Plus chaud que le climat – octobre 2019 -Quand la militance non violente pour le climat mène au tribunal

/, Actualités 2019, Plus chaud que le climat/Plus chaud que le climat – octobre 2019 -Quand la militance non violente pour le climat mène au tribunal

Plus chaud que le climat – octobre 2019 -Quand la militance non violente pour le climat mène au tribunal

Quand la militance non violente pour le climat mène au tribunal : 5 militant⋅es témoignent

Depuis février 2019, ANV-COP21 (dont fait partie le GIGNV nantais) mène une campagne nationale, “Décrochons Macron”. Le principe est de décrocher dans les mairies de l’Hexagone les portraits du président, en laissant un mur vide, symbole de l’absence d’une réelle politique climatique à la hauteur des enjeux. Malgré la non-violence de l’action, la répression policière et judiciaire est forte et inédite pour le mouvement : 95 militant⋅es en garde à vue, 20 procès concernant 59 militant⋅es entre mai 2019 et septembre 2020.
À ce jour, 133 portraits ont été décrochés puis sortis pour donner à voir au président Macron différentes luttes pour la justice sociale et climatique : lors du contre-sommet du G7, lors de l’Assemblée des Assemblées Gilets Jaunes à Saint-Nazaire, sur des chantiers de projets climaticides…
Nous avons rencontré 5 militant⋅es prévenu⋅es pour ces procès, et nous leur avons ouvert notre micro : comment vivent-ils⋅elles cette expérience ? Comment cela s’inscrit-il dans leur parcours militant ?

Pour en savoir plus sur la campagne : decrochons-macron.fr

Emission radio Décrochons Macron

2019-10-29T19:07:45+01:00 octobre 28th, 2019|A la une, Actualités 2019, Plus chaud que le climat|0 commentaire

Laisser un commentaire