Coup de cœur du mois : Les Furtifs, Alain Damasio

  • -

Coup de cœur du mois : Les Furtifs, Alain Damasio

« Ils sont là parmi nous, jamais où tu regardes, à circuler dans les angles morts de la vision humaine. On les appelle les furtifs. Des fantômes ? Plutôt l’exact inverse : des êtres de chair et de sons, à la vitalité hors norme, qui métabolisent dans leur trajet aussi bien pierre, déchet, animal ou plante pour alimenter leurs métamorphoses incessantes.

Lorca Varèse, sociologue pour communes autogérées, et sa femme Sahar, proferrante dans la rue pour les enfants que l’éducation nationale, en faillite, a abandonnés, ont vu leur couple brisé par la disparition de leur fille unique de quatre ans, Tishka – volatilisée un matin, inexplicablement. Sahar ne parvient pas à faire son deuil alors que Lorca, convaincu que sa fille est partie avec les furtifs, intègre une unité clandestine de l’armée chargée de chasser ces animaux extraordinaires. Là, il va découvrir que ceux-ci naissent d’une mélodie fondamentale, le frisson, et ne peuvent être vus sans être aussitôt pétrifiés. Peu à peu il apprendra à apprivoiser leur puissance de vie et, ainsi, à la faire sienne.

Les Furtifs vous plonge dans un futur proche et fluide où le technococon a affiné ses prises sur nos existences. Une bague interface nos rapports au monde en offrant à chaque individu son alter ego numérique, sous forme d’IA personnalisée, où viennent se concentrer nos besoins vampirisés d’écoute et d’échanges. Partout où cela s’avérait rentable, les villes ont été rachetées par des multinationales pour être gérées en zones standard, premium et privilège selon le forfait citoyen dont vous vous acquittez. La bague au doigt, vous êtes tout à fait libres et parfaitement tracés, soumis au régime d’auto-aliénation consentant propre au raffinement du capitalisme cognitif. »

Comme à son habitude, Alain Damasio nous emmène dans une dystopie passionnante et glaçante où les dérives du monde actuel sont exacerbées. Dans la zone du dehors, c’était l’obsession de la surveillance et dans Les Furtifs c’est l’intelligence artificielle et le monopole d’entreprises géantes qui est exprimé au travers de l’histoire de Lorca Varèse.

L’auteur nous fait aussi entrevoir des solutions applicables aujourd’hui pour repenser nos relations entre communauté et à la nature : des communes autogérées, mais avant tout les furtifs, ces créatures mystérieuses et insaisissables.

A lire d’une traite puis enchaîner sur tous ses autres livres !

Sources :
LES FURTIFS – ALAIN DAMASIO – https://lavolte.net/livres/les-furtifs-alain-damasio


Calendrier

<< Août 2019 >>
lmmjvsd
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1

Pour une Bretagne écologique et solidaire !

Signez la pétition du collectif pour une transition écologique et solidaire de la Bretagne.

Lettre d’information

Envie de suivre l'aventure Alternatiba Rennes ? Laissez-nous votre adresse e-mail !