Actualités

  • 0

Régionales 2021: Demandons des mobilités sobres pour la Bretagne

Suite à notre séquence de plaidoyer auprès des candidat.es aux élections régionales, nous avons organisé une vélorution le 17/06 partant de Saint Anne à 18h30 pour arriver au Conseil Régional de Patton où nous avons présenté les engagements pris par les listes que nous avons pu rencontrer.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dans un contexte d’accroissement des inégalités sociales, de destruction de la biodiversité, de raréfaction des ressources, et de changement climatique, des politiques publiques radicalement écologiques et de justice sociale sont absolument nécessaires et urgentes. Or, on ne peut pas revendiquer une telle action/politique sans s’attaquer frontalement au secteur des transports (qui représente pour la région 36% de la consommation finale d’énergie, et alimenté encore à plus de 90% par des produits pétroliers).

Les besoins de déplacement à l’échelle régionale sont dus à un modèle de développement urbain et territorial aujourd’hui dépassé. Il est clair que la mobilité quotidienne des bretons est un enjeu absolument prioritaire par rapport à l’attractivité et l’accessibilité de la région depuis Paris ou depuis l’international.

Dans la mesure où plus de 10% des bretons ne possèdent pas de voiture, et où peu prennent usuellement l’avion, les investissements de la région en termes de mobilité doit également se penser en termes d’équité et de justice sociale

Alternatiba Rennes s’est mobilisée depuis plusieurs mois pour lister un ensemble de mesures incontournables pour faire de la Bretagne une région avec des mobilités douces et décarbonées. 

Les revendications demandées

  1. mettre un terme définitif à toute perspective d’extension des aéroports, et notamment de l’aéroport de Rennes St-Jacques et s’engager à investir le montant équivalent épargné dans et pour des activités favorables à la transition juste et écologique.
  1. ne pas renouveler auprès de l’Etat la demande de cofinancement de la liaison Quimper-Orly, pour laquelle une alternative décente en train existe en moins de 4h
  1. réduire le soutien financier de la Région au fonctionnement des aéroports bretons et réorienter les financements régionaux (investissement et fonctionnement) aux aéroports vers les transports durables
  1. arrêter l’investissement financier de la Région dans le développement routier (réseau routier national et réseaux départementaux)
  1. garantir que chaque breton.ne, en particulier quelles que soient ses conditions de ressources, puisse se déplacer sur l’ensemble du territoire régional par les transports collectifs dans de bonnes conditions
  1. améliorer la qualité de service du réseau de transport collectif régional : fréquence de desserte, coordination des réseaux (fluidité des parcours) 
  1. remettre en service les lignes qui ne sont plus exploitées à ce jour
  1. faciliter l’inter-modalité, en particulier en permettant l’usage combiné du vélo et du train (stationnement en gare sécurisé, embarquement gratuit des vélos avec un nombre de places suffisant)
  1. généraliser les mesures tarifaires attractives/accessible sur l’ensemble du réseau régional
  1. améliorer l’accessibilité des gares et du matériel roulant
  1. soutenir les collectivités pour déployer des réseaux de transports collectifs urbains de qualité

Qui nous a répondu ?

A l’issu des rendez vous, 4 listes se sont engagées. Hissons haut la Bretagne (LR) et Nous la Bretagne (LREM) n’ont jamais donné suite à nos multiples demandes. 

Bretagne d’Avenir, Bretagne ma vie et Bretagne Insoumise se sont engagés à respecter toutes nos demandes.

La Bretagne avec Loïg est restée plus évasive sur certaines de nos demandes en ne s’engageant pas clairement à mettre un terme aux extensions d’aéroport, arrêter le financement du Quimper-Orly et réduire le soutien financier aux aéroports en redirigeant les économies vers les transports durables.

Pourtant la Cour des Comptes en 2020 était formelle, les aéroports bretons sont trop nombreux et surtout trop dépendants des aides publiques .En 2019, la Région a décidé de flécher 3 855 000€ d’argent public vers les aéroports bretons (3 200 000€ d’investissement pour un programme de modernisation et 655 000€ de fonctionnement annuel). A cela s’ajoute un montant de 1 066 800 € directement fléché à la Concession de services Aéroport de Quimper Pluguffan pour financer la Délégation de Service Public (DSP). 

La Bretagne avec Loïg ne s’est également pas engagée à arrêter les investissements dans les développements routiers. 

Ne soyons pas naïfs, quelles que soit l’issue du scrutin et la majorité régionale qui se dégage, certains de ces engagements ne seront pas tenus. Nous, Alternatiba Rennes,nous engageons à continuer à faire valoir nos revendications et à maintenir la pression auprès du futur Conseil Régional. Car nous savons que la Région détient des leviers d’action et de transformation importants, en particulier dans le domaine des mobilités.

Les engagements signés

Bretagne insoumise Bretagne d’avenir Bretagne ma vie Bretagne avec Loïg

Notre prise de parole devant le conseil régional

Et pour les départementales ?

Les Conseils Départementaux disposant également de compétences importantes en matière de mobilité et d’aménagement du territoire, en particulier par la gestion du réseau routier, leurs actions sont également déterminantes pour la justice climatique et la justice sociale. Nous avons donc, avec d’autres associations ( Ehop, Passpasud2, Agis-Ta-Terre, pensez environnement pour Châteaubourg, Non à la Rocade Nord de Fougères, Vitré-Tuvalu, COBEN et l’Association des Usagers des Transports en Ille et Vilaine) transmis aux candidat.es aux élections départementales d’Ille et Vilaine une lettre ouverte les interpellant sur leur responsabilité à porter des changements profonds et ambitieux en faveur d’une mobilité sobre et active.


  • 0

Réglement local de Publicité intercommunal : l’occasion de limiter la pression publicitaire dans notre cadre de Vie

En ville, la publicité est omniprésente, elle s’impose à chacun.e d’entre nous : l’espace public est le seul lieu où la publicité est inévitable. L’affichage est une pollution sur plusieurs aspect : paysagère, environnementale, énergétique…
Il est indispensable de protéger la liberté de réception des citoyen.ne.s. Des dispositifs existent pour cela : des Règlements Locaux de Publicité. Ils peuvent et doivent aller au-delà de la réglementation nationale qui est insuffisante en la matière. Si elles ne peuvent pas agir sur le contenu des publicités, les collectivités peuvent décider de diminuer leur visibilité.
Rennes Métropole est en pleine révision de son RLPi. A cette occasion, la métropole a lancé une consultation pour recueillir les avis concernant la place de la publicité dans la ville.
  • La publicité soulève de nombreuses problématiques:
  • La publicité incite à la surconsommation et prône un idéal de vie polluant.
  • La publicité favorise les grandes entreprises au détriment du commerce local. Les principaux annonceurs sont issus des secteurs de la grande distribution et de l’automobile avec des entreprises et produits polluants et nocifs pour la santé (malbouffe, gaz à effet de serre, chimie, etc.).
La publicité incite à faire des achats compulsifs, non pérennes et néfastes en matière de santé publique.
Un manifeste demandant la restriction de la publicité  a été signé par 8 associations demandant à nos élus de respecter leur engagements pris dans le cadre du Pacte pour la transition et de limiter fortement les affichages publicitaires dans le cadre de la définition du Réglement local de Publicité intercommunal.

  • 0

Vélorution pour des mobilités sobres en Bretagne

Après plusieurs mois de travail, nous avons établi un ensemble d’engagements sur les mobilités destinés aux candidates et candidats à la Région Bretagne.
La Région détient des leviers d’action et de transformation importants dans le domaine des transports et des mobilités, il faut le leur rappeler !

On vous donne donc rendez vous place Saint Anne le 17/06 à 18h30 pour une petite vélorution qui se conclura au Conseil régional par la présentation des différents engagements pris et par qui et sur notre travail dans le cadre des régionales et des départementales !
Venez avec vos pancartes, banderoles et vos plus belles bicyclettes !

 


  • 0

Le pacte pour la transition – Rennes – Suivons ensemble les engagements de la métropole

Depuis 1 an, le collectif du Pacte pour la Transition Rennes travaille en lien avec de nombreuses associations à renforcer les engagements de la métropole pour un territoire plus écologique, solidaire et démocratique.
Après une signature formelle de l’équipe municipale élue en Juin 2020, le collectif se penche sur le suivi et l’accompagnement de la mise en œuvre des engagements pris par la collectivité.
Et c’est là où on a besoin de toi pour renforcer nos rangs ! Pour s’assurer que RM respecte ses engagements, nous devons passer au

crible ses projets et grandes orientations et plus nous serons, plus nous serons efficaces dans l’analyse et la réactivité.
Alors rejoins nous à la MCE le 24 juin à 19h à la MCE (48 boulevard Magenta) pour en apprendre plus sur le pacte pour la transition, ce qu’on a fait et ce qu’il reste à faire !

 


  • 0

Elections départementales – Lettre ouverte aux candidat.es sur les mobilités

🛑ELECTIONS DEPARTEMENTALES 🛑
Depuis plusieurs mois, nous travaillons à une lettre ouverte 📝pour les candidats et candidates des élections départementales.
🗳Le département détient des leviers d’action et de transformation importants, en particulier dans le domaine des transports et des mobilités.
Les candidat.es ont la responsabilité de répondre aux besoins à long terme de la société et aux attentes des citoyens, nous exigeons ✊
👉des politiques publiques radicalement écologiques et de justice sociale.
👉 l’abandon des projets visant à étendre et élargir les infrastructures routières, en particulier des projets de contournement
👉 que les besoins des non-automobilistes aient une place plus centrale dans la politique de mobilité
Les signataires :
  • éhop covoiturage
  • Pass Pasud
  • Agis ta Terre, pensez environnement pour Châteaubourg
  • Non à la Rocade Nord de Fougères
  • Vitré Tuvalu
  • CoBen – Confédération Bretagne Environnement Nature
  • Association des Usagers des Transports en Ille et Vilaine (Autiv)

Voici les réponses de certains candidat.es :

Les listes écologistes du 35

Laureline du Plessis d’Argentré et Messan Gbadoe

Frédéric Mathieu et Nathalie Gaulier

Ronan Prigent et Agnès Paumond


  • -

Camp climat rennais du 5 au 8 août – Rejoins nous !

Passe à l’action et rejoins-nous : participe au Camp Climat 2021 près de Rennes 🏕
C’est quoi ? Pendant 4 jours du 5 au 8 août, forme-toi et prends part à la résistance qui s’organise sur le territoires, afin d’avoir toutes les clés pour changer le système face à l’urgence climatique et sociale 🌍✊
Au programme également : se préparer aux prochaines mobilisations de la rentrée !
C’est LE moment à ne pas louper, pour un été engagé et festif.
Les inscriptions s’ouvrent bientôt et d’autres infos arrivent très rapidement.
➡️ En attendant, découvre le projet et les premiers Camps Climat annoncés sur https://campclimat.eu/

  • -

Le Village des Possibles 2021 revient à Rennes le 4 septembre !

Venez rencontrer les nombreuses initiatives locales, associations, entreprises, collectivités, qui vous présenteront leurs actions pour construire un futur juste et durable : plus solidaire 🤝, plus équitable, plus riche de lien social, plus respectueux du climat 🌿, de la Terre et du vivant 🌏.
Elles vous proposeront des animations ludiques et pédagogiques à faire en famille. Créativité, bonne humeur, rencontres…tout ce qui peut nous aider à évoluer ensemble et dans l’intérêt du bien commun sera au menu de cette après-midi festive!
Sous l’Arbre des Possibles vous pourrez découvrir l’abondance des solutions locales existantes, et venir accrocher vos propositions pour faire de notre territoire une communauté résiliente, joyeuse et solidaire.
Les mesures sanitaires en vigueur seront appliquées. Nous serons en plein air, en cas d’intempérie, la manifestation pourra être reportée.

👉On a besoin de temps en amont et le jour J pour faire de cet événement un vrai temps fort pour les alternatives. Inscris toi ici : https://urlz.fr/fFR9
👉Ton collectif ou ton association veut participer, contacte nous en mp ou par mail à rennes@alternatiba.eu
L’événement facebook : https://www.facebook.com/events/2624078357896917

  • -

Retour sur la marche climat du 9 mai 2021 à Rennes

Aujourd’hui à Rennes nous étions plus de 2500 et 115.000 partout en France aux côtés de 730 organisations pour participer à la #MarcheClimat. Merci et bravo à tous et toutes ! 👏
La lutte pour le climat est un défi énorme qui peut effrayer autant que motiver. Mais tu n’es pas tout.e seul.e, nous sommes des milliers à vouloir construire une société plus juste et soutenable !
Rejoins le mouvement climat, soutiens une lutte locale, car notre force c’est notre nombre 💪🏽

Ce diaporama nécessite JavaScript.


  • -

Retour sur le week-end de défense de la Prévalaye du 10 et 11 avril

Les rassemblements des 10 et 11 avril, destinés à défendre la Prévalaye contre le projet d’extension des infrastructures du stade rennais ont été interdits par la Préfecture de Rennes « en raison du contexte sanitaire ». Nous déplorons la décision de la Préfecture, prise à la dernière minute, qui avait pour but d’empêcher l’expression politique autour des enjeux de réappropriation collective des terres. Nous avions pourtant fait en sorte que ce week-end en plein air soit covid-compatible.

La manifestation prévue le samedi 10 au matin a également due être annulée, toutefois environ 400 personnes ont bravé l’interdiction pour se réunir au Mail et descendre à la Prévalaye. Des policiers ont alors quadrillé la zone, y empêchant tout accès et limitant la plantation à une petite parcelle. Le match de foot populaire qui devait avoir lieu le lendemain a également été interrompu par la police, la pratique de ce sport ne semblant acceptable que quand elle pollue et amasse des millions.

Mais gardez vos bêches à portée de main, la lutte continue ! De nouveaux rassemblements seront organisés pour préserver ces terres nourricières et naturelles, nous vous tiendrons informé.e.s !

Pour retrouver le récit et des photos de la journée de samedi 👉 rendez-vous sur le site des Soulèvements de la Terre.

Cette mobilisation était coorganisée par : Attac Rennes, Alternatiba/ANV Rennes, Confédération Paysanne, Résistance Ecologiste Rennes, Youth For Climate Rennes, Extinction Rebellion Rennes, Réseau de Ravitaillement des Luttes du Pays Rennais.


  • -

Loi climat · La Marche d’après à Rennes le 9 mai !

Le 9 mai, juste après le vote de la loi Climat et Résilience à l’Assemblée Nationale, nous marcherons à partir de 14h au Mail François Mitterand pour rompre avec un gouvernement qui refuse de faire face à l’urgence écologique et exiger une vraie loi climat.

Cette loi, dernier texte environnemental du quinquennat d’Emmanuel Macron, est un échec climatique, social et démocratique. Malgré leurs promesses, le gouvernement et la majorité ont affaibli le projet de loi et empêché que les mesures de la Convention citoyenne pour le Climat soient reprises par les député·es.

Pour en savoir plus sur la loi Climat et Résilience de la Convention citoyenne, lisez notre article sur le sujet 👉 https://alternatiba.eu/rennes/projet-loi-climat-resilience/ 

Tu n’es pas à Rennes, rejoint une marche ou organise une action 👉 https://marcheclimat.fr/9mai/Retour ligne automatique
PS : invitez vos ami·es, familles, collègues à cet événement !