L’Appel de Lyon 19.12.2019 #DecrochonsMacron

  • 0

L’Appel de Lyon 19.12.2019 #DecrochonsMacron

Après la relaxe historique, les deux Décrocheurs lyonnais sont à nouveau convoqués devant la justice. Rendez-vous le 19 décembre à 12h sur les marches de la Cour d’Appel.

► Le lundi 2 septembre dernier, Fanny et Pierre, deux Décrocheurs lyonnais ont été jugés pour “vol en réunion”. Ce fut l’un des 22 procès de la campagne de désobéissance civile de décrochages de portraits présidentiels dans les mairies de France, lancée en février dernier par ANV Action non-violente COP21. Le but : dénoncer l’irresponsabilité et l’inaction climatique et sociale d’Emmanuel Macron et du gouvernement.

► La relaxe
Le 16 septembre 2019, le Tribunal de Grande Instance de Lyon relaxe les deux activistes reconnaissant la légitimité de leur action et l’état de nécessité devant les enjeux climatiques actuels. Une décision historique qui fera la Une à l’international. Le procureur fera appel de cette décision le soir même.

Le jeudi 19 décembre prochain, Fanny et Pierre sont à nouveau convoqué.es devant la justice.
Une grande journée de mobilisation est annoncée. De nombreux soutiens et personnalités des luttes sociales et climatiques sont attendus.

Plus que jamais, nous serons là pour les soutenir.

Procès en Appel des Décrocheurs du Beaujolais – Cour d’Appel de Lyon 29.10.19

L’événement : Rendez-vous à midi devant la Cour d’Appel de Lyon

📍 1 Rue du Palais de Justice, 69005 Lyon

⚡️ Programmation complète ⚡️

[12h-14h] – Temps fort devant la Cour d’Appel de Lyon
Prises de paroles et soutiens aux prévenu·es avant l’audience, Animations, Stands, Vin chaud

[12h] Conférence gesticulée de Désiré Prunier
“La Bisounoursophobie” Désobéissance civile et non-violence
Le chronosmonaute arrivé de 2069, rend compte de l’étonnement des historiens quand ils se penchent sur la période du médiocre-âge, entre 1970 et 2029 : dans l’histoire de l’humanité, c’est la plus chargée en ambi-violences multiples, et d’abord contre ceux qui les refusent. D’où cette question qui taraude les chercheurs en histoire post-moderne dans les années 2060: “pourquoi tant de bisounoursophobie?”

[12h30] – Conférence de presse publique – Cour d’Appel de Lyon
Prises de paroles soutiens et personnalités
En la présence des prévenu·es, de leurs témoins Cécile Duflot et Wolfgang Cramer, Maxime Combes, porte-paroles syndicaux et mouvement climat et sociaux,  Audrey Vernon.

[13h30] Début de l’audience – publique – dans la limite des places disponibles

[18h] Retour des prévenu·es, de leur avocat et soutiens – AlternatiBar MDA de Lyon

[18h30-20h30] Formation à l’action directe (Maison Pour Tous – Salle des Rancy Lyon 3) sur inscription
par Action Non-Violente COP21

[18h30] Audrey Vernon en guest
Retour à chaud sur l’audience et Spectacle
Actrice, militante écologiste et autrice du décoiffant “Comment épouser un milliardaire”. Elle témoignera à chaud après l’audience de sa vision du procès, et jouera en exclusivité à Lyon une partie de son spectacle.

[21h] Concert procès 19.12.19 : ACS – AlternatiBar MDA de Lyon

► Média Invitation presse
Contacts presse Sylvine Bouffaron 06.87.50.65.35 sylvinebouffaron@orange.fr / Célia Cichocki 06.72.25.70.40  celia.cichocki@gmail.com
► La campagne Décrochons Macron https://decrochons-macron.fr
L’événement Facebook
► Participer en tant que bénévole : Formulaire
► Soutenir financièrement https://decrochons-macron.fr/

Photo Bruno Amsellem pour Libération


Témoignage de Fanny, Décrocheuse de portrait

“Le 16 septembre dernier, Pierre Goinvic et moi avons été relaxé.es au bénéfice de l’état de nécessité, après avoir été pousuivi.es pour vol en réunion, pour avoir décroché le portrait de notre Président dans une mairie de Lyon, afin de dénoncer son inaction climatique.

Le juge a admis ce jour-là que notre gouvernement est aujourd’hui défaillant en matière de politique climatique et emmène la population française vers un danger extrême. Il a également reconnu la légitimité de notre action, en la considérant comme “le substitut nécessaire du dialogue impraticable entre le président de la République et son peuple”.

Une décision historique et très courageuse, une belle victoire, une bonne dose d’énergie et d’espoir et un signal extrêmement fort quant à la prise de conscience de notre société sur l’effort qu’il faut fournir face aux enjeux liés au climat !

C’était sans compter sur le fait que l’Etat lui, en manque énormément de courage… Le procureur a décidé le jour même de faire appel de cette décision !

Nous revoilà à nouveau devant un juge le 19 décembre prochain. Nous avons donc cette fois encore besoin de toi, de vous, de votre énergie, de vos sourires, de vos cris et de votre soutien pour montrer à quel point le message que nous avons voulu délivrer en décrochant ce portrait, celui de l’inaction climatique de notre gouvernement, est entendu, partagé et soutenu. Soyez à nos côtés, on compte sur vous.”

Fanny, le 21 novembre 2019