Empreinte carbone des mails

  • -

Empreinte carbone des mails

Les emails participent au dérèglement climatique. Chaque email sans pièce jointe a l’équivalent du bilan carbone d’un sac plastique jetable car chaque donnée circulant sur le netemail ou autreest stockée dans des data centers. 

Ces infrastructures créent une pollution dormante tellement importante qu’en prenant internet dans son ensemble, si c’était un pays, il serait classé 3ème au monde en termes de consommation électrique après la Chine et les États-Unis, (Gary Cook, Spécialiste des technologies du numérique chez Greenpeace) car elles nécessitent beaucoup d’énergie pour fonctionner et se refroidir.

En 2016, les data centers du monde entier ont consommé à eux seuls 416 térawattheures d’électricité. En comparaison, la France entière a consommé 473 térawattheures au cours de la même période.

Source :  https://www.arte.tv/fr/videos/081327-059-A/comment-reduire-l-empreinte-carbone-de-ses-e-mails/

Des bons réflexes existent

Pour réduire son empreinte écologique numérique, il existe de nombreux réflexes à prendre. Il faut par exemple supprimer régulièrement vos anciens messages et votre corbeille mais aussi lors d’un échange, penser à réduire le nombre de destinataires et la quantité de pièces jointes. 

Un email inutile est synonyme de consommation électrique inutile! Il est donc judicieux de vérifier que toutes les newsletters, services externes et alertes mails que vous pouvez recevoir vous intéressent toujours !

Plus particulièrement, si vous êtes inscrit.e à la newsletter Alternatiba, publiée chaque mois mais que malheureusement vous n’avez plus le temps ou l’envie de la lire, pas de soucis ! Il vous suffit de vous désinscrire via le lien à la fin de chaque newsletter. Vous pourrez vous réinscrire à tout moment en première page de notre site internet 😉