NDDL symbole de la bétonisation des terres

  • -

NDDL symbole de la bétonisation des terres

Des années de luttes, un énième rapport rendu le 13 décembre dernier et aucune décision de prise pour l’instant… Courant janvier, nous devrions savoir si l’aéroport Notre-Dame-des-Landes (NDDL), emblème de l’opposition à “Vinci et son monde”, sera construit ou non. Le rapport remis ne donne aucune préconisation mais a néanmoins permis d’envisager plus fortement, en l’étudiant mieux, la possibilité d’un agrandissement de l’aéroport actuel de Nantes Atlantique.

NDDL

Bien au-delà du conflit des “pro” et des “anti”, c’est bien la logique de bétonisation des terres, de la poursuite de la course au profit et au “toujours plus” à n’importe quel prix – surtout pour l’environnement – qui est en question.

NDDL s’en veut le symbole, mais de combien de projets n’entendons-nous pas parler ? A côté de chez nous, communes et intercommunalités, les mêmes qui désespèrent de voir leurs bourgs mourir, prévoient dans leur Plan Local d’Urbanisme (PLU) l’accaparement de terres agricoles et/ou naturelles au profit d’investissements à la fois inutiles et destructeurs.

 

 

 

 

  • À Noyal-sur-Vilaine, les habitants se mobilisent pour que le PLU ne participe pas au continuel grignotage des terres agricoles au profit de projet d’urbanisation massive. En ce moment c’est la ferme de la Touche du Val (exploitation laitière) qui va perdre de la surface. Si la mobilisation citoyenne a réussi à faire réduire les ambitions municipales de 7 à 4 hectares de consommation de terres agricoles, c’est la politique globale de la commune qui est en question. Ce lundi 18 décembre, le conseil municipal a voté en faveur de la modification du PLU, qui comprend la requalification de 4 hectares de terres agricoles. Vous trouverez la pétition en ligne sur leur site internet ou leur page facebook.

 

Voici donc une liste non-exhaustive des combats menés à côté de chez nous. Au niveau national, 200 fermes disparaissent chaque semaine, soit 1 300 hectares de terres agricoles et naturelles. Les prix du foncier ont explosé en parallèle : +40% en 10 ans (source : https://terredeliens.org/-le-sens-de-notre-action-.html).

Cette vision à trop court terme revendique des emplois et des gains économiques mais à quel prix social et écologique? La mobilisation citoyenne est cruciale pour mettre un terme à tous ces projets et proposer d’autres alternatives.


Calendrier

<< Déc 2018 >>
lmmjvsd
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6

Pour une Bretagne écologique et solidaire !

Signez la pétition du collectif pour une transition écologique et solidaire de la Bretagne.

Lettre d’information

Envie de suivre l'aventure Alternatiba Rennes ? Laissez-nous votre adresse e-mail !