[VIDÉO] #DécrochonsMacron : Cyril Pedrosa participe aussi, procès à venir à Nantes

/, Actualités 2019, GIGNV/[VIDÉO] #DécrochonsMacron : Cyril Pedrosa participe aussi, procès à venir à Nantes

[VIDÉO] #DécrochonsMacron : Cyril Pedrosa participe aussi, procès à venir à Nantes

Lundi 8 juillet, Nantes – L’auteur de BD Cyril Pedrosa a reçu un portrait officiel d’Emmanuel Macron, réquisitionné dans une mairie de la métropole nantaise par des activistes d’Action non-violente COP21. Cyril Pedrosa rejoint ainsi François Ruffin et Philippe Poutou parmi les personnalités prêtes à prendre des risques juridiques solidairement avec les militants climat pour dénoncer le décalage entre les discours et les actes du gouvernement. À noter qu’un des 12 procès de l’opération #DécrochonsMacron déjà annoncés aura lieu à Nantes, le 3 septembre 2020.

 

Cyril Pedrosa est en colère face à l’inaction politique en matière de climat et de justice sociale. Dans une vidéo rendue publique ce lundi, il l’affirme en apportant son soutien aux actions #DécrochonsMacron. Déjà signataire de l’appel à décrocher 125 portraits présidentiels avant le G7, il s’implique davantage en détenant lui-même un portrait.

La vidéo : vimeo.com/gignv44/decrochons-macron-cyril-pedrosa

Le portrait lui a été remis par le GIGNV, groupe nantais du mouvement Action non-violente COP21 (ANV-COP21). Après une première réquisition à Saint-Sébastien-sur-Loire le 4 mars par le GIGNV, et une autre le 16 mars par le groupe ANV-COP21 Ancenis, quatre nouveaux portraits ont été réquisitionnés le 26 juin dans les villes de Haute-Goulaine, Basse-Goulaine, Saint-Herblain et Bouguenais par les groupes de Nantes et Ancenis rejoints par des membres des Gilets Jaunes.

Procès à Nantes pour décrochage de portrait présidentiel

Suite à ces actions de décrochage qui ont commencé au mois de février, 40 activistes sont poursuivis dans 12 procès pour « vol en réunion ». Trois membres d’ANV-COP21 Ancenis seront notamment jugés au tribunal correctionnel de Nantes le 3 septembre 2020. Dans le même temps, le gouvernement n’est pas inquiété pour décrochage de ses engagements pris lors de la COP21. Le Haut Conseil pour le Climat a pourtant pointé la catastrophique faiblesse des politiques publiques de la France en matière de réduction des gaz à effet de serre.

Les activistes d’ANV-COP21 reçoivent de très nombreux soutiens de citoyens ainsi que de personnalités des milieux scientifiques, associatifs, politiques, artistiques… Après François Ruffin et Philippe Poutou, Cyril Pedrosa reçoit à son tour un portrait présidentiel réquisitionné, prenant le risque d’être poursuivi pour « recel ». L’auteur de bande dessinée indique qu’il va symboliquement « promener » Emmanuel Macron pour lui montrer les effets du dérèglement climatique et des injustices sociales. Enfin, il invite à soutenir le mouvement, en particulier les personnes mises sur le banc des accusés, en faisant des dons sur decrochons-macron.fr/soutenir, comme l’a fait récemment le chroniqueur de France Inter Guillaume Meurice.

 

2019-07-08T11:35:39+02:00 juillet 8th, 2019|A la une, Actualités 2019, GIGNV|0 commentaire

Laisser un commentaire