Actualités

  • 0

Sursaut citoyen à Rennes le samedi 10 novembre

Les Bretons ont marché pour interpeller leurs élus sur l’urgence climatique

Le collectif pour une transition écologique et solidaire en Bretagne s’est formé au printemps 2018 et compte une dizaine d’associations. Depuis septembre 2018, une pétition en ligne propose aux Bretons de signer le manifeste qui propose notamment 10 objectifs à atteindre face au dérèglement climatique, pour la Bretagne de 2040.

Pourquoi un manifeste ?

À l’échelle régionale, en mars 2017, une conférence des territoires a lancé la Breizh Cop. Cette démarche vise à réunir tous les acteurs du territoire pour définir l’évolution de la Région Bretagne face aux enjeux climatiques. Ce projet sera formalisé dans le SRADDET (Schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires) qui sera rédigé à l’issue de la Breizh Cop.

Après 5 réunions de concertation organisées dans toute la Bretagne, les élus régionaux voteront les 13 et 14 décembre prochain les objectifs déterminés lors des animations citoyennes. 2019 verra la mise en place d’outils pour atteindre ces objectifs :

“engagements volontaires, individuels et collectifs, nouvelles règles communes applicables dans les territoires (SCOT, PLUI, PLU), politiques publiques innovantes et participatives qui feront évoluer les modes de production, de décision, d’occupation de l’espace…”

(source : dossier de presse de la Breizh Cop).

La mobilisation du 10 novembre

Après les marches pour le climat des 8 septembre et 13 octobre, le collectif pour une transition écologique et solidaire a appelé les citoyens bretons à marcher à nouveau le 10 novembre pour le territoire breton. À Rennes et à Brest, les citoyens ont répondu présents. Le but de cette mobilisation était de montrer que les citoyens sont prêts à s’engager pour le climat et qu’ils exigent que leurs élus s’engagent eux aussi pour mener une véritable transition écologique et solidaire de la Bretagne.

À Rennes, 1 500 personnes se sont réunies sur le mail François Mitterrand et ont marché vers l’hôtel de Rennes Métropole. Là, une consultation citoyenne a eu lieu sous forme de post-it collés sur les fenêtres du bâtiment, sur lesquels les participants avaient écrit les engagements qu’ils demandaient à leurs élus. Le but était d’interpeller nos élus locaux et régionaux autour d’un message clair :

“Nous, citoyens, nous engageons pour le climat.

Et vous, à quoi vous engagez-vous?”.

Au moment où les citoyens remettent en question l’exercice de la démocratie, il était important de faire vivre la démocratie locale au travers de l’expression citoyenne. Et ce, quelques jours après la fin de la consultation publique peu médiatisée du PCAET (Plan Climat Air Energie Territorial) et sous les yeux d’élus locaux. L’averse de cette fin de marche n’a pas empêché les nombreuses contributions des bretons rassemblées dans ce cahier.

Et après ?

Le collectif, dont Alternatiba Rennes fait partie, a sollicité une rencontre avec la Région Bretagne au sujet de la Breizh Cop. Le Président a reçu favorablement la demande du collectif et a reçu des représenrants ce vendredi 30 novembre.

D’ici le vote des élus régionaux mi-décembre, il est encore temps de signer la pétition du collectif pour donner plus de poids à nos contributions à cette Breizh Cop.

Voici les 10 objectifs inscrits dans le manifeste “Mobilisons-nous pour une Bretagne écologique, solidaire et dynamique” porté par le collectif :

  1. Diviser par 4 les émissions de gaz à effet de serre
  2. Reconquérir la biodiversité et les paysages
  3. 100% des eaux brutes et du littoral en bon état écologique
  4. Une Bretagne zéro déchet et économe en ressource
  5. Développer l’agriculture biologique et les circuits courts
  6. Diminuer l’artificialisation des sols
  7. 50% des déplacements en mode doux ou collectifs
  8. Équilibre et solidarité entre métropoles et territoires ruraux
  9. Aides publiques conditionnées à des projets de territoires durables
  10. Éducation et formation à la transition écologique

 

Le Collectif pour une transition écologique et solidaire en Bretagne regroupe : Alternatiba Rennes. Bretagne Vivante. Coben. Réseau Cohérence. Eau et Rivières de Bretagne. Fédération Bretonne Nature Environnement. GMB. Maison de la Consommation et de l’Environnement, et l’Union Régionale des CPIE de Bretagne.


  • -

Réunions publiques du Plan Climat Rennes Metropole – Alternatiba était là

« Avec une enveloppe de 350 millions d’euros et 109 actions concrètes, le Plan climat est un engagement l’ensemble des acteurs de la métropole », peut-on lire sur le site internet de Rennes Métropole. Vous êtes passés à côté de l’info ? Il s’en est fallu de peu : 4 réunions publiques sur le PCAET – Plan Climat Air Energie Territorial ont déjà eu lieu sur le territoire de Rennes Métropole.

Une centaine de participants aux réunions publiques

4 rencontres publiques ont eu lieu les :

  • 10 octobre 2018 à Vern-sur-Seiche
  • 15 octobre 2018 à Pacé
  • 16 octobre 2018 à Rennes
  • 23 octobre 2018 à Acigné

Organisées par Rennes Metropole et le CODEV (Comité de Développement de la Métropole de Rennes), ces réunions ont rassemblé, côté citoyens, 100 personnes au total. Pourtant, nous étions 4000 dans les rues de Rennes les 8 septembre et 13 octobre dernier à se sentir concernés par le défi et l’urgence climatique.

Une quinzaine de militants d’Alternatiba Rennes ont participé à 3 réunions sur 4. Après une présentation très synthétique du plan climat (qui comporte 109 actions), une vingtaine de minutes a été consacrée aux questions-réponses. Le CODEV a ensuite animé la 2e partie des réunions avec différents ateliers:

  • inscription sur des post-it sur les points forts, les points de vigilance et les points à améliorer parmi les propositions du PCAET
  • atelier « vision de la métropole en 2030 : ce qui est visible et par quels moyens ? »
  • imaginer une campagne de sensibilisation sur le climat (slogan, objectifs, cibles, moyens…)

Participer, même en dernière minute

Les moyens de communication sur ce plan climat n’ont sans doute pas été à la hauteur des enjeux. En effet, cette phase de concertation est ouverte au public depuis le 24 septembre jusqu’au …. 2 novembre ! Il reste une possibilité de s’exprimer sur le plan climat en ligne jusqu’au 2 novembre et d’y apporter sa contribution. Ensuite, après avis du Président de Région et du Préfet, le plan climat final devrait être présenté et adopté en avril 2019.

Mieux vaut tard que jamais, voici les 10 objectifs du PCAET de Rennes :

  1. Rénover 6 000 logements publics et privés par an (contre 1 500 aujourd’hui) : horizon 2024
  2. 100% de logements passifs ou à énergie positive dans les opérations publiques : horizon 2024
  3. Réduire le trafic routier de 10% : horizon 2030
  4. 80% des déplacements en mode décarboné sur le réseau de transports collectifs : horizon 2030 (70% en 2024)
  5. Atteindre l’objectif de covoiturer une journée par semaine : horizon 2024
  6. 85% de voyages supplémentaires sur le réseau STAR : horizon 2030
  7. Rénover 25% des surfaces de bâtiments tertiaires (public et privé) : horizon 2030
  8. Tripler la part des énergies renouvelables ou de récupération : horizon 2030
  9. Viser les 25% d’électricité renouvelable achetée par Rennes Métropole : horizon 2024
  10. Atteindre 100% des déchets valorisés : horizon 2024.

Mobilisation à venir à Rennes

Alternatiba Rennes et le Collectif pour une transition écologique et solidaire de la Bretagne vous invite à vous exprimer le 10 novembre lors d’une nouvelle grande mobilisation citoyenne pour le climat : Ensemble pour le climat, sursaut citoyen à Rennes. Rendez-vous à 14h sur le Mail François Mitterrand !


  • -

Le 13 octobre, des mobilisations partout en France

Après la marche pour le climat du 8 septembre, de nouveaux rassemblements ont eu lieu samedi 13 octobre dans toute la France. À Rennes, nous étions de 3 000 à 4 500 personnes – selon les sources – à ressortir banderoles et pancartes pour alerter une nouvelle fois sur l’urgence de la situation climatique.

Marche pour le climat du 13 octobre à Rennes

2e marche pour le climat : une forte mobilisation à Rennes

C’est sous un grand soleil et une improbable température de 24°C (en octobre !) que des citoyens, militants, étudiants, familles… ont une nouvelle fois marché pour le climat. Du Mail François Mitterrand à la Place de Bretagne, nous avons demandé ensemble des mesures concrètes et radicales face à l’urgence climatique.

Retour en images sur la 2e marche pour le climat à Rennes :


Revue de presse de la mobilisation à Rennes :

 

La Société Générale dans le feu des actions

Parallèlement aux marches, 33 actions non-violentes ont été menées devant des agences Société Générale pour protester contre son statut de banque n°1 des énergies sales, notamment via son soutien au développement des gaz de schiste aux Etats-Unis. Déployant des banderoles enflammées portant le message « Alerte rouge +3 °C : Société Générale brûle la planète ! » et brandissant leurs mains peintes en rouge en signe d’opposition, les activistes des Amis de la Terre et d’Action Non-Violente COP21 (ANV-COP21) ont mené des actions devant les agences de Société Générale dans de nombreuses villes.

Action Société Générale de Grenoble - source : anv-cop21.org

Action Société Générale de Grenoble – source : anv-cop21.org

Dans de nombreuses villes de France, d’Europe et du monde, les citoyens ont également aujourd’hui déposé le rapport du GIEC devant leurs mairies et leurs institutions pour porter le signal d’alarme des scientifiques et exiger le désinvestissement des énergies fossiles.

De nombreuses informations sur la montée en puissance du mouvement pour le climat et sur les différentes mobilisations en cours sont à retrouver dans cet article d’ ANV COP21.


  • -

+1,5°c ou +3°c ? L’heure du choix a sonné !

Face au dérèglement climatique, des marches dans toute la France

Le week-end dernier, le GIEC a publié un nouveau rapport alarmant sur le dérèglement climatique. Tous les voyants sont au rouge mais il nous reste encore une chance de contenir l’augmentation de la température du globe en dessous de ce seuil crucial de +1,5°c.

Aidez-nous à relever ce défi

Nous sommes dans une phase exceptionnelle de mobilisation pour le climat : le Tour Alternatiba a mobilisé plus de 77 000 personnes après un périple de 5800km. Dimanche, à Bayonne, un village des alternatives a permis à des milliers de personnes de découvrir des solutions concrètes et de s’engager à relever le défi climatique. Samedi prochain plus de 50 marches pour le climat s’organisent en France pour faire pression sur les décideurs.

Parce que la lutte pour le climat équivaut à rien de moins que la lutte pour l’espèce humaine, nous souhaitons qu’elle gagne en puissance jour après jour, qu’elle passe avant les clivages entre les groupes militants, qu’elle rassemble toujours plus de personnes pour que nous puissions enfin nous faire entendre. Alternatiba Rennes rejoindra donc la marche pour le climat organisée le 13 octobre à Rennes. Une marche que nous souhaitons citoyenne et humaniste, pour faire entendre nos voix !

Nous entrons dans le temps de l’espoir et de l’action : nous devons et pouvons agir collectivement, massivement et immédiatement pour enclencher les transformations radicales nécessaires. Les petits pas ne sont plus à la hauteur. Nous n’avons plus le temps d’attendre les dirigeants. Ils nous conduisent vers un monde à +3° ou pire.

 

Le temps de l’espoir et de l’action

Ci-dessous, quelques extraits du manifeste “Le temps de l’espoir et de l’action”, lu le 7 octobre à Bayonne par Gaby, 16 ans, lycéenne vivant à Poitiers, et Moriba, 16 ans, migrant guinéen hébergé à Bayonne :

Nous n’acceptons pas d’être condamnés à un monde de + 3°C.

[…]

Nous nous opposerons, et nous nous interposerons, de manière non-violente et déterminée, jusqu’à la désobéissance civile, face à toute politique, à tout projet, à toute mesure, à toute activité contribuant à augmenter les gaz à effet de serre, et donc à déstabiliser le climat. Nous avons un devoir de tolérance zéro face à tout ce qui menace les conditions de vie dignes dans ce monde, et dans celui où nous vivrons quand nous serons adultes.

Nous devons agir collectivement, massivement et immédiatement. Les petits pas ne sont plus à la hauteur. Chaque jour est important. Chaque action aussi.

[…]

Nous devons enclencher nous-mêmes le changement massif et immédiat indispensable. Nous pouvons le faire dès maintenant, dans nos quartiers, nos communes et nos territoires.

Nous voulons vivre, rêver et pas seulement survivre. Entraînons ceux qui animent nos villes et nos régions vers une autre voie. Disons-le clairement à nos élus locaux : agissons maintenant ! Soyons tous cohérents avec l’alerte rouge des scientifiques.

Les petits pas n’empêcheront pas le monde de devenir une étuve. Quelques pistes cyclables, un peu de bio à la cantine, un peu de déchets triés : c’est nécessaire mais cela ne suffit pas à préserver notre avenir. Nous voulons des gestes forts, des changements radicaux tout de suite.

[…]

Tissons partout, dans chaque territoire, notre propre écosystème, capable de se défendre et de nous protéger face à des projets climaticides, extractivistes, consuméristes, face à un monde hors sol et délocalisé.

Et en même temps construisons l’alternative, la justice sociale, la sobriété conviviale, les souverainetés alimentaires et énergétiques, la solidarité et le refus de toutes les exclusions ou discriminations…”

Retrouvez ici l’intégralité du manifeste.


  • -

Au Village des Possibles de Rennes, on était plus chaud que le climat !

Environ 3 000 visiteurs, plus de 40 associations, collectifs et artisans, de l’information à foison, des ateliers en tous genre, un plateau radio, des pizzas au feu de bois, des discussions enflammées, une action non-violente… Le Village des Possibles de Rennes, c’était tout ça et bien plus encore !

À Rennes, on est plus chaud que le climat !

Samedi 22 septembre à Rennes, la météo n’était pas bonne. Il faisait gris, un peu frais, beaucoup de vent et quelques gouttes de pluie. Un vrai temps breton. Premier jour de sale temps après un été indien, c’était quand même pas de chance. Et pourtant, même les plus optimistes d’entre nous ont été surpris : vous êtes très nombreux.ses à avoir été au rendez-vous.

Ceux qui ont essayé de compter nous disent avoir vu passer plus de 3000 visiteurs pendant l’après-midi. On n’a aucune garantie sur le chiffre, mais ça nous semble probable : à peu près le double de l’année dernière. Merci à vous d’être venu.e.s, d’en avoir parlé autour de vous, et d’avoir contribué au succès de l’événement !

Le succès du Village des Possibles est le signe que la mobilisation est réelle : mobilisation pour le climat, mais aussi pour la solidarité, la protection de la biodiversité, la démocratie, l’éducation, la santé… Il y a aujourd’hui une réelle volonté de reprendre les rênes, pour construire ensemble un monde juste et durable. Cela peut sembler utopique, mais nous sommes convaincu.e.s que c’est nécessaire et… #cestpossible !

Et maintenant ?

Pour que la dynamique ne s’arrête pas là, il y a de nombreuses choses à faire !

  • Rejoindre Alternatiba (évidemment, on commence par nous 🙂 ) pour nous aider à mobiliser l’opinion publique sur les enjeux climatiques, valoriser les alternatives existantes, et mettre la pression sur nos dirigeants et sur les entreprises pour qu’ils.elles prennent la mesure du changement qui s’impose.
    Nous tenons nos réunions mensuelles tous les 2e lundi du mois à 19h à la Maison de la Consommation et de l’Environnement, n’hésitez pas à passer nous dire bonjour !
  • Rejoindre une des autres initiatives présentes sur le Village des Possibles (retrouvez la liste complète ici): qu’il s’agisse de vous engager en tant que bénévole, de participer aux événements, d’adopter de nouvelles habitudes de consommation, etc. Et bien sûr, parlez de ces initiatives autour de vous pour toucher un maximum de personnes !
  • Rejoindre la mobilisation citoyenne pour le climat: de nombreux rendez-vous ont lieu partout en France. En Bretagne, Alternatiba Rennes a rejoint le Collectif pour une transition écologique et solidaire, qui organisera une mobilisation à Rennes le 10 novembre prochain et qui a lancé une pétition de 10 objectifs à atteindre pour une Bretagne écologique, solidaire et dynamique, dans le cadre de la Breizh Cop.

 

Et en attendant les prochains rendez-vous, retrouvez ci-dessous quelques photos du Village des Possibles 2018 :


  • -

Village des possibles de Rennes : le programme !

Le temps passe vite, très vite… Le Village des possibles de Rennes, c’est déjà dans deux jours ! Rendez-vous sur le Mail François Mitterrand samedi 22 de 12h30 à 19h pour retrouver de nombreux créateurs et créatrices de possibles. Associations, collectifs et artisans de la transition écologique et solidaire vous attendent de pied ferme, avec des nombreuses festivités au programme !

 

Les participants

  • Association des P’tits Korrigans
  • Alternatiba Rennes
  • Amap d’Armorique
  • AMAR
  • Ambassad’Air / Défi Canicule
  • Ar Vuhez
  • Artisans du Monde
  • Attac
  • Boby & Co
  • Bolivia Inti Sud Soleil
  • La Bonne Assiette
  • Breizhicoop
  • Bretagne CENS
  • C-Lab
  • Collectif Anti-pub
  • Collectif de soutien aux victimes de pesticides
  • Conseil de Développement
  • Collectif 35 Pacte Finance Climat
  • CRPEA
  • Collectif Demain en main
  • Eau & Rivières de Bretagne
  • Empreinte / Botmobil
  • Enercoop
  • Energies du Pays de Rennes
  • Food Not Bombs
  • Galleco
  • Gamelles Pleines
  • Les Glaneurs Rennais
  • Graine de Sens
  • Greenpeace
  • Jardin des Mille Pas
  • L214
  • LePotiron.fr
  • La Main à la Patte
  • MCE
  • Nature Givrée
  • NégaWatt
  • Noésis école démocratique
  • Perma G’Rennes
  • Rayons d’Action
  • Savonnerie Aubergine
  • Scarabée Biocoop
  • Sortir du Nucléaire Pays de Rennes
  • Zero Waste Pays de Rennes

  • -

La mobilisation climat prend de l’ampleur : une pétition pour la Bretagne

Samedi 8 septembre, la marche pour le climat a rassemblé au moins 3 000 manifestants à Rennes et plus de 115 000 participants dans toute la France. Qu’ils soient militants ou non, ils étaient tous réunis pour dénoncer l’inaction face au dérèglement climatique.

Signez la pétition

Agir – enfin ! – face au changement climatique

Depuis trop longtemps, des personnes de tous bords politiques, de toutes professions, de toutes origines, alertent sur le changement climatique et ses conséquences prévisibles. Et pourtant, rien n’est fait.

On alerte sur la pollution aux plastiques mais le suremballage reste la norme. On déplore l’appauvrissement de la biodiversité mais on met en danger des écosystèmes uniques pour chercher du pétrole. La pollution atmosphérique due aux transports ne cesse d’augmenter mais les dessertes ferroviaires locales continuent de disparaître et la voiture reste indispensable pour se déplacer. La course à la consommation est insoutenable à long terme, et pourtant c’est sur elle que repose notre modèle économique et social.

Aujourd’hui, Les mots ne suffisent plus. des milliers de personnes – dont de nombreux scientifiques – appellent à une véritable cohérence des discours et des actes, à des mesures à la fois ambitieuses et nécessaires pour lutter contre le changement climatique.

Marche pour le climat du 8 septembre 2018

10 objectifs pour une transition écologique et solidaire de la Bretagne

Une multitude d’initiatives citoyennes existe : de plus en plus nombreuses, elles sont indispensables pour opérer un changement global par des actions locales. Mais elles ne sont pas suffisantes. Au regard de l’ampleur du chantier à mener pour réaliser la transition écologique, ces initiatives doivent trouver un écho dans les politiques menées à plus grande échelle. Il est temps que les élus et décideurs politiques se saisissent de ces préoccupations, les intègrent au projet de territoire et y consacrent des moyens suffisants, pour lutter efficacement contre le changement climatique.

Dans cette optique, et dans le cadre de la Breizh-COP, le collectif pour une transition écologique et solidaire de la Bretagne* a lancé une pétition pour fixer 10 objectifs à atteindre pour mener la transition écologique de notre région :

  1. Réduire les émissions de GES énergétiques
  2. Une reconquête de la biodiversité et des paysages
  3. 100% des eaux brutes et un littoral en bon état écologique en 2027
  4. Une Bretagne ZERO déchet et économe en ressource
  5. Dynamiser la demande des consommateurs
  6. Une artificialisation des sols fortement diminuée
  7. 50% des déplacements en mode doux ou collectif
  8. Une Bretagne équilibrée et solidaire entre les métropoles et les territoires ruraux
  9. Des aides publiques conditionnées à l’existence de projets de territoires intégrant en priorité les enjeux environnementaux et sociaux locaux
  10. Une éducation et formation à la transition écologique et solidaire

Commentez, signez et partagez !

 

* Ce collectif regroupe Alternatiba Rennes, Bretagne Vivante, Coben, Cohérence, Eau et Rivières de Bretagne, Fédération Bretonne Nature Environnement, GMB, Maison de la Consommation et de l’Environnement, Union Régionale des CPIE de Bretagne….


  • -

À la rencontre des créateurs et créatrices de possibles à Rennes

Vous souhaitez participer à la construction d’une société juste, durable et solidaire ? Rejoignez les créateurs et créatrices de possibles à l’occasion du Village des Possibles !

Dans le cadre de la Fête des Possibles, retrouvez de nombreux porteur-se-s d’initiatives sur le Mail François Mitterrand, samedi 22 septembre à partir de 12h30. Alimentation, économie, environnement, lutte contre l’exclusion… Leurs champs d’action sont très différents, mais ils ont un point commun : ils agissent au quotidien pour développer des initiatives concrètes et construire un monde plus humain et respectueux de l’environnement.

Les créateurs de possibles

Découvrez en vidéo celles et ceux qui participent à l’événement !

Food Not Bombs

Artisans du Monde

Gamelles Pleines

Perma G’Rennes

Alternatiba

LePotiron.fr

Breizhicoop


  • -

Dans un mois, c’est la Fête des Possibles à Rennes !

Du 15 au 30 septembre, c’est la Fête des Possibles à Rennes ! De nombreux rendez-vous seront programmés, avec un temps fort le 22 septembre : une cinquantaine d’associations prendra ses quartiers sur le Mail François Mitterrand, dans un Village des Possibles où l’on parlera climat, solidarités, consommation, environnement, énergie… Pour construire ensemble la société de demain !

Au programme de la journée : ateliers, stands d’information, alternati’bar, cuisine partagée, théâtre… et de nombreuses autres animations pour les petits comme pour les grands.

Qui se cache derrière le réseau des possibles de Rennes ?

Il s’agit d’associations et d’autres porteur-se-s d’initiatives qui se sont regroupé-e-s pour organiser le 22 septembre prochain un rassemblement festif autour d’une idée commune : pour que nous soyons tous acteurs-trices de la société de demain, faisons connaître les initiatives locales !

Quelques-uns des membres du Réseau des Possibles de Rennes : Maison de la Consommation et de l’Environnement, Alternatiba Rennes, Greenpeace, Attac, Artisans du Monde, L214, Food Not Bombs, Gamelles Pleines, Eau et rivières de Bretagne, CLCV, Rayons d’Action, La Bonne Assiette, Permag’Rennes, LePotiron.fr, Breizhicoop

Le collectif a organisé une première édition de la Fête des Possibles à Rennes en septembre 2017. Elle avait alors rassemblé 1 500 visiteurs et 43 créateurs et créatrices de possibles, associations et artisans.

Fête des Possible 2017 sur le Mail François Mitterrand

Fête des Possible 2017

La Fête des Possibles, qu’est-ce que c’est ?

Anciennement “Journée de la Transition”, la Fête des Possibles réunit 120 réseaux nationaux à l’initiative du Collectif pour une transition citoyenne, pour rendre visibles les milliers d’initiatives locales qui existent sur nos territoires et construire un monde plus juste, plus écolo, plus humain. Dans ce cadre, quelques 3 000 rendez-vous sont attendus du 15 au 30 septembre en France, en Belgique, en Suisse et au Québec.

De nombreux-ses citoyen-ne-s ont mis en œuvre des idées et développé des initiatives partout : jardins partagés, coopératives de production d’énergies renouvelables, mobilités douces… Ces initiatives locales sont bel et bien en train de construire la société de demain. Et elles constituent des liens sociaux forts parce qu’être un-e citoyen-ne actif-ve, c’est une magnifique aventure collective.

Pour plus d’informations :

Pour plus d’informations ou pour participer, vous pouvez envoyer un e-mail à l’adresse : fetedespossiblesrennes@riseup.net

À télécharger :

 


  • -

Re-Tour sur le Tour Alternatiba

On a préparé ça pendant des mois, on a couru partout, on a rencontré plein de gens géniaux… et finalement, c’est passé très vite. Et c’était super !!! Petit re-Tour sur les 5 étapes qu’Alternatiba Rennes a organisé début juillet, et que tous les bénévoles et toutes les associations participantes ont rendu possibles.

Pendant ces 5 étapes du Tour, il y a eu…

• 5 villages des alternatives avec les associations locales engagées pour un monde durable et solidaire, et avec ceux qui mènent localement des actions face à l’urgence climatique.

On y a parlé zéro déchet, biodiversité, milieux naturels, consommation locale, écologique et solidaire, énergie, politiques locales… On y a réparé des vélos, fabriqué des objets à partir de matériaux de récupération, concocté du déodorant et de la lessive maison. On y a mangé des glaces végétales, des gaufres bio et du pain cuit dans un four en paille et en terre.

Bref, c’était intense et très riche ! Les porteurs d’alternatives étaient au rendez-vous pour expliquer leurs démarches et faire participer les passants, curieux et membres du Tour.

• 5 vélorutions joyeuses pour accompagner l’arrivée des 2 triplettes et de la quadruplette du Tour
• 3 conférences-débats “Climat : est-ce déjà trop tard ? Alternatives et résistances pour agir concrètement”
• 3 formations à l’action non-violente
• 5 concerts : 4 à Rennes (grâce à la radio campus C-Lab) et un à Derval
• 1 conférence de presse en compagnie d’élus locaux à Rennes
• 1 visite de Derval Agri’Méthane, l’unité de méthanisation agricole de Derval
• 1 visite de la BioClim’House, une maison bioclimatique en construction à Langouët
du jus de pommes bio et local sur toutes les étapes, des repas partagés
un Alternatibar

Petite ou grosse étape, du midi ou du soir, le soleil était de la partie et le public nombreux (plus de 2000 personnes à Rennes).

Ces mobilisations ont pu avoir lieu en partie grâce à vos dons pour la campagne de financement participatif ouverte de mai à fin juin, qui a dépassé l’objectif des 1 000€. Un grand merci à tous les contributeurs, à tous les bénévoles qui ont aidé de près ou de loin et à tous les participants !

 

Les étapes en images

Mercredi 4 juillet soir à Concoret


Jeudi 5 juillet midi à Langouët


Jeudi 5 juillet soir à Rennes


Vendredi 6 juillet midi à Bain-de-Bretagne


Vendredi 6 juillet soir à Derval

 

La revue de presse du Tour

 


Calendrier

<< Déc 2018 >>
lmmjvsd
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6

Pour une Bretagne écologique et solidaire !

Signez la pétition du collectif pour une transition écologique et solidaire de la Bretagne.

Lettre d’information

Envie de suivre l'aventure Alternatiba Rennes ? Laissez-nous votre adresse e-mail !