Alternatiba Nantes

/Alternatiba Nantes
Alternatiba Nantes 2019-01-08T15:07:31+01:00

Alternatiba à Nantes

Alternatiba Nantes est un collectif de citoyen-ne-s qui œuvre depuis novembre 2013 pour organiser des villages des alternatives en 2014 et 2015 à Nantes, dans le cadre des mobilisations pour la COP21.

Pour en savoir un peu plus sur nous, écoute cette émission de Prun’FM qui nous a rencontré lors d’un Alternati’Bar‘ !

2014

Le dimanche 28 septembre 2014, plus de 10 000 personnes se sont retrouvées à Alternatiba Nantes pour découvrir une centaine d’alternatives concrètes, positives et joyeuses. Dans le quartier Bouffay, organisé pour l’occasion en 10 espaces thématiques (énergie/climat, éco-habitat, éducation alternative, alimentation, gouvernance, transports/mobilités, santé/bien être, alter-économie, recyclage/valorisation, échanges/moyens de communication), les citoyen-ne-s se sont réapproprié-e-s l’espace public autour de nombreux débats improvisés dans la rue. Ils ont démontré qu’un autre monde, solidaire et durable, existe déjà dans celui-là, et qu’il ne tient qu’à nous de le faire émerger pour régler la crise climatique et les autres crises.

Le pari des alternatives était gagné !

 

2015

Fort de ce premier succès d’Alternatiba Nantes, un nouveau Village a eu lieu un an après, toujours au mois de septembre et dans le même quartier du Bouffay. Comme l’année précédente,  plus d’une centaine d’alternatives locales ont été mises en relief, mais en valorisant leurs liens avec les enjeux de la crise climatique. Alternatiba Nantes a organisé des événements annonciateurs de l’événement. Des réunions et actions publiques ont été organisées au cours de l’année 2015 dans les communes de Nantes Métropole, afin de sensibiliser les habitant-e-s à la crise climatique et aux alternatives positives et concrètes. Enfin, l’événement s’est déroulé cette fois-ci sur deux jours : le samedi était dévolu aux conférences, projections et table-rondes autour des alternatives et du climat, dans les locaux de la Manufacture. C’est le dimanche que le Village des alternatives a repris forme dans les rues du Bouffay. Ce sont 17 000 personnes au moins qui sont venues visiter ce Village 2015.

Quelques jours avant, le 31 août, nous avons accueilli l’étape du Tour  Alternatiba 2015, qui a sillonné les communes de la métropole accompagné d’un cortège de vélos.

2016

L’année 2016 a été davantage été une année de réflexion pour Alternatiba Nantes. Ce qui n’a pas empêché le collectif d’animer plusieurs débats et ciné-conférences.  Nous avons aussi organisé un premier Tour Vélo local des alternatives le 24 septembre, entre Nort-sur-Erdre et Sucé-sur-Erdre, en passant par Saint-Mars-du-Désert. Ce temps de détente et de découverte était axé sur la rencontre de personnes engagées dans des domaines tels que la réalisation d’habitats sains basse consommation d’énergie, la production d’énergie alternative, le développement de circuits courts ou d’entraide locale et de partage, ou encore sur la nouvelle paysannerie en lien avec les réseaux d’agro-écologie et de permaculture.

tour-velo-300x300

Mais le collectif s’est aussi étoffé au cours de l’année 2016. Dans l’impulsion du collectif national ANV Cop 21 (Action Non-Violente Cop21) créé par le réseau Alternatiba en lien avec Attac France et Les amis de la Terre à l’automne 2015, lors du Sommet pour le Climat à Paris, un groupe local s’est constitué peu à peu : le GIGNV (Groupe d’Intervention des Grenouilles Non-Violentes).  Ces batraciens pas comme les autres se sont donnés une mission : mettre en oeuvre des actions locales non-violentes de désobéissance civile afin de dénoncer les acteurs et les projets nuisibles au climat. Tout en étant une entité d’Alternatiba Nantes, le GIGNV fonctionne en autonomie dans son fonctionnement et dans la planification et l’organisation de ses actions.

gignvlogo

2017

Depuis le début de l’année 2017, Alternatiba Nantes maintient d’une part une forme de continuité en poursuivant par exemple l’animation des Alternati’bars.  Le collectif a connu d’autre part une phase de transition avec le souhait de pouvoir renouveler la dynamique en passant le témoin à de nouveaux membres. C’est dans ce sens qu’un cycle de formation à l’organisation d’événements alternatifs a été organisé les 5 et 18 mars derniers. Il s’agissait pour les militant.e.s d’Alternatiba qui avaient impulsé le collectif de transmettre leur savoir-faire au plus grand nombre, pour poursuivre l’objectif de former de nouvelles générations de militant.e.s.

Le but était également de donner un maximum de clefs à de nouveaux membres “moteurs” du collectif afin de mettre en oeuvre un nouvel événement le 23 septembre, intitulé La Rue de La Transition Energétique & Citoyenne. Ce nouveau RV avec la population de la région nantaise s’inscrivait en même temps dans une dynamique nationale du réseau des Alternatiba, autour de l’opération du Grand Défi des Alternatives, démarrée le 15 mai et qui a duré jusqu’au 3 décembre.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

2018 Le retour du Tour

Nantes a accueilli le Tour Alternatiba 2018 le dimanche 1er juillet. Dans une ambiance à la fois festive et militante, cet événement de mobilisation face au dérèglement climatique a permis au public nantais de débattre, de réfléchir, mais aussi de découvrir et de s’impliquer dans des alternatives représentées par les 70 structures locales qui ont répondu présent.

Pour débuter la journée, une Parade joyeuse et costumée aux couleurs du “Garden Power”a réuni près de 200 personnes, à pied, sur roller ou trottinette, mais surtout sur des vélos de toutes sortes : tandems à 2, 3 ou 4 places, “vélos fous” de l’atelier vélo de Chantenay… Cette folle équipée partie du cour Saint-Pierre et des abords du château, a traversé toute une partie du centre-ville avant de s’attarder sur le parvis de la cathédrale ( à revoir en vidéo) jusqu’au retour à son point de départ.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Ensuite, sur le cours Saint-Pierre, rebaptisé pour la journée “Cours du Changement”, des ateliers, des expositions ainsi qu’une douzaine de conférences et tables rondes ont mis en lumière les nombreux moyens accessibles localement pour s’impliquer dans la lutte contre le dérèglement climatique. Librairie, paysan-boulanger, atelier de co-réparation… au total, ce sont plus de 70 porteurs d’alternatives locales* qui étaient présents.

Outre la parade, la journée a fait la part belle à la musique avec les concerts de Gustus, Pangea Music Project, La Smala et Ina Di Sound System. Tous les artistes ont d’ailleurs accepté de jouer à titre gracieux pour manifester ainsi leur plein soutien au Tour Alternatiba.