La mobilisation citoyenne paie ! 1ers résultats de la grande journée pour le climat à Lyon

  • 0

La mobilisation citoyenne paie ! 1ers résultats de la grande journée pour le climat à Lyon

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

Lyon, le mercredi 19 septembre 2018

 

La mobilisation citoyenne paie !

1ers résultats de la grande journée pour le climat du 8 septembre

 

Le 8 septembre 2018, la grande journée mondiale « Dans nos rues pour le climat » a connu un immense succès citoyen : 15 000 personnes à Lyon et plus de 115 000 en France se sont rassemblées dans la rue à l’appel de citoyens, d’associations, de syndicats et de partis politiques.

 

La preuve que face aux lobbies et à l’inaction des gouvernements, la société civile ne démissionne pas.

 

Suite à cette mobilisation, David Kimelfeld, Président de la Métropole de Lyon qui s’était rendu place Bellecour pour se rendre compte par lui-même, a souhaité rencontrer ses organisateurs.

La délégation de représentants des organisateurs a ainsi été reçue à la Métropole vendredi 14 septembre, par David Kimelfeld, accompagné de Bruno Charles, Vice-président au Développement Durable, de Michel Le Faou, Vice-président à l’urbanisme et au renouvellement urbain, à l’habitat et au cadre de vie et de la conseillère à l’environnement du Président de la Métropole.

 

Les organisateurs ont rappelé qu’ils étaient en attente d’engagements clairs et d’actions ambitieuses à la hauteur des plus graves défis que l’humanité ait jamais rencontrés : l’effondrement de la biodiversité et le dérèglement climatique.

 

En premier lieu, les représentants de 350.org ont demandé le désinvestissement  des énergies fossiles de la Métropole de Lyon: plus 800 collectivités locales dans le monde s’y sont déjà engagées dont New-York et Paris, ce qui représente 6 000 milliards de dollars d’actifs.

 

En réponse, David Kimelfeld a annoncé que son groupe majoritaire voterait le vœu de désengagement des énergies fossiles présenté par plusieurs groupes politiques à la Métropole, lors du Conseil Métropolitain du 17 septembre. Il a demandé à ce qu’un état des lieux des actifs de la Métropole soit préalablement réalisé afin de connaître précisément le niveau d’exposition.

 

Les représentants de la Coalition Climat Rhône et Alternatiba Rhône ont ensuite demandé que les objectifs chiffrés du PCAET 2020-2030, en cours d’élaboration, soient beaucoup plus ambitieux pour être à la hauteur de l’urgence climatique.

Le plan Climat Air Energie Territorial a pour objectif de dessiner la trajectoire de réduction des émissions de gaz à effet de serre de la Métropole de Lyon.

 

David Kimelfeld a dit partager ce point de vue et a demandé à Bruno Charles qui porte ce dossier, d’associer la société civile aux réflexions en cours. Actuellement, seuls les acteurs institutionnels et économiques sont formellement associés.

 

Enfin, les représentants de Greenpeace Lyon et Alternatiba Rhône ont signifié à David Kimelfeld qu’ils jugent les mesures du Plan Oxygène de la Métropole de Lyon très insuffisantes au regard des niveaux de pollution atmosphérique constatés sur la Métropole de Lyon.

Ils ont fait part de leur net désaccord et ont annoncés de prochaines mobilisations citoyennes médiatisées autour de ce sujet.

La conseillère du Président a défendu le plan Oxygène qui se veut progressif et pédagogique.

 

Les organisateurs de la journée de mobilisation du 8 septembre se réjouissent des annonces et bonnes intentions affichées lors de cette rencontre et veilleront à ce qu’elles se concrétisent à court et moyen termes.

Pour leur part, ils réfléchissent à de nouvelles initiatives pour élargir la prise de conscience de l’urgence climatique et environnementale et accroître la mobilisation citoyenne.

Dans cet optique, une nouvelle journée de mobilisation intitulée « Mieux qu’une Marche pour le Climat » est prévue samedi 13 octobre 2018.

 



CONTACTS MEDIA

Fabien BAGNON – 06 59 12 75 89 – fabien.bagnon@gmail.com  
Louison CHARMOILLAUX – 06 11 75 83 70 – louisoncharmoillaux@gmail.com 

Pour Alternatiba Rhône :
Maxime FOREST – 07 60 41 14 68 – maxime.forest180@gmail.com
Sylvine BOUFFARON – 06 87 50 65 35 – sylvinebouffaron@orange.fr