Livre blanc pour le climat 2021-01-05T23:03:20+01:00

10 ans pour transformer Nantes Métropole !

Citoyennes, citoyens, nous devons imaginer à quoi doit ressembler notre territoire dans 10 ans si nous voulons accélérer la transition écologique de notre territoire. N’attendons plus que les décisions viennent d’en haut, mais portons haut notre voix !

 

Agir sur notre territoire pour relever le défi climatique

Si nous voulons ne pas dépasser la barre des +2°C de dérèglement climatique, c’est dès aujourd’hui qu’il faut agir. En effet, d’ici à 2030 nous devons diminuer de 60% nos émissions de gaz à effet de serre pour rester sous cette barre. Or les changements à opérer sont profonds et demandent du temps pour être mis en place.

Il y a urgence, agissons !

 

Tout n’est pas perdu ! Selon le GIEC, 50 à 70 % des leviers d’action se situent au niveau local. Ainsi chaque élu-e local-e, chaque citoyenne et chaque citoyen, peut s’emparer de ce problème, apporter des solutions efficaces, réplicables et faciles à mettre en œuvre au niveau de son territoire.

En 2019, avec une trentaine d’organisations locales, nous avons poussé pour que Nantes Métropole se déclare en état d’urgence climatique. Maintenant, nous devons pousser pour que cette urgence climatique soit au cœur des politiques des différentes villes de la métropole nantaise.

 

Le Livre Blanc pour le climat – Trajectoire pour Nantes Métropole 2020/2030

En janvier 2020, avec 19 associations nantaises*, nous avons publié le Livre blanc pour le climat. Ce document regroupe l’ensemble des mesures qu’il est nécessaire de mettre en place au cours des 10 prochaines années si nous voulons respecter les objectifs fixés par les accords de Paris.

À partir d’une analyse des données disponibles de la métropole, nous avons élaboré 27 volets de mesures, regroupés dans les 9 domaines de compétences suivants :

  • Aménagement du territoire : reconstruire la ville sur elle-même, pour tou∙te∙s, en préservant les espaces naturels, en maintenant et en créant des trames vertes et bleues, et en végétalisant l’espace urbain.

 

  • Habitat et tertiaire : diminuer de 75 % les émissions de GES liées à l’habitat et au tertiaire et éradiquer la précarité énergétique d’ici à 2030 en développant massivement la rénovation énergétique du parc immobilier, avec une priorité sur les « passoires énergétiques ».

 

  • Mobilité : inverser la priorisation des modes de déplacement en mettant l’accent sur les mobilités actives (marche à pied, vélo), en offrant à tous des solutions de transports en commun satisfaisantes et en limitant les moyens de transport lourds motorisés.

 

  • Alimentation et agriculture : soutenir le secteur agricole de façon ambitieuse pour une exploitation durable, résiliente et diversifiée du territoire, équitable pour les travailleurs agricoles et dans le respect du bien-être animal ; dans la restauration collective, favoriser l’alimentation végétale, de saison, bio/issue de l’agro-écologie, et locale, tout en réduisant la viande et le gaspillage ; soutenir l’agriculture urbaine durable pour autonomiser la ville au niveau alimentaire tout en la végétalisant.

 

  • Énergie : diminuer d’un tiers la consommation d’énergie d’ici à 2030 tout en visant l’autonomie énergétique grâce à une production d’énergie 25 % renouvelable d’ici à 2030 et en développant un service public exemplaire assurant la cohérence des investissements de la métropole dans les énergies renouvelables avec une trajectoire énergétique ambitieuse.

 

  • Déchets : réduire la production de déchets sur le territoire grâce à une économie circulaire des déchets, qui réduira la pression sur les ressources naturelles et diminuera les transferts de flux de matières et d’énergie, et relocaliser le traitement des déchets.

 

  • Économie : impulser un nouveau modèle économique plus social et écologique en favorisant et accompagnant l’émergence d’une dynamique économique solidaire et durable, en adaptant l’économie à l’environnement (et non l’inverse), et en favorisant l’économie sociale et solidaire ainsi que l’économie perma-circulaire par une relocalisation de tout ce qui peut l’être.

 

  • Consommation : passer à un secteur de la consommation moins gourmand en énergie et en matériel, mais plus sobre, efficace et responsable ; promouvoir le savoir-faire en matière d’éco-conception et d’écogestion en matière de numérique ; et réguler la publicité dans l’espace public pour limiter le gaspillage d’énergie et la pollution visuelle tout en décolonisant l’imaginaire collectif.

 

  • Citoyenneté / gouvernance / éducation : informer tou∙te∙s les citoyen∙ne∙s sur la situation climatique et écologique, ses causes et conséquences, et les engagements de la métropole et leur réalisation ; impliquer chacun∙e dans la prise de décision, leur application et le suivi des mesures et projets ayant un impact climatique ; rendre chacun∙e capable de devenir acteur du changement grâce à la formation.

Lien pour télécharger le Livre blanc :  frama.link/LivreBlancClimat

 

Baromètre de la transition et suivi de la politique climat de Nantes Métropole

Lors des élections municipales de 2020, nous avons poussé les candidat·es à s’engager sur des mesures fortes en faveur du climat.

Afin de maintenir la pression sur les personnes élues en juin 2020, nous élaborons actuellement un baromètre nous permettant d’évaluer l’effectivité des mesures en faveur du climat. En effet, les engagements sont des promesses qu’il s’agit de mettre en oeuvre au cours du mandat !

Ainsi nous pourrons publier au cours des prochaines années un suivi de la bonne mise en œuvre des actions pour permettre à notre territoire de se transformer. Mais aussi de facilement identifier les leviers qu’il nous reste à activer.

 

Alternatives territoriales

Ce travail de plaidoyer s’intègre dans la campagne Alternatives Territoriales porté par le Réseau Action Climat et Alternatiba, et est porté localement par Alternatiba Nantes, Attac 44, Greenpeace Nantes, le GIGNV, RAP Nantes, Virage Énergie climat Pays-de-la-Loire…

Nous sommes également le relais du Pacte pour la transition sur Nantes Métropole.

 

#LivreBlancClimat #DernierMandatPourLeClimat #UrgenceClimatNantes

 

Je m’inscris pour faire bouger mon territoire

 

_______________________________________________________________________________

*Ils ont signé le Livre Blanc pour le Climat

Alternatiba-Nantes, Amis de la Terre Loire-Atlantique, Attac44, Bretagne Vivante, Cantine responsable Nantes, Cantines Sans Plastiques 44, Groupe d’Intervention des Grenouilles Non-Violentes, Greenpeace Nantes, I boycott Nantes, L214 – Éthique et Animaux nantes, la Cantine des Colibris et des Faizeux, La NEF 44, Les nourritures urbaines, MLC 44, Nantes veut des coquelicots, Nord-sud Agir Pour le Commerce Équitable, Résistance à l’Agression Publicitaire Nantes, Virage Énergie Climat Pays-De-la-Loire, Youth For Climate Nantes

Les dernières actus du Livre blanc climat

Pétition “Mobilité” : « Pour libérer Nantes Métropole du tout-voiture, allons encore plus loin »

décembre 19th, 2020|

« Pour libérer Nantes Métropole du tout-voiture, allons encore plus [...]

Appel à l’attention des futur.e.s élu.e.s de la métropole pour construire le “Nantes d’après”

mai 29th, 2020|

Le collectif de rédaction du Livre Blanc pour le Climat [...]