RLPi : des citoyen.nes continuent d’interpeller Rennes Métropoles à l’occasion de la Journée mondiale contre la pub

  • -

RLPi : des citoyen.nes continuent d’interpeller Rennes Métropoles à l’occasion de la Journée mondiale contre la pub

✊ Le 25 mars c’était la journée mondiale contre la publicité à Rennes et partout dans le monde✊
En ville, la publicité est omniprésente, elle s’impose à chacun.e d’entre nous : l’espace public est le seul lieu où la publicité est inévitable. L’affichage est une pollution sur plusieurs aspect : paysagère, environnementale, énergétique…
Il est indispensable de protéger la liberté de réception des citoyen.ne.s. Des dispositifs existent pour cela : des Règlements Locaux de Publicité. Ils peuvent et doivent aller au-delà de la réglementation nationale qui est insuffisante en la matière. Si elles ne peuvent pas agir sur le contenu des publicités, les collectivités peuvent décider de diminuer leur visibilité.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Rennes Métropole est en pleine révision de son RLPi. A cette occasion, la métropole a lancé une consultation pour recueillir les avis concernant la place de la publicité dans la ville.
✏️ A vous de donner votre avis sur www.rlpirennesmetropole.fr ou en écrivant un mail à rlpi@rennesmetropole.fr
La publicité soulève de nombreuses problématiques:
😡La publicité incite à la surconsommation et prône un idéal de vie polluant.
😡 La publicité favorise les grandes entreprises au détriment du commerce local. Les principaux annonceurs sont issus des secteurs de la grande distribution et de l’automobile avec des entreprises et produits polluants et nocifs pour la santé (malbouffe, gaz à effet de serre, chimie, etc.).
😡La publicité incite à faire des achats compulsifs, non pérennes et néfastes en matière de santé publique.
Crédits photos : @kmilepsie et @wolf.otographe