Retour sur le week-end de défense de la Prévalaye du 10 et 11 avril

  • 0

Retour sur le week-end de défense de la Prévalaye du 10 et 11 avril

Les rassemblements des 10 et 11 avril, destinés à défendre la Prévalaye contre le projet d’extension des infrastructures du stade rennais ont été interdits par la Préfecture de Rennes « en raison du contexte sanitaire ». Nous déplorons la décision de la Préfecture, prise à la dernière minute, qui avait pour but d’empêcher l’expression politique autour des enjeux de réappropriation collective des terres. Nous avions pourtant fait en sorte que ce week-end en plein air soit covid-compatible.

La manifestation prévue le samedi 10 au matin a également due être annulée, toutefois environ 400 personnes ont bravé l’interdiction pour se réunir au Mail et descendre à la Prévalaye. Des policiers ont alors quadrillé la zone, y empêchant tout accès et limitant la plantation à une petite parcelle. Le match de foot populaire qui devait avoir lieu le lendemain a également été interrompu par la police, la pratique de ce sport ne semblant acceptable que quand elle pollue et amasse des millions.

Mais gardez vos bêches à portée de main, la lutte continue ! De nouveaux rassemblements seront organisés pour préserver ces terres nourricières et naturelles, nous vous tiendrons informé.e.s !

Pour retrouver le récit et des photos de la journée de samedi 👉 rendez-vous sur le site des Soulèvements de la Terre.

Cette mobilisation était coorganisée par : Attac Rennes, Alternatiba/ANV Rennes, Confédération Paysanne, Résistance Ecologiste Rennes, Youth For Climate Rennes, Extinction Rebellion Rennes, Réseau de Ravitaillement des Luttes du Pays Rennais.