

Convergence : Mettons la transition écologique et sociale sur les rails !

Tags : 

 

Article Alternatiba du 18 avril 2018

La convergence se met en route ! Des groupes Alternatiba et ANV-COP21 se mobilisent actuellement avec les syndicats cheminots, les mouvements étudiants, les associations opposées au projet de loi Asile-Immigration, les mouvements de solidarité avec les personnes migrantes, les zadistes de Notre-Dame-des-Landes… qui luttent actuellement toutes et tous contre la politique menée par le gouvernement d’Emmanuel Macron et Edouard Philippe.

Alternatiba et ANV-COP21 appellent les citoyennes et les citoyens à se mobiliser en nombre pour renforcer les convergences entre les mouvements répondant à l’urgence sociale et les mouvements répondant à l’urgence climatique. Ensemble, mettons la transition écologique et sociale sur les rails !

À Anglet, Bayonne, Besançon, Caen, Nantes, Paris, Rouen, Toulouse… rejoignez le mouvement !

  • Mardi 17 avril
    Atelier sur l’action directe non-violente et la désobéissance civile avec le GIGNV (ANV-COP21 Nantes), les Désobéissants, et les étudiants grévistes de la faculté des sciences de Nantes, à 14h à la fac des sciences humaines de Nantes. Contactgignv@riseup.net
  • Jeudi 19 avril
    • à Anglet : Manifestation « Urgence sociale ! Urgence écologique ! On lâche rien ! » avec Bizi!, la CGT Cheminots, HK et Mali Karma https://bizimugi.eu/on-lache-rien
    • à Besançon : AG et manif avec Alternatiba, ANV-COP21, CGT, Vélocampus, Lutopik, France Insoumise, Solidaires, CGTL, SUD, SolMiRewww.facebook.com/FeteAMacronBesac
    • à Caen avec Alternatiba dans la manif des cheminots et des services publics
    • à Rouen avec Alternatiba dans la manif des cheminots et des services publics
  • Lundi 23 avril
    à 18h00 à Caen, Forum “Pour que chaque secteur en lutte puisse s’exprimer et opérer la convergence”. Place du Théâtre à Caen
  • Samedi 28 avril
    à Besançon, Fausse manif de droite avec Alternatiba, ANV-COP21, CGT, Vélocampus, Lutopik, France Insoumise, Solidaires, CGTL, SUD, SolMiRewww.facebook.com/FeteAMacronBesac
  • Du vendredi 28 avril au mardi 1er Mai
    à Toulouse, Bazar au Bazacle, convergence des luttes (Droits sociaux, droits humains), organisé par le collectif Bazar au Bazacle dont fait partie Alternatiba Toulouse. Stands, spectacles, concerts, débats, restauration. Alternatiba mutualise son matériel, propose des stands, co-organise avec ANV-COP21 la projection-débat de 317, parraine le débat de Ô Toulouse Métropole sur la (re)mise en régie publique de l’eau, participe au débat final (Pour la convergence des luttes, quelle résistance ?).
  • Mardi 1er mai
    • à Bayonne : Cortège « Eux, c’est nous ! » dans la manif du 1er mai, en solidarité avec les migrants et contre le projet de loi Asile-Immigration, avec Bizi !
    • à Besançon : AG et manif avec Alternatiba, ANV-COP21, CGT, Vélocampus, Lutopik, France Insoumise, Solidaires, CGTL, SUD, SolMiRewww.facebook.com/FeteAMacronBesac
    • à Caen avec Alternatiba dans la manif du 1er mai
    • à Paris :  Action Climat Paris et Alternatiba Paris à la manif du 1er mai pour la fête du travail

  • 0

Cent noms pour une Zone d’Agriculture Durable à Notre-Dame-Des-Landes

Tags : 

Reprise de la tribune parue sur Médiapart le 12 avril

Alors qu’à Notre-Dame-des-Landes, la ferme des cent noms est tombée, de nombreuses personnalités politiques, associatives, syndicales ou universitaires demandent «l’arrêt immédiat des interventions policières et l’ouverture d’un vrai dialogue qui permette dans le respect de la loi l’élaboration de conventions individuelles, mais aussi collectives».

Au prétexte du respect de l’« État de droit », des femmes et des hommes qui cultivaient la terre et pratiquaient l’élevage ont été délogé·e·s de leur lieu d’activité et de vie. Leur ferme, où deux agneaux sont nés la semaine passée, a été détruite. Ces paysannes et ces paysans occupaient un terrain appartenant à l’Etat. Pourtant, il leur avait été promis qu’une solution viable, pacifique et tournée vers l’avenir serait recherchée. Ils/elles étaient en discussion avec la préfecture pour obtenir une convention d’occupation collective de ces terrains.

Le collectif : voilà le sujet du combat qui se joue à Notre-Dame-des-Landes. Quand le Gouvernement impose des conventions d’occupation temporaires individuelles, des paysan·ne·s, de la ferme des Cent noms ou d’ailleurs, envisagent leur activité collectivement.

La question de la propriété de la terre et le fait qu’elle puisse appartenir à celles et ceux qui la travaillent est un enjeu considérable de l’Histoire politique de notre pays et du monde. L’un des ressorts de la Révolution française reposait sur cette question majeure. La lutte des paysan·ne·s sans-terre d’Amérique latine comme l’accaparement des terrains agricoles par la Chine et les puissances occidentales en Afrique en sont l’expression criante aujourd’hui. Si notre tradition et notre Histoire envisagent la possession de terres principalement de façon individuelle, l’imaginaire politique qui existe à Notre-Dame-des-Landes et ailleurs prend appui sur un constat critique du rapport à la propriété pour expérimenter des propositions nouvelles.

Nous n’héritons pas de la terre de nos parents, nous l’empruntons à nos enfants. Dès lors, les écologistes et toutes celles et tous ceux qui réfléchissent à une autre relation à l’agriculture et aux sols envisagent légitimement, à coté de la propriété individuelle, une propriété collective, partagée, de la terre, ainsi qu’un travail lui aussi appréhendé collectivement.

Depuis des décennies, le labeur des agricultrices et des agriculteurs n’a cessé de s’alourdir pour des revenus de plus en plus faibles. Isolé·e·s les un·e·s des autres, les agriculteurs·trices de notre pays souffrent et meurent. À Notre-Dame-des-Landes, l’intervention brutale des forces de l’ordre ne vise pas à faire respecter le droit. Elle vise à combattre une idée : celle d’un autre rapport à l’agriculture, en rupture avec le modèle productiviste.

Dans un monde globalisé, où la concurrence et l’individualisme font rage en délitant les liens de solidarité humaine et en détruisant l’environnement, les paysan·ne·s de Notre-Dame-des-Landes sèment les graines d’un autre monde. Les défricheuses et les défricheurs de ce nouveau monde désirable n’ont pas toujours raison, mais celles et ceux qui les moquent, les oppriment et qui les blessent ont toujours tort. En accordant la possibilité de conventions d’occupation collective des terres de Notre-Dame-des-Landes à celles et ceux qui en font la demande, ce que le droit permet, le Gouvernement n’abandonnerait pas son autorité. Au contraire, il ferait la preuve de sa disponibilité et de son ouverture à une approche différente de l’agriculture.

La ferme des 100 noms est tombée mais son imaginaire, celui qui s’est épanoui à Notre-Dame-des-Landes, est porteur d’espoir. Nous sommes convaincu·e·s que cet espoir est notre avenir. Il n’est pas trop tard. Nous réclamons le droit de laisser vivre cette alternative pour transformer en réalité le rêve d’une agriculture ancrée sur les territoires, respectueuse du vivant et des paysan.ne.s.

Nous affirmons que cette France qui s’investit contre les grands projets destructeurs et dangereux sait et peut construire un monde meilleur.

Nous demandons l’arrêt immédiat des interventions policières et l’ouverture d’un vrai dialogue qui permette dans le respect de la loi l’élaboration de conventions individuelles, mais aussi collectives, d’occupation des terres de Notre-Dame-des-Landes.

Pour signer cette tribune en ligne :

https://100noms.typeform.com/to/TO4gy9

 

Premier·es signataires :
Arnaud Apoteker, tribunal Monsanto; Isabelle Attard, ancienne députée; Clémentine Autain, députée du groupe LFI; Geneviève Azam, Attac; Laurence Abeille, ancienne députée écologiste;

Pénélope Bagieu, autrice de bandes dessinées; Guillaume Balas, co-coordinateur de Génération.s; Clotilde Bato, directrice de SOL-asso; Michel Bauwens, fondateur de la Fondation P2P; Julien Bayou, porte-parole EELV; Sandrine Bélier, ancienne députée européenne; Esther Benbassa, sénatrice EELV; Fatima Benomar, Les effrontées; Michel Bérhocoirigoin, paysan, co-fondateur de la Confédération paysanne; Martine Billard, secrétaire nationale à l’écologie du PG; Christophe Bonneuil, historien, CNRS; Dominique Bourg, philosophe; Jacques Boutault, maire du 2e arrondissement de Paris; Pauline Boyer, porte-parole Alternatiba; Sophie Bringuy, conseillère régionale EELV des Pays-de-Loire; Sophie Bussière, avocate au barreau de Bayonne et militante écologiste;

Valérie Cabanes, essayiste et juriste; Alice Canabate, vice-Présidente de la FEP; Aymeric Caron, journaliste, écrivain, porte-parole du REV; Damien Carême, maire EELV de Grande-Synthe; Naima Charai, Génération.s; Pascal Cherki, Génération.s; Philippe Colomb, président d’Agir pour l’environnement; Eric Coquerel, députée du groupe LFI; Maxime Combes, économiste; Hugo Cordier, co-secrétaire des Jeunes écologistes; David Cormand, secrétaire National EELV; Christel Cournil, juriste et enseignante chercheuse; Thomas Coutrot, porte-parole d’Attac;

Célia Da Costa Cruz, co-secrétaire des Jeunes écologistes; François Damerval, Cap21; Laurence de Cock, professeure et chercheuse; Jean-Paul Deléage, fondateur et directeur de la revue Ecologie & Politique; Estelle Deléage, rédactrice en chef de la revue Ecologie & Politique; Karima Delli, députée européenne EELV; Stéphane Delpeyrat, Génération.s; Florence Denier-Pasquier, membre du CESE; Marie Desplechin, auteure; Rokhaya Diallo, journaliste et réalisatrice; Cyril Dion, auteur-réalisateur; Clémence Dubois, 350.org; Michel Dubromel, Président de FNE; François Dufour, conseiller régional, syndicaliste et faucheur volontaire; Marc Dufumier, agronome; Julien Durand, porte-parole de l’ACIPA, paysan;

Quentin Erades, lauréat de l’Institut De l’Engagement; Txetx Etchevery, Bizi;

David Flacher, Porte-parole d’Utopia; Charles Fournier, vice-Président EELV de la Région Centre Val-de-Loire; Bastien François, président de la Fondation pour l’écologie politique;

Roccu Garoby, autonomiste corse, membre du PNC; François Gemenne, chercheur en sciences politiques, Université de Liège, professeur à SciencesPo.; Guillaume Gontard, sénateur divers gauche de l’Isère; Gueraud Guibert, président de la Fabrique écologique;

Emilie Hache, philosophe; Nicolas Haeringer, 350.org; Benoit Hamon, Génération.s;

Nicolas Imbert, directeur de Green Cross France;

Yannick Jadot, député européen EELV; Mila Jeudy, Génération.s; Eva Joly, députée européenne EELV; Samuel Juhel, Président du REFEDD; Jean-François Julliard, Délégué général de Greenpeace France;

Stéphen Kerckhove, Délégué général d’Agir pour l’environnement;

Annie Lahmer, conseillère régionale EELV; Jean-Charles Lallemand, secrétaire général du PG; Aurore Lalucq, porte-parole de Génération.s; Philippe Lamberts, président du groupe Verts – ALE au Parlement Européen; Frédéric Lamblin, directeur d’une association agricole et environnementale; Mathilde Larrere, historienne; Sarah Legrain, Secrétaire nationale aux relations extérieures du PG; René Louail, paysan; Benjamin Lucas, Génération.s; Roxane Lundy, Génération.s; Alexandra Lutz, présidente de CliMates;

Sébastien Mabile, avocat; Noel Mamère, journaliste et militant écologiste; Dominique Méda, sociologue et philosophe; Jean-Luc Mélenchon, président du Groupe LFI à l’Assemblée nationale; Guillaume Meurice, humoriste; Benoit Monange, directeur de la Fondation de l’Ecologie Politique; Claire Monod, co-coordinatrice Génération.s; Corinne Morel-Darleux, conseillère régionale AURA LFI; Cécile Muret, secrétaire Nationale de la Confédération Paysanne;

Franck Nicolon, conseiller régional EELV Pays-de-Loire;

Jon Palais, ANV-Cop 21; Mathilde Panot, députée du groupe LFI; Corine Pelluchon, philosophe, professeur à l’Université Paris-Est-Marne-La-Vallée;

Laurent Pinatel, porte-parole de la Confédération Paysanne; Eric Piolle, maire EELV de Grenoble; Emmanuel Poilane, directeur de France Liberté; Thomas Porcher, économiste; Loïc Prud’homme, député du groupe LFI;

François Ralle Andreoli, conseiller consulaire; Sandra Regol, porte-parole EELV; Michèle Rivasi, députée européenne EELV; Marie-Monique Robin, journaliste d’investigation et réalisatrice; Barbara Romagnan, militante écologiste et féministe; Clément Rossignol Puech, maire de Bègles;

Laetitia Sanchez, conseillère régionale EELV de Normandie; Olivier de Schutter, ancien rapporteur spécial pour le droit à l’alimentation de l’ONU et Président de IPES Food; Arnaud Schwartz, membre du CES européen; Pierre Serne, conseiller régional EELV; Danielle Simonet, coordinatrice du PG;

Claude Taleb, conseil Régional écologiste de Normandie; Laura Slimani, Génération.s;

Annie Thebaud-Mony, association Henri Pezerat; Nicolas Thierry, vice-président du Conseil Régional Nouvelle Aquitaine, EELV; Marie Toussaint, présidente de Notre affaire à tous;

François Veillerette, militant écologiste; Véronique Vinet, conseillère régionale EELV d’Occitanie; Vincent Verzat, youtubeur; Denis Vicherat, directeur des éditions Utopia; Patrick Viveret, philosophe…

 


  • 0
Etape de Lyon - Tour Alternatiba 2018

Une soirée festive pour le climat

Tags : 

Jeudi 15 mars dernier, l’Alternatibar – Maison des Alternatives a accueilli la première soirée consacrée au Tour Alternatiba 2018 ! Près de 60 personnes étaient présentes à l’occasion de la soirée de présentation du Tour et surtout de son passage à Lyon le 26 Août prochain.

présentation tour alternatiba 2018 Lyon
Aux petits soins de l’équipe organisatrice de l’étape lyonnaise, nous avons passé un bon moment : rencontres avec les nouvel.le.s arrivé.e.s, échanges militants, concert de Mister Lucio & Guss, dégustation de crêpe, soupe et vin chaud.

Tour Alternatiba 2018 - préparation Lyon
Une première soirée militante et festive
C’est Pierrot, engagé dans Alternatiba Rhône depuis septembre qui a inauguré la soirée avec sa première conférence gesticulée : une histoire des faucheurs de chaises, où humour et pédagogie sont venus raviver notre envie de nous engager.
Camille a ensuite raconté l’histoire du collectif Alternatiba et du tour à vélo 2015, avec la vidéo de l’étape lyonnaise de 2015 à l’appui.
Puis Lise, membre de l’équipe de l’organisation de l’étape lyonnaise a présenté l’avancée des préparations et les différentes commissions déjà au travail (logistique, programmation militante, programmation artistique, communication, financement…)
La soirée c’est terminée en musique avec le concert des infatigables et généreux Mister Lucio & Gus.

Le Tour à vélo 2018
Co-organisé par Alternatiba, Les Amis de la Terre et ANV COP21, le Tour 2018 c’est 5 800 km à vélo et plus de 200 étapes sur toute la France, du 9 juin au 6 octobre. Son passage permettra de mettre en lumière les alternatives locales et les résistances au changement climatique, pour rappeler qu’un autre monde est possible : plus juste, plus solidaire, plus équitable.

Devenir Bénévole - Tour alternatiba 2018 LyonRejoins l’équipe lyonnaise !
Faisons du 26 août un grand événement militant, festif et engageant à l’image de la ville et de ses habitant.e.s et porteur de changement ! Tu es intéressé.e et souhaite rejoindre l’équipe ? Nous nous réunissons un lundi sur deux de 20h à 22h à l’Alternatibar, 126 Montée de la Grande Côte. La prochaine réunion est le 26 mars. De nombreuses informations sont également disponibles ici ou sur la page facebook d’Alternatiba Rhône.

 

Un grand merci à Juliette Treillet pour les photos de la soirée.


  • 0
action bayer monsanto samedi 3 mars

Action samedi 3 mars : contre la fusion entre Bayer et Monsanto ! 💥

Tags : 

Action : contre la fusion entre Bayer et Monsanto !

Ce samedi 3 mars, pour exprimer notre opposition à la fusion entre Bayer et Monsanto nous passerons à l’action ! Nous vous donnons rendez-vous à 10h30 dans le square à l’extérieur de la station de métro Gorge de Loup à Lyon.

Bayer tente de racheter la firme américaine Monsanto

La Commission européenne (CE) s’interroge sur la l’impact de cette fusion vis-à-vis du respect de la loi du marché / de libre concurrence car la fusion des 2 firmes conduirait à une situation de monopole. (30% du marché mondial des semences & 24% des pesticides)

La Commission possède un pouvoir de veto (au delà de toute transaction supérieure à 5 milliards d’euros : ici, c’est 60 Milliards d’€) afin de valider ou non cette fusion. Le vote initialement prévu fin 2017 a été repoussé au Lundi 12 mars.

C’est pourquoi

« nous proposons aux citoyen·nes de passer de l’indignation à l’action »
en participant à une action public de désobéissance civile non-violente, afin de mettre Bayer et ses employé·es face à cette problématique de santé publique et économique.
En effet, nous ne pouvons accepter que deux mastodontes de l’industrie des semences et des pesticides fusionnent et forment une seule et même entité.

Un die-in pour dénoncer la mise en danger des êtres vivants

Nous allons réaliser un die-in (personnes allongées et immobiles durant quelques minutes) devant le siège social de Bayer dans le quartier de Lyon 9ème.

Nous vous invitons à venir déguisé·es en animaux, fruits et légumes, ou simplement en Humains victimes des pesticides dont Bayer et Monsanto sont les promoteurs.

À la suite de cette chorégraphie, des prises de paroles de divers collectifs et citoyen·nes (naturalistes, paysan·nes, représentant·es associatifs, élu·es …) auront lieu.

Cette action, a pour but de sensibiliser les citoyen·nes sur la dangerosité du glyphosate, produit phare de Monsanto, et de convaincre l’Union Européenne que cette fusion n’est pas le bon choix pour ses citoyen.nes.

Notre action est publique et vous pouvez relayer notre appel via l’événement sur facebook et twitter, et signer la pétition suivante.

RDV
SAMEDI 3 MARS
toutes et tous déguisé·es
à 10h30
station de métro Gorge de Loup – Lyon

En quelques chiffres :

– 200 000 morts / an en France à cause de pesticides
– 68 000 tonnes de pesticides vendus en 2016 en France
– 60 milliards d’€ c’est le coût de rachat de Monsanto par Bayer
– En 2016 & 2017, le ministère de l’agriculture a autorisé la mise sur le marché de 50 nouveaux produits dits CMR (Cancérigènes Mutagènes Reprotoxiques).

 


  • 0

(G)RAAaaa… Tu l’entends le rugissement ?

Tags : 

37 personnes de 6 territoires différents se sont réunies le week-end des 17&18 février 2018 pour le lancement de la Coordo RAA (Coordination Rhône-Alpes-Auvergne Alternatiba ANV-COP21) !

Sur la commune de Mornant (69), à tout juste 3 km du tracé de l’A45, s’est tenu le premier week-end de travail de la Coordo RAA. Accueilli dans une ferme typique des Monts du Lyonnais, ce premier temps d’échanges a engendré une énergie de dingue. “C’était un vrai temps fort pour moi” commente Betty d’Alternatiba 63.

run 1

run 2

Renforcer les liens sur le territoire, travailler à des problématiques communes à l’échelle régionale, se donner un horizon pour 2018, année charnière climat, fêter les victoires locales et goûter aux spécialités : défi relevé pour ce premier rendez-vous.

Enrichi.e.s des interventions du Réseau Action Climat, du Collectif Eau Bien Commun AURA, des opposants contre le projet d’autoroute A45, de bonnes soirées avec la découverte du nouveau lieu alternatif BarKiPass, les militant.e.s d’Isère, du Puy-de-Dôme, du Rhône, de Savoie, Haute-Savoie et invité.e.s proches comme Léman ont démontré une chose : ça peut rugir grrrrraaaave en Rhône-Alpes-Auvergne !

Continuer de mener de front la mise en place des alternatives concrètes pour lutter contre le réchauffement climatique et les actions de résistance contre les projets inutiles et fausses solutions : on se coordonne, on met un coup de boost et on passe à l’action !

(G)RAAaaa… en 2018, on est chaud pour :
le passage du Tour Alternatiba
se faire entendre sur la Pollution de l’air
se mobiliser sur la Campagne Alternatives Territoriales Alternatiba
accueillir encore plus de monde à l’AlternatiBar MDA de Lyon,
créer d’autres dynamiques locales et lieux alternatifs

Photo GRAAaaa

>>> Rejoins les groupes de Grenoble, du Puy-de-Dôme, du Rhône
contacte directement la Coordo RAA <<<

 


Retour en images complet

Un très grand merci à Dimitri pour les photos