La journée du faisons le nous même

Pour ce dernier jour de festival, nous avons partager avec vous des alternatives  a la consommation. Dans un cadre idyllique qu’est le  parc du châteaux de grabels.

Beau soleil (trop même), ombrage d’arbres multicentenaires, décor de château, foule de personnages en papier mâché plus vrais que nature, que demander de plus pour accueillir un public nombreux et concerné . Quelques chiffres, 1200 entrées comptabilisées entre 11h30 et 20h, 220 convives pour le Banquet solidaire “The Meal”. Ces chiffres ne disent toutefois rien des innombrables rencontres et échanges à la fois denses, conviviaux et engagés pour le climat, tout au long de cette journée. Tout le monde semblait heureux d’être là. Cerise sur le gâteau, des artistes de tout genre nous ont offert de très très beaux moments : une actrice empêtrée dans ses sacs autant que dans la vie, un surprenant ensemble de musique classique pour un moment de douceur, une sono impeccable pour valoriser tous les musiciens qui nous ont régalés sous les étoiles, comme nos amis du Vigan qui savent autant cuisiner que jouer et chanter!

Il faut vivre une journée comme celle-là pour réaliser combien la mise en pratique des alternatives suscite de l’enthousiasme, de l’énergie, de la générosité sans compter le plaisir d’agir ensemble. 

Pour les malheureux qui ont raté ça, rendez vous sur notre FB qui a été alimenté quasi en direct.

Entres musique classique et alternatives tout était la pour vous faire plaisir et découvrir de nouveaux mode de consommation et des moyen de boycott.

Notre parrain Roland Ramade nous parle alternatives:

 

La derniére vidéo de cette après midi réaliser par François Joly , en soutien à note action:

En espérant que le festival vous a plus,  et que l’on vous reverra. Nous on est  heureux d’avoir partager ce moment avec vous. N’hésitez pas a prendre des nouvelles sur notre Facebook et sur ce  site. Merci a tous, bénévoles et autre pour leur implication.

Et n’oubliez pas le 13 octobre

On remet ça pour le climat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *