32 activistes ANV-COP21 dénoncent l’inaction face à la Pollution de l’air en pleine cérémonie des Voeux à Lyon

  • 0

32 activistes ANV-COP21 dénoncent l’inaction face à la Pollution de l’air en pleine cérémonie des Voeux à Lyon

Communiqué

Voeux des maires : qu’en est-il de la pollution de l’air ?

Lyon, le 17 janvier 2019


#LyonClimat

Ce jeudi 17 janvier, 32 militants ANV-COP21 ont investi de manière non-violente deux cérémonies des voeux afin de sensibiliser les citoyens et d’interpeller les élus. L’action s’est déroulée dans le calme et a permis d’ouvrir le dialogue et d’inviter aux prochaines mobilisations.

Cette action s’est tenue alors que la délibération instaurant la création de la Zone de Faibles Émissions (ZFE) lyonnaise sera mise au vote des élus lors du Conseil de la métropole de Lyon du 28 janvier prochain.

Les mesures proposées manquent d’ambition et ne sont absolument pas à la hauteur de l’urgence climatique et sanitaire.
La pollution atmosphérique c’est :

– la 3ème cause de mortalité en France : 48 000 décès par an
– à l’échelle de la Métropole de Lyon : 980 morts/an soit plus de 2/jour
– 6 mois d’espérance de vie en moins pour les lyonnais

 

Bien que ce sujet ait été l’une des principales revendications, dès septembre 2018, des 3 marches lyonnaises pour le climat (15 000 personnes le 8 septembre 2018, 15 000 personnes le 13 octobre 2018, 10 000 personnes le 8 décembre 2018), les élus se refusent à prendre des mesures fortes pour lutter contre cette catastrophe sanitaire.


Symboliquement, les militants ont porté un masque pendant le discours des élus pour dénoncer le manque de prise en main réelle de ce problème de santé publique qui doit nous obliger à revoir notre mobilité et lutter contre tout projet inutile.

19 militants étaient présents aux voeux du 3ème arrondissement où se sont exprimés Gérard Collomb, Maire de Lyon et David Kimelfeld, président de la métropole de Lyon.


Cérémonie des Voeux du 3e arrondissement Lyon – Discours Gérard Collomb – Photo Simon Cavalier

Dans le même temps 12 militants ANV-COP21 assistaient à la cérémonie des voeux de Saint-Genis-Laval (69) à l’invitation de l’association locale L’écoclicot. Y a été soulevée l’incohérence entre la création de la ZFE au centre de la Métropole et le maintien du grand projet inutile et climaticide dit de “l’Anneau des Sciences”, autoroute urbaine, dont l’une des bretelles se situerait à deux pas du nouvel éco-quartier du Vallon des Hôpitaux, à Saint-Genis-Laval, et de l’Hôpital Lyon Sud…


Cérémonie des Voeux du 3e arrondissement Lyon – Photo Simon Cavalier

Alternatiba/ANV Rhône soutenu par Greenpeace, La Ville à Vélo, le collectif VALVE, le Collectif contre la pollution – Ecole Michel Servet, les organisateurs des marches pour le climat et la Coalition Climat Rhône demande aux élus de la Métropole de Lyon de débattre lors du Conseil de Métropole des mesures suivantes :

  1. La planification de sortie des véhicules particuliers dans la ZFE dès 2024 pour le diesel et 2028 pour l’essence
  2. La mise en place d’une journée sans voiture mensuelle pour accompagner et expérimenter la fin du modèle tout voiture
  3. La publication des mesures réalisées dans l’ensemble des écoles de la métropole dans le cadre du décret n°2015-1000

 

Il est demandé que les élus mettent en oeuvre ces mesures dans les meilleurs délais, pour dessiner un vrai projet de territoire respirable, condition indispensable pour parvenir à une métropole à Haute Qualité de Vie.

Les militants ont pu pendant ces deux cérémonies ouvrir le dialogue et distribuer des tracts avec les propositions [en ligne].

Les mobilisations contre la pollution de l’air continueront tout au long du mois de janvier, avec notamment une grande chaîne humaine le dimanche 27 janvier dans la presqu’île de Lyon.

Enfin, un défi “Élus à mobilité positive” sera lancé aux élus métropolitain à l’occasion du Conseil Métropolitain du 28 janvier au cours duquel sera votée la création de la Zone à Faibles Emissions lyonnaise.

Ils seront invités à gagner l’Hôtel de Métropole grâce à tout mode de transport autre que la voiture individuelle polluante. Si les modes actifs (marche à pied, vélo, trottinette, rollers,…etc) sont conseillés au regard de leur bénéfices pour leur santé, ces derniers pourront aussi utiliser la large offre de transports en commun desservant l’Hôtel de Métropole. Enfin, la voiture électrique ou à hydrogène et le co-voiturage (le chauffeur ne comptant pas !) seront également autorisés.

Les bénévoles des associations organisatrices des Marches pour le Climat seront présents à leur arrivée pour les remercier d’avoir participé et pour récompenser le mode de transport le plus original.

Retour en images sur l’action des Voeux du 17 janvier 2019
L’événement Facebook du 27 janvier 2019

Contacts presse
Maxime Forest – Alternatiba/ANV Rhône – 07 60 41 14 68
Fabien Bagnon – Coalition Climat Rhône – 06 59 12 75 89