Construire une lutte citoyenne et populaire : Désobéissance civile et stratégie de lutte non-violente lors de la mobilisation des opposants à l’A45 les 1 & 2 juillet 2017

  • 0
IMG_9325

Construire une lutte citoyenne et populaire : Désobéissance civile et stratégie de lutte non-violente lors de la mobilisation des opposants à l’A45 les 1 & 2 juillet 2017

Tags : 

10 000 personnes étaient réunies le week-end des 1&2 juillet à Saint Maurice sur Dargoire pour dénoncer le projet inutile, imposé et climaticide d’autoroute A45.

Sur des terres qui seraient traversées par le projet d’autoroute, la Coordination des Opposants à l’A45 a su réunir très largement citoyens et paysans, des deux départements concernés, Loire et Rhône et bien au-delà, pour un temps fort et historique de mobilisation, de fête, de proposition d’alternatives concrètes et de résistance.

Si le projet n’est pas récent, il a été remis sur la table à l’été 2016, avec le vote des budgets par les collectivités. 500 hectares de terres agricoles sacrifiées, 375 fermes menacées, 845 millions d’euros d’argent public engagés, désertification assurée pour Saint-Etienne, catastrophe écologique, poursuite des logiques de dépendance au tout-routier et au pétrole, pour un projet d’autoroute absurde, payant, qui doublerait la première autoroute déjà existante.

Les alternatives sont nombreuses et les citoyens et paysans bien décidés à défendre leur territoire et à continuer d’engager la transition.

Une nouvelle phase de lutte se met en place depuis septembre 2016 avec la naissance d’une convergence, la Coordination des Opposants à l’A45 et l’arrivée de nouveaux acteurs dans la mobilisation.

Nouvelle génération sensibilisée au réchauffement climatique, à la lutte contre les infrastructures et projets inutiles, à la nécessité de relocaliser l’économie, à l’importance d’une agriculture durable et d’une alimentation de qualité : de nombreux citoyens de nouveaux horizons ont décidé d’adjoindre leurs forces aux historiques de la lutte avec de nouvelles manières de faire, de rassembler, de sensibiliser et de résister.

image site

Le week-end des 1&2 juillet a permis d’asseoir la mobilisation et de lui donner une ampleur nationale. Les enjeux climatiques sont au coeur de la parole donnée par le nouveau président de la République dont la Coordination des Opposants à l’A45 attend qu’elle soit traduite en actes par le gouvernement et que le décret qui donnerait concession du projet à Vinci ne soit pas signé.

Une dizaine d’organisations et de mouvements dont Alternatiba et ANV-COP21 interpellaient ainsi le gouvernement en amont du grand rassemblement avec une lettre ouverte “Autoroute A45 et dérèglement climatique : Des paroles aux actes”.

Désobéissance civile et stratégie de lutte non-violente

A côté des ateliers sur les nombreuses alternatives à développer au projet, la protection de la biodiversité, les villes en transition, les territoires à défendre et autres luttes avec des intervenants de NDDL, Larzac et Lyon-Turin, il a été question de stratégie de mobilisation et de lutte.

Un temps d’échange spécifique “Construire une lutte citoyenne et populaire” s’est tenu le samedi (Jean-Luc Juthier Faucheurs Volontaires, Julien Rivoire Militant altermondialiste et pour la justice climatique, Erwan Le Sehan Communauté de l’Arche,  Sylvine Bouffaron ANV-COP21).

Il a notamment été question au cours de cet atelier de désobéissance civile et de stratégie de lutte non-violente avec Action Non-Violente COP21, les retours d’un Faucheur Volontaire et le témoignage d’Erwan de la Communauté de l’Arche.
La voix de la stratégie non-violente a clairement été portée par ANV-COP21 comme une réelle opportunité à mettre en place dans la mobilisation qui se construit contre le projet d’autoroute A45.
Panel d’actions large permettant à tout un chacun de participer selon son envie, son niveau d’engagement, son âge, sa situation, objectif d’adhésion populaire à poursuivre, nécessité d’assumer les actions collectivement ont été au coeur des échanges. Ont été explicités les postures et critères de la non-violence au cours de l’atelier.

Des témoignages d’Erwan et son expérience de clown activiste et de Sylvine avec un retour concret sur le blocage du Sommet du pétrole offshore de Pau ont permis de mesurer ce qu’offre la stratégie non-violente, d’en montrer la radicalité, l’inclusivité et l’efficacité.

IMG_9325
Soutien de Christian Roqueirol (Larzac), Sylvine Bouffaron ANV-COP21 samedi 1er juillet 2017

Soutien remarqué de Christian Roqueirol, historique du Larzac venu témoigner de l’importance de la non-violence comme stratégie globale : “Je comprends la colère mais on ne peut pas mélanger les genres”. “Il faut attirer la sympathie et montrer d’où vient la violence”.

Plus de 80 personnes ont assisté à cet atelier qui a permis d’avancer sur la construction de la lutte et la poursuite de la mobilisation.

Sur le site du rassemblement était également proposée le dimanche une formation à l’action directe non-violente à laquelle plus de cent personnes ont participé.

IMG_9613
Formation à l’action non-violente dimanche 2 juillet 2017

>> Le Communiqué “Pari tenu : l’opposition à l’inutile autoroute A45 grandit !”
>> Voir la vidéo du Happening NonA45
>> Revue de presse NonA45 


Lettre d’information Alternatiba Rhône

Suivez-nous sur Twitter