Actualités

  • -

La mobilisation climat prend de l’ampleur : une pétition pour la Bretagne

Samedi 8 septembre, la marche pour le climat a rassemblé au moins 3 000 manifestants à Rennes et plus de 115 000 participants dans toute la France. Qu’ils soient militants ou non, ils étaient tous réunis pour dénoncer l’inaction face au dérèglement climatique.

Signez la pétition

Agir – enfin ! – face au changement climatique

Depuis trop longtemps, des personnes de tous bords politiques, de toutes professions, de toutes origines, alertent sur le changement climatique et ses conséquences prévisibles. Et pourtant, rien n’est fait.

On alerte sur la pollution aux plastiques mais le suremballage reste la norme. On déplore l’appauvrissement de la biodiversité mais on met en danger des écosystèmes uniques pour chercher du pétrole. La pollution atmosphérique due aux transports ne cesse d’augmenter mais les dessertes ferroviaires locales continuent de disparaître et la voiture reste indispensable pour se déplacer. La course à la consommation est insoutenable à long terme, et pourtant c’est sur elle que repose notre modèle économique et social.

Aujourd’hui, Les mots ne suffisent plus. des milliers de personnes – dont de nombreux scientifiques – appellent à une véritable cohérence des discours et des actes, à des mesures à la fois ambitieuses et nécessaires pour lutter contre le changement climatique.

Marche pour le climat du 8 septembre 2018

10 objectifs pour une transition écologique et solidaire de la Bretagne

Une multitude d’initiatives citoyennes existe : de plus en plus nombreuses, elles sont indispensables pour opérer un changement global par des actions locales. Mais elles ne sont pas suffisantes. Au regard de l’ampleur du chantier à mener pour réaliser la transition écologique, ces initiatives doivent trouver un écho dans les politiques menées à plus grande échelle. Il est temps que les élus et décideurs politiques se saisissent de ces préoccupations, les intègrent au projet de territoire et y consacrent des moyens suffisants, pour lutter efficacement contre le changement climatique.

Dans cette optique, et dans le cadre de la Breizh-COP, le collectif pour une transition écologique et solidaire de la Bretagne* a lancé une pétition pour fixer 10 objectifs à atteindre pour mener la transition écologique de notre région :

  1. Réduire les émissions de GES énergétiques
  2. Une reconquête de la biodiversité et des paysages
  3. 100% des eaux brutes et un littoral en bon état écologique en 2027
  4. Une Bretagne ZERO déchet et économe en ressource
  5. Dynamiser la demande des consommateurs
  6. Une artificialisation des sols fortement diminuée
  7. 50% des déplacements en mode doux ou collectif
  8. Une Bretagne équilibrée et solidaire entre les métropoles et les territoires ruraux
  9. Des aides publiques conditionnées à l’existence de projets de territoires intégrant en priorité les enjeux environnementaux et sociaux locaux
  10. Une éducation et formation à la transition écologique et solidaire

Commentez, signez et partagez !

 

* Ce collectif regroupe Alternatiba Rennes, Bretagne Vivante, Coben, Cohérence, Eau et Rivières de Bretagne, Fédération Bretonne Nature Environnement, GMB, Maison de la Consommation et de l’Environnement, Union Régionale des CPIE de Bretagne….


  • -

À la rencontre des créateurs et créatrices de possibles à Rennes

Vous souhaitez participer à la construction d’une société juste, durable et solidaire ? Rejoignez les créateurs et créatrices de possibles à l’occasion du Village des Possibles !

Dans le cadre de la Fête des Possibles, retrouvez de nombreux porteur-se-s d’initiatives sur le Mail François Mitterrand, samedi 22 septembre à partir de 12h30. Alimentation, économie, environnement, lutte contre l’exclusion… Leurs champs d’action sont très différents, mais ils ont un point commun : ils agissent au quotidien pour développer des initiatives concrètes et construire un monde plus humain et respectueux de l’environnement.

Les créateurs de possibles

Découvrez en vidéo celles et ceux qui participent à l’événement !

Food Not Bombs

Artisans du Monde

Gamelles Pleines

Perma G’Rennes

Alternatiba

LePotiron.fr

Breizhicoop


  • -

Dans un mois, c’est la Fête des Possibles à Rennes !

Du 15 au 30 septembre, c’est la Fête des Possibles à Rennes ! De nombreux rendez-vous seront programmés, avec un temps fort le 22 septembre : une cinquantaine d’associations prendra ses quartiers sur le Mail François Mitterrand, dans un Village des Possibles où l’on parlera climat, solidarités, consommation, environnement, énergie… Pour construire ensemble la société de demain !

Au programme de la journée : ateliers, stands d’information, alternati’bar, cuisine partagée, théâtre… et de nombreuses autres animations pour les petits comme pour les grands.

Qui se cache derrière le réseau des possibles de Rennes ?

Il s’agit d’associations et d’autres porteur-se-s d’initiatives qui se sont regroupé-e-s pour organiser le 22 septembre prochain un rassemblement festif autour d’une idée commune : pour que nous soyons tous acteurs-trices de la société de demain, faisons connaître les initiatives locales !

Quelques-uns des membres du Réseau des Possibles de Rennes : Maison de la Consommation et de l’Environnement, Alternatiba Rennes, Greenpeace, Attac, Artisans du Monde, L214, Food Not Bombs, Gamelles Pleines, Eau et rivières de Bretagne, CLCV, Rayons d’Action, La Bonne Assiette, Permag’Rennes, LePotiron.fr, Breizhicoop

Le collectif a organisé une première édition de la Fête des Possibles à Rennes en septembre 2017. Elle avait alors rassemblé 1 500 visiteurs et 43 créateurs et créatrices de possibles, associations et artisans.

Fête des Possible 2017 sur le Mail François Mitterrand

Fête des Possible 2017

La Fête des Possibles, qu’est-ce que c’est ?

Anciennement “Journée de la Transition”, la Fête des Possibles réunit 120 réseaux nationaux à l’initiative du Collectif pour une transition citoyenne, pour rendre visibles les milliers d’initiatives locales qui existent sur nos territoires et construire un monde plus juste, plus écolo, plus humain. Dans ce cadre, quelques 3 000 rendez-vous sont attendus du 15 au 30 septembre en France, en Belgique, en Suisse et au Québec.

De nombreux-ses citoyen-ne-s ont mis en œuvre des idées et développé des initiatives partout : jardins partagés, coopératives de production d’énergies renouvelables, mobilités douces… Ces initiatives locales sont bel et bien en train de construire la société de demain. Et elles constituent des liens sociaux forts parce qu’être un-e citoyen-ne actif-ve, c’est une magnifique aventure collective.

Pour plus d’informations :

Pour plus d’informations ou pour participer, vous pouvez envoyer un e-mail à l’adresse : fetedespossiblesrennes@riseup.net

À télécharger :

 


  • -

Re-Tour sur le Tour Alternatiba

On a préparé ça pendant des mois, on a couru partout, on a rencontré plein de gens géniaux… et finalement, c’est passé très vite. Et c’était super !!! Petit re-Tour sur les 5 étapes qu’Alternatiba Rennes a organisé début juillet, et que tous les bénévoles et toutes les associations participantes ont rendu possibles.

Pendant ces 5 étapes du Tour, il y a eu…

• 5 villages des alternatives avec les associations locales engagées pour un monde durable et solidaire, et avec ceux qui mènent localement des actions face à l’urgence climatique.

On y a parlé zéro déchet, biodiversité, milieux naturels, consommation locale, écologique et solidaire, énergie, politiques locales… On y a réparé des vélos, fabriqué des objets à partir de matériaux de récupération, concocté du déodorant et de la lessive maison. On y a mangé des glaces végétales, des gaufres bio et du pain cuit dans un four en paille et en terre.

Bref, c’était intense et très riche ! Les porteurs d’alternatives étaient au rendez-vous pour expliquer leurs démarches et faire participer les passants, curieux et membres du Tour.

• 5 vélorutions joyeuses pour accompagner l’arrivée des 2 triplettes et de la quadruplette du Tour
• 3 conférences-débats “Climat : est-ce déjà trop tard ? Alternatives et résistances pour agir concrètement”
• 3 formations à l’action non-violente
• 5 concerts : 4 à Rennes (grâce à la radio campus C-Lab) et un à Derval
• 1 conférence de presse en compagnie d’élus locaux à Rennes
• 1 visite de Derval Agri’Méthane, l’unité de méthanisation agricole de Derval
• 1 visite de la BioClim’House, une maison bioclimatique en construction à Langouët
du jus de pommes bio et local sur toutes les étapes, des repas partagés
un Alternatibar

Petite ou grosse étape, du midi ou du soir, le soleil était de la partie et le public nombreux (plus de 2000 personnes à Rennes).

Ces mobilisations ont pu avoir lieu en partie grâce à vos dons pour la campagne de financement participatif ouverte de mai à fin juin, qui a dépassé l’objectif des 1 000€. Un grand merci à tous les contributeurs, à tous les bénévoles qui ont aidé de près ou de loin et à tous les participants !

 

Les étapes en images

Mercredi 4 juillet soir à Concoret


Jeudi 5 juillet midi à Langouët


Jeudi 5 juillet soir à Rennes


Vendredi 6 juillet midi à Bain-de-Bretagne


Vendredi 6 juillet soir à Derval

 

La revue de presse du Tour

 


  • -

Le Tour Alternatiba revient bientôt chez nous

Les militants Alternatiba enfourcheront leurs quadruplettes et autres vélos ce samedi pour commencer leur tour des alternatives, qui les emmènera de Paris à Bayonne pendant tout l’été. Ils passeront par Concoret (4 juillet), Langouët et Rennes (5 juillet), Bain-de-Bretagne et Derval (6 juillet), les cinq étapes organisées par Alternatiba Rennes. L’occasion d’aller à la rencontre des porteurs d’alternatives et des militants, dans une ambiance festive !

Le Tour Alternatiba, c’est un tour de France en 200 étapes et 5 800 km à vélo pour aller à la rencontre de celles et ceux qui, face aux catastrophes climatiques, aux politiques d’austérité, au chômage, refusent de se résigner. Celles et ceux qui construisent et s’indignent, se rencontrent et bâtissent ensemble un futur plus désirable. Et, bonne nouvelle, ces porteurs d’alternatives sont tout près de chez nous !

Retrouvez ci-dessous le programme complet des animations prévues par Alternatiba Rennes et ses partenaires du 4 au 6 juillet :

Les informations détaillées concernant l’ensemble des étapes du Tour sont disponibles sur le site dédié.

 

Vous souhaitez nous aider sur l’organisation des étapes locales du Tour ? Rien de plus simple !

 


  • -

Samedi 19 mai, c’est le banquet contre Monsanto !

Dans le cadre de la Marche Mondiale contre Monsanto, le collectif rennais d’associations et de citoyens vous propose un rassemblement festif et militant sur le Mail François Mitterand.

Au programme : restauration, troc de graines, ateliers semences, stands d’information, musique… Alternatiba Rennes sera présent.

À cette occasion, le Collectif rennais de la Marche contre Monsanto a rédigé un communiqué de presse au ton de plaidoyer, que nous vous invitons à lire ci-dessous :

 

Marche mondiale contre Monsanto :
À Rennes, un banquet festif et militant

Retrouvons nous à partir de 12h 19 Mai prochain sur le Mail François Mitterand, pour un banquet convivial et partagé autour de stands d’informations et d’animations, organisé par le Collectif rennais de la Marche contre Monsanto.

A l’heure,

  • des fusions et rachats entre monstres de la chimie et des semences : DowChemical – Dupont (Pionneer), Syngenta – ChemChina, Monsanto – Bayer  en cours d’autorisation par l’autorité européenne de la concurrence, Limagrain coopérative française encore indépendante mais contrainte de développer ses activités OGM hors d’Europe…
  • des perpétuelles nouvelles autorisations européennes d’importation de matières premières OGM, en particulier pour l’alimentation animale, en réponse à l’incapacité des filières à limiter les pollutions croisées…
  • de la demande d’autorisation par Monsanto de commercialiser en Europe un nouvel herbicide super toxique, le Dicamba, en réponse à l’interdiction de certaines formulations du Roundup et de son glyphosate, par ailleurs inactif maintenant pour les cultures OGM Roundup Ready dont les adventices (mauvaises herbes) sont devenues résistantes…
  • où les firmes semencières tentent d’échapper à la réglementation européenne sur les OGM pour leurs derniers produits issus de la mutagenèse et autres technologies : si l’avocat général a affirmé que les plantes issues de la mutagenèse dirigée sont bien des OGM, la décision définitive de la cours de justice européenne est attendue pour le printemps…

il ne faut pas relâcher la pression citoyenne en direction des décideurs , du niveau local aux niveaux européen et mondial, ainsi que des entreprises semencières et de la chimie plus préoccupées de profit que de l’environnement, de la santé et de la souveraineté alimentaire des peuples.

Nombreux sont ceux qui se mobilisent en France, en Europe et dans le monde en ce 19 mai pour de multiples marches contre Monsanto mais aussi au quotidien et à l’occasion des RIR, rencontres internationales de résistance aux OGM, l’an dernier à Lorient, cette année à nouveau à Ouagadougou, dont la marche est connectée à celle de Rennes.

 

Télécharger le communiqué de presse du Collectif rennais dela Marche contre Monsanto en format pdf

 


  • -

Lancement d’une campagne de crowdfunding pour les étapes bretonnes du Tour

Pour organiser les 5 étapes du Tour Alternatiba en région rennaise, nous avons mis en place une campagne de financement participatif. L’objectif : lever 1000 € avant fin juin pour assurer les bonnes conditions d’accueil des cyclistes, des associations et du public, et mettre en place la communication nécessaire à la réussite de cette mobilisation.

Le Tour Alternatiba, c’est un tour de France en 200 étapes et 5 800 km à vélo pour aller à la rencontre de celles et ceux qui, face aux catastrophes climatiques, aux politiques d’austérité, au chômage, refusent de se résigner. Celles et ceux qui construisent et s’indignent, se rencontrent et bâtissent ensemble un futur plus désirable. Et, bonne nouvelle, ces porteurs d’alternatives sont tout près de chez nous !

Les étapes de Concoret (4 juillet), Langouët et Rennes (5 juillet), Bain-de-Bretagne et Derval (6 juillet) seront l’occasion de faire connaître au plus grand nombre des alternatives dans les domaines de l’alimentation, l’énergie, le transport, les déchets, l’habitat… Au programme : des ateliers animés par des associations locales, des concerts, des rencontres, des visites, des conférences, et bien d’autres animations dans une ambiance festive !

Pour mener à bien ce projet, certaines dépenses sont à prévoir. Elles sont réparties comme montré ci-dessous :

Le budget de l’association provient uniquement des dons. Pour que ce grand rassemblement pour le climat soit une réussite, nous avons donc besoin de votre contribution ! Participez à notre campagne de crowdfunding, à retrouver ici jusqu’au 30 juin.


  • -

Plan de Déplacements Urbains 2019-2030 de Rennes Métropole

Mardi 24 avril avait lieu place des Lices, une réunion publique sur le Plan de Déplacements Urbains (PDU) 2019-2030 de Rennes Métropole. Alternatiba Rennes y était pour vous !

Rennes Métropole lance une vaste opération de consultation de la population sur la mobilité dans la métropole pour préparer son Plan de Déplacements Urbains qui fixera les stratégies de développement pour la période de 2019 à 2030. Cette réunion était donc la première étape dans l’élaboration du futur PDU : 7 réunions publiques auront lieu dans différentes villes de la métropole du 30 mai au 4 juillet 2018 afin d’atteindre un public aussi large et diversifié que possible. Le bilan de cette concertation sera présenté à l’automne 2018.

Le format de cette première réunion était plutôt novateur : pas de diaporama mais un film de 25 minutes composé d’interviews de 109 usagers, jeunes, vieux, avec ou sans activité, habitant le centre de la Métropole ou en périphérie. Le public réuni a ensuite pu réagir de vive voix à cette vidéo (très riche et aux points de vue multiples) pendant près d’1h30, avec l’oreille attentive du Président de la Métropole, de la Maire de Rennes, et de quelques élus et membres des services de Rennes Métropole.

© Rennes Métropole

De nombreux sujets directement liés aux transports ont été abordés :

  • les modes de déplacement : vélo, bus, voiture, métro, marche à pied, trottinette, les camions
  • les usages : (covoiturage, véhicules partagés, voiture solo, transport à la demande, transports scolaires
  • les carburants : véhicules au GNV, électriques, à l’hydrogène
  • l’intermodalité
  • les raisons des déplacements : souvent domicile-travail, aux mêmes horaires et allant majoritairement dans le même sens entre la périphérie et le centre

D’autres thèmes intimement liés à la mobilité ont aussi été évoqués :

  • la qualité de vie : vivre à la campagne, préserver la nature dans les villes, limiter les véhicules polluants…
  • la concentration des activités (entreprises, culture, magasins) et des lignes de transports en commun dans le centre de la Métropole
  • le travail : plage horaires des transports, fréquence horaire, facilité, flexibilité, nombre de changements…
  • l’accès aux transports : tarifs, handicaps…

 

Si ces sujets vous interpellent, Rennes Métropole donne la parole aux citoyens et usagers lors des réunions publiques mais aussi par e-mail (pdu@rennesmetropole.fr) ou sur un registre, qui sera disponible à l’Hôtel de Rennes Métropole. Retrouvez plus d’informations sur le site Internet de la Métropole.

N’hésitez pas à en parler autour de vous et à donner votre avis, nous sommes tous concernés par la mobilité !


  • -

Réunion publique pour l’étape de Rennes le 3 mai à 19h

Comme vous le savez déjà, le Tour Alternatiba passe à Rennes le 5 juillet prochain !!!

Une réunion publique d’information sur l’organisation de cette étape est organisée :

  • le jeudi 3 mai de 19h à 21h
  • à la Maison de la Consommation et de l’Environnement (la MCE), 48 boulevard Magenta à Rennes.

Vous souhaitez participer le jour J, aider à l’organisation en amont ou juste vous informer sur ce qui est prévu ? Cette réunion est faite pour vous, elle est ouverte à tou.te.s les curieu.x.ses !

Alternatiba Rennes et ANV COP21 Rennes organisent l’arrivée du Tour sur les 5 étapes suivantes : Concoret, Langouët, Rennes, Bain de Bretagne et Derval. D’autres réunions publiques auront lieu dans chacune de ces villes, mais venir à la réunion du 3 mai à Rennes est aussi un bon moyen de prendre contact avec les référents des autres étapes.

L’actualité de l’étape de Rennes est aussi à retrouver sur Facebook et sur la page dédiée sur le site du Tour Alternatiba.


  • -

Alternatiba Rennes se mobilise pour la transition écologique en Bretagne

La commission « Alternatives territoriales », nouvellement créée au sein d’Alternatiba Rennes, se préoccupe des politiques territoriales locales. En particulier l’élaboration du SRADDET Bretagne et du PCAET de Rennes Métropole. Ces documents, actuellement en cours de révision, témoigneront de l’ambition de nos territoires en matière de transition écologique.

Un collectif associatif pour la transition écologique en Bretagne

La loi NOTRe du 7 août 2015, qui a abouti à la mise en place de nouvelles régions, a créé l’obligation pour celles-ci de produire un Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Egalité des Territoires (SRADDET). À cette occasion, la région Bretagne a lancé une Breizh Cop lors du Carrefour des Transitions à Saint-Malo le 9 mars 2017 afin de faire émerger un projet ambitieux pour 2019. Avec une promesse : faire intervenir tous les acteurs du territoire, en particulier les associations environnementales et les citoyens. Un an plus tard, le grand rendez-vous citoyen annoncé est… plutôt discret.

Dans le cadre de la concertation lancée par la région Bretagne sur ce document d’orientation, Alternatiba Rennes s’est associé à un collectif associatif pour la transition écologique en Bretagne, impulsé par le réseau Cohérence. Un premier courrier a été envoyé début mars au président de la région Bretagne, rappelant que « la transition écologique indispensable à la résilience de notre région passera par une Breizh Cop exigeante, transformatrice et mobilisatrice. Cette exigence devra aussi se traduire dans le SRADDET, levier essentiel pour la transition écologique des territoires » et sollicitant un rendez-vous auprès du président Loïg Chesnais-Girard.

Un courrier à Nicolas Hulot, Ministre de la transition écologique et solidaire est en projet. L’objectif de ce courrier est de l’alerter sur le manque de transversalité de la Breizh Cop et de lui présenter notre démarche. Alternatiba Rennes souhaite s’appuyer sur des mobilisations telles que le Tour Alternatiba ou la Fête des Possibles pour informer et mobiliser les citoyens.

Retrouvez ici le communiqué de presse concernant la Breizh COP signé par les associations du collectif

Le Plan Climat Air Energie Territoire (PCAET) : agir à l’échelle de la Métropole

Les intercommunalités de Bretagne ont obligation de respecter ce schéma directeur et de mettre à jour leurs politiques territoriales et d’urbanisme. Ainsi, Rennes Métropole va-t-elle mettre en place un second Plan Climat Air Energie Territoire (PCAET) courant 2018. Cependant, la concertation publique a été lancée l’hiver dernier sans communication. Alternatiba Rennes réfléchit aux moyens de mise en garde des élus et de mobilisation citoyenne, dans un contexte de pollution de l’air, de difficultés de déplacement et de retard dans les travaux de rénovation de l’habitat. Alternatiba Rennes compte s’appuyer sur les outils proposés par Alternatiba National, qui lance un appel à accélérer la transition écologique sur les territoires, au travers de sa campagne Alternatives Territoriales.