Résultats de l’enquête publique sur le Plan Local d’Urbanisme Intercommunal (PLUi) de Rennes Métropole.

  • -

Résultats de l’enquête publique sur le Plan Local d’Urbanisme Intercommunal (PLUi) de Rennes Métropole.

Rennes Métropole vient de communiquer les résultats de l’enquête publique sur le Plan Local d’Urbanisme Intercommunal (PLUi) qui s’est déroulée au printemps dernier. Suite à notre infographie donnant notre positionnement sur le PLUi lors de l’enquête publique en mai dernier, l’avis d’Alternatiba Rennes a été entendu

 

Résultats de l’enquête publique

En effet, nos revendications ont été reprises dans leur intégralité (avec ou sans l’argumentation) par une trentaine de personnes sur 1300 contributeurs. La commission d’enquête (CE) les a regardés point par point, avant de poser ses questions à Rennes Métropole. Par la suite, Rennes Métropole a plutôt botté en touche, cherchant à détecter les petites failles des questions de la CE plutôt qu’à y répondre. Au final, la CE donne un avis favorable sur le PLUi présenté avec les réserves et recommandations suivantes :

–> Réserve N°1 : Consommation d’espace agricole

La commission d’enquête demande le retrait de la zone 2AU de La Lande du Breil avec classement en A/N.

–> Recommandation N°3 : Aménagement des OAP et Projets

La commission d’enquête estime nécessaire de revoir la définition ou les aménagements des OAP suivantes : « Open Sky » : zoner la parcelle concernée en UO, doublée d’une OAP permettant de cadrer un hypothétique projet ;

–> Recommandation N°5 : Adaptation de zonage

La commission d’enquête demande à Rennes que le secteur de La Lande du Breil soit reclassé en zone A ;

–> Recommandation N°10 : Consommation d’espaces agricoles

La commission d’enquête recommande la délimitation à la parcelle sur les plans de zonage par une trame des 161 hectares destinés à une urbanisation de long terme et jusqu’alors représentés uniquement par des ondes. Cette visibilité est nécessaire pour l’ensemble des parties prenantes, en particulier pour le monde agricole.

La commission d’enquête considère qu’il est nécessaire de quantifier sincèrement et prendre en compte les nouveaux logements possibles par changement de destination, en vue de pouvoir réduire la consommation foncière induite par les logements produits en extension d’urbanisation.

 

 

Quelle suite pour le PLUi ? 

“L’avis de la Commission d’enquête est consultatif. La Métropole n’est pas tenue de le suivre. D’autant que, malgré trois réserves et douze recommandations, la Commission demeure favorable au projet de PLU dans sa globalité. Il devrait être adopté d’ici à la fin de l’année. Avec ou sans modification.” Source Télégramme

 

Et maintenant, que peut-on faire ? 

Dans ce contexte, nous invitons :

– les citoyen.ne.s à

  • Se mobiliser dans le cadre de l’enquête publique du plan de déplacements urbains (PDU) jusqu’au 20 septembre 2019 en mettant les enjeux climatiques, environnementaux et sociaux au cœur des politiques de mobilité à Rennes Métropole. Lire notre article sur le PDU et nos propositions pour le PDU.
  • Faire grève pour le climat du 20 au 27 septembre à l’appel de Youth for Climate
  • Se mobiliser pour le climat le 21 septembre à 14h30 à Rennes
  • Multiplier les actions de désobéissance civile non-violente contre les injustice climatiques, environnementales et sociales
  • Venir échanger, bricoler, débattre, jouer,.. avec les créateurs de possibles présents au Village des Possibles le samedi 28 septembre de 10h à 18h sur le mail François Mitterrand à Rennes. Evènement ici.

– les collectivités locales à

  • Repenser toutes leurs politiques vis-à-vis des enjeux climatiques, environnementaux et sociaux avant les enjeux économiques
  • Prendre exemple sur les alternatives existantes, en terme d’alimentation, de transport, de citoyenneté, d’agriculture, d’énergie, qui seront présentées au Village des Possibles le samedi 28 septembre de 10h à 18h sur le mail François Mitterrand à Rennes

– les parlementaires à

  • Mettre en application l’inscription de l’urgence climatique dans la loi en mettant en place des mesures concrètes pour le climat, alors que le projet de loi d’orientation des mobilités est toujours à l’état de balbutiements verdis

– l’Etat français et son Président

  • Faire stopper immédiatement tous les projets climaticides absurdes et inutiles, des agrandissements d’aéroport (Rennes, Nantes,..) à la Centrale de Landivisiau (29), des construction d’autoroutes (GCO Strasbourg, contournement est de Rouen) au Surf Park de St-Père-en-Retz, des Open Sky (Pacé, Valbonne,..) à Europa City…
  • Cesser de décrocher des accords de Paris 2015 (COP 21)
  • Sortir de son inaction climatique, environnemental et sociale

 

Changeons le système, pas le climat !

 

Sources

https://www.registre-dematerialise.fr/report/1216/download/conclusion

Avis_Conclusions_PLUi_PDA\2_Rapport_Avis_Conclusions_PDA\RAPPORT_2_Conclusions_Avis_PLUi.pdf

Le Télégramme – 10 septembre 2019 – Rennes Métropole encore trop gourmande en terres agricoles d’après la commission d’enquête publique

Notre article sur le PLUi – 2 mai 2019


Calendrier

<< Oct 2019 >>
lmmjvsd
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3

Pour une Bretagne écologique et solidaire !

Signez la pétition du collectif pour une transition écologique et solidaire de la Bretagne.

Lettre d’information

Envie de suivre l'aventure Alternatiba Rennes ? Laissez-nous votre adresse e-mail !