Bilan du forum ouvert : quelles actions citoyennes pour le climat sur la région nantaise ?

/, Actualités 2019, Non classé/Bilan du forum ouvert : quelles actions citoyennes pour le climat sur la région nantaise ?

Bilan du forum ouvert : quelles actions citoyennes pour le climat sur la région nantaise ?

Un grand MERCI à celles et ceux qui ont souhaité apporter leurs contributions au forum ouvert “Agissons localement pour relever le défi climatique” qui marque une étape fructueuse en vue des prochaines mobilisations citoyennes locales pour les semaines et les mois à venir. D’autres remerciements chaleureux à nos ami.e.s d’Attac 44, de I-Boycoot Nantes et de Il Est Encore Temps Nantes qui ont apporté une aide précieuse dans la co-organisation de cette journée.

Ce rendez-vous local survient dans une effervescence de mobilisations et d’initiatives pour le climat et l’environnement à l’échelle nationale et internationale depuis le mois de septembre :

Dans ce contexte, plus de 70 personnes de tous âges et de tous horizons, ont donc répondu présentes à ce forum ouvert, avec la conviction commune que le laisser-faire et “les petits pas” face à l’urgence climatique et environnementale ne sont plus tolérables.

Ce sont d’abord 21 propositions qui ont été présentées. Après discussion et recoupements, ce sont 9 projets d’actions concrètes et diverses qui ont été affinés et approfondis en ateliers. En fin de journée, les participant.e.s étaient invité.e.s à exprimer leurs préférences en apposant des gommettes sur les fiches de restitutions des projets. Voici l’intitulé des 9 actions, classés en ordre décroissant selon le nombre de gommettes reçues :

  • création d’une “coordination associative climat” ;
  • création d’un groupe local R.A.P –Résistance à l’Agression Publicitaire “C’est rap…parti !” ;
  • organisation de la marche du 8 décembre (Climate Alert) à Nantes;
  • structuration d’un groupe local autour de la campagne Alternatives Territoriales;
  • action de plaidoyer contre le groupe Total, auprès des élus locaux ;
  • action “mobiliser, sensibiliser”;
  • alimentation végétale ;
  • projet A.C.A.B (Atelier Convivial Autonomie Bienheureuse ou Bienveillante);
  • création d’espaces de végétalisation ouverts + composteurs en libre-service.

Une belle diversité d’action. Néanmoins une envie commune s’est affirmée au cours de la journée : faire converger les initiatives, unir nos forces, développer et mettre en oeuvre du LOBBYING CITOYEN à l’échelle locale afin de peser sur les décideurs et de placer le climat au coeur du débat publique.

Cette journée qui en appelle déjà d’autres, permet d’illustrer le fait que le climat et l’environnement ne sont pas l’affaire des “écolos”. Il ne s’agit pas non plus de notions abstraites car le dérèglement climatique impacte chaque jour davantage notre quotidien. Ces enjeux-ci ne sont pas à distinguer de ceux liés au travail et à l’emploi, à l’économie, à la santé, à la solidarité, à la culture… Reprendre possession de nos conditions de vie est une nécessité absolue, en premier lieu pour celles et ceux d’entre nous que le système économique menace le plus et qui seront les premières victimes du dérèglement climatique : sans abris, mères isolées, personnes handicapées, personnes âgées, chômeurs en fin de droits et travailleurs pauvres, personnes en migration et en exil.

Nous aspirons à vivre sur un territoire à échelle humaine, connecté avec son sol et avec l’atmosphère, où la préservation de la vie se situe au centre des priorités. Un territoire sobre qui s’inscrit dans les limites de ses ressources et qui cesse de contribuer au changement climatique, à la destruction de la biodiversité et à la pollution générale, afin d’assurer les conditions de vie de toutes et tous. Pour toutes ces raisons, nous continuerons d’inviter le plus grand nombre à se mobiliser concrètement, de manière collective, coordonnée, solidaire, bienveillante et déterminée.

2018-11-04T15:11:18+01:00 novembre 4th, 2018|A la une, Actualités 2019, Non classé|0 commentaire

Laisser un commentaire