Marche pour une VRAIE loi climat le 28 mars 2021

Marche pour une VRAIE loi climat le 28 mars 2021

Communiqué de presse

Forte mobilisation à Nantes pour dénoncer le projet de loi Climat

Dimanche 28 mars – A la veille de l’examen du projet de loi « Climat et Résilience » en séance plénière à l’Assemblée nationale, près de 2000 citoyens se sont mobilisés à Nantes pour dénoncer son manque d’ambition et exiger un texte à la hauteur de l’urgence climatique. Cette manifestation fait suite à l’appel national de plus de 500 organisations.

 

 

En la veille du commencement des délibérations parlementaires, lundi 29 mars, sur le projet de loi “Climat et Résilience” à l’Assemblée Nationale, 2000 citoyens et citoyennes se sont rassemblés à Nantes pour interpeller les députés sur la nécessité qu’une vraie loi climat soit votée au vu de l’urgence climatique. Pour le moment, le projet de loi manque cruellement d’ambition.

Le projet de loi proposé par le gouvernement est très loin de répondre à l’objectif de 40% minimum de réduction d’émissions de gaz à effet de serre inscrit dans la feuille de route de la Convention Citoyenne pour le Climat, et encore moins le nouvel objectif européen de -55%.

Tous les observateurs sont unanimes : les 150 membres de la Convention citoyenne pour le Climat, d’abord, qui ont attribué une note de 2,5/10 à l’action gouvernementale en réponse à leurs propositions. De nombreuses organisations ensuite,tout comme le Conseil national de la transition écologique, le Conseil économique, social et environnemental ou encore le Haut Conseil pour le Climat. Ce dernier confirme le constat des citoyens présents à la marche d’aujourd’hui : l’Etat s’engage dans des délais “manifestement incompatibles avec le rythme attendu de l’action contre le changement climatique”.

« La loi Climat et Résilience devait être une grande victoire pour le climat. Elle n’atteindra qu’un quart de l’objectif pour lequel les 150 (Citoyens de la Convention Climat) ont été appelés?! C’est pas assez et ça n’est pas acceptable! C’est indigne pour vous et moi qui savons où nous allons. Il faut une vraie loi climat.»  William Aucant, membre de la convention citoyenne pour le climat.

Plus de 110 000 personnes mobilisées dans 65 villes, partout en France

Cette mobilisation s’inscrit dans un appel national de plus de 500 organisations (un record) pour exiger un texte plus ambitieux, à la hauteur de l’urgence climatique. D’Alternatiba à la CFDT, de Greenpeace à Makesense, de très nombreuses organisations se sont réunies pour cette mobilisation avec de nombreuses personnalités de la société-civile comme Cyril Dion, Yann Arthus-Bertrand, ou encore l’actrice Lucie Lucas ainsi que des personnalités politiques. Les citoyens et citoyennes ont marché pour dénoncer l’écart entre les beaux discours d’Emmanuel Macron et de son gouvernement sur les enjeux climatiques et une loi Climat qui n’est pas du tout à la hauteur des ambitions annoncées.

La mobilisation continue

Les nombreuses organisations resteront mobilisées : si la loi est votée en l’état, elles seront de retour dans la rue dimanche 9 mai pour juger du bilan d’Emmanuel Macron en matière d’écologie. Le 30 mars à 18h30, un live facebook organisé par “Penser l’après” dressera un bilan de ce qui a été fait et des prochaines étapes de la mobilisation.

Lien de l’événement : https://www.facebook.com/events/749773292209536

Les organisateurs et organisatrices des mobilisations du 28 mars

CliMates, Together for Earth (T4E), Alternatiba, Attac 44, GIGNV, XR, Youth for Climate, Les 150

 

2021-04-05T13:47:52+02:00 mars 30th, 2021|Actualités_, Non classé|0 commentaire

Laisser un commentaire