Des éco-gestes pour rénover une maison

DSCF1093-visite1Paul Racette, architecte, nous a accueilli, samedi 30 mai, dans sa maison en chantier et nous a parlé des nombreux éco-gestes qu’il a pris en compte pour la rénovation :

– choix d’une maison déjà existante,

– localisation de cette maison en centre-ville,

– taille à optimiser en fonction des habitant-es (<130m2 pour 4 personnes),

– panneaux solaires photovoltaïques sur le toit orienté Sud 45°,

– chaudière à granulés à bois pour le chauffage et l’eau chaude,

– éclairage avec des LED, ou avec des ampoules basses consommations,

– isolation des DSCF1093-visite2murs et du plancher avec de la laine de bois en majorité,

– utilisation des panneaux “fermacell” et d’un frein-vapeur pour laisser respirer les murs ainsi que les plafonds du grenier,

– choix d’électroménagers de basse consommation,

– choix de matériaux sains de bas indice COV (composés organiques volatiles) pour contrôle de la qualité d’aire (peinture, revêtements, etc.),

– robinet de bas débit,

– des WC de basses consommation (6l/3l),

– tri des matériaux durant le chantier (meulière / bois / gravat …),

– borne électrique dans le garage.

Parmi les contraintes, celles des fenêtres, en acajou et chêne, qui étaient en simple vitrage et qui sont conservées car elles sont en bonne état (la réutilisation des matériaux est un éco-geste). En contre-partie, l’énergie pour chauffer la maison (et dont la déperdition sera importante par les fenêtres) sera produit au maximum de manière renouvelable.

DSCF1093-visite3En réflexion : la récupération des eaux de pluies avait été remise en cause du fait de la proximité d’un château d’eau ; il se peut que cela puisse se faire dans la mesure où le trop plein soit raccordé au circuit d’eau.

Une extension en bois a ensuite été commentée par Monic Vie, architecte, et les propriétaires.