Le Loroux-Bottereau : 135e portrait de Macron décroché, direction l’Élysée

Le Loroux-Bottereau : 135e portrait de Macron décroché, direction l’Élysée

Le Loroux-Bottereau, 21 février – Un nouveau portrait officiel du président Macron a été décroché de sa mairie par des membres du GIGNV et d’Action non-violente COP21. Ces jeunes activistes soulignent ainsi le décalage entre les discours au vernis écologiste d’Emmanuel Macron, comme récemment au Mont-Blanc, et ses actes réels, comme le dénoncent 1000 scientifiques dans une tribune publiée jeudi 20 février. 

Ce 135e portrait présidentiel réquisitionné dans le pays (le 9e en Loire-Atlantique) ressurgira le 13 mars devant l’Élysée pour l’opération #DémasquonsMacron, où le vrai bilan du président sera révélé, à la veille des élections municipales.

Portrait présidentiel de la mairie du Loroux-Bottereau

Portrait présidentiel de la mairie du Loroux-Bottereau

À l’issue d’une action très calme et rapide, sans aucune dégradation, le portrait officiel d’Emmanuel Macron a disparu de la salle du conseil du Loroux-Bottereau. Au mur, à la place, une affiche sur laquelle la silhouette du président est vide, avec ces mots « Urgence sociale et climatique : où est Macron ? ». Une lettre a été laissée au personnel de mairie pour expliquer la démarche.

Elise Doceul du GIGNV explique que « Face à l’urgence climatique et sociale, les beaux discours de Macron, comme lors de sa visite au Mont-Blanc, ne sont qu’hypocrisie au vu des actes insuffisants portés par son gouvernement. Depuis le début de son quinquennat, les signaux d’alerte lancés par les scientifiques du GIEC, le Haut Conseil pour le Climat et par les citoyennes et citoyens se sont multipliés. Le chef de l’État, en revanche, y reste sourd. »

Urgence sociale et climatique : où est Macron ?

Cette semaine, 1000 scientifiques ont d’ailleurs lancé un appel à passer à la désobéissance civile. Ils estiment que « notre gouvernement se rend complice de cette situation en négligeant le principe de précaution […]. Les objectifs de croissance économique qu’il défend sont en contradiction totale avec le changement radical de modèle économique et productif qu’il est indispensable d’engager sans délai. ».

Opération devant l’Élysée le 13 mars

Le mouvement Action non-violente COP21, qui a décroché 135 portraits d’Emmanuel Macron dans les mairies depuis février 2019 pour alerter sur l’inaction climatique et sociale du gouvernement, ne compte pas laisser passer l’opération de récupération électorale de l’écologie par le président de la République.

Milena Lesage d’ANV-COP21 annonce : « Nous allons démasquer ce double discours présidentiel et informer les citoyennes et citoyens à la veille des élections municipales. Vendredi 13 mars, nous mènerons l’opération #DémasquonsMacron devant l’Élysée, pour révéler le vrai bilan de la politique écologique et sociale du gouvernement, en présence des portraits présidentiels réquisitionnés pendant un an. Le portrait du Loroux-Bottereau sera de la partie. »

Pour plus d’informations sur la campagne et l’opération #DémasquonsMacron : https://decrochons-macron.fr/

2020-04-05T15:49:55+02:00 février 22nd, 2020|A la une, Actualités, Communiqué de presse, GIGNV|0 commentaire

Laisser un commentaire