Hausse du prix du carburant, voir plus loin et agir autrement !

  • 0

Hausse du prix du carburant, voir plus loin et agir autrement !

Alors que se lève un mouvement de protestation contre la hausse du prix du carburant, sans contre parties significatives et socialement justes dans les alternatives au tout voitures, le Réseau actions Climat dont Alternatiba et de nombreuses autres ONG, dévoile son projet de loi d’avenir pour les transports et la mobilité. Outre leur caractère socialement injuste, les hausses actuelles. du prix du carburant ne suffiront pas pour lutter contre la pollution de l’air aux dioxydes d’azote ou contre les émissions de gaz à effet de serre des transports.

En savoir plus ici

Parmi les 15 mesures phares de ce projet, certaines se déclinent immédiatement au plan local :

♦Un plan d’investissement pour les transports du quotidien (avec un milliard d’eurospour des transports en commun efficaces et des solutions de mobilité durable) et la créationd’un fonds national pour le vélo de 200 millions d’euros par an.

A Montpellier, ce sont plus de 1200 vélos qui ont manifesté le 10 novembre devant la mairiepour qu’elle investisse dans un réseau cycliste sure, pratique et efficace. Moins de voiture et plus de vélos, c’est moins de frais de transport pour chacun et moins de pollution pour la santé de tous et le climat. A quand aussi le démarrage de la ligne 5 du tram ?

Des plans de déplacements obligatoires pour organiser la mobilité dans tous les territoires, en généralisant la tarification solidaire

A Montpellier, à quand des solutions de transport inter-communal et multimodal pour tous les habitants de la grande périphérie, trop souvent coincés dans les bouchons aux entrées et sorties de la Métropole ?

♦Une règle d’or climatique et environnementale pour n’autoriser et ne financer que les projets d’infrastructures de transports qui témoignent d’un bilan environnemental totalbénéfique avec un Un moratoire immédiat sur les constructions et extensions de surfaces commerciales en périphérie

A Montpellier il est encore temps d’abandonner le projet inutile de centre commercial Oxylane au nord de la ville, qui génèrera encore plus de trafic routier, tout en supprimant 20 ha de terres fertiles immédiatement utilisables pour l’agriculture en circuit court. De même le projet d’extension urbaine Cambaceres sur 350 ha au sud de la ville peut-il sejustifier d’un bilan environnemental bénéfique ?

 

♦Un plan d’action pour désenclaver les territoires grâce à la régénération du réseau ferréà hauteur de 3 milliards d’euros par an, a minima.

A Montpellier, la régénération du réseau ferré est passée par la récente création d’une Gare TGV inutile et uniquement accessible en voiture.

♦La fin des avantages fiscaux pour les modes de transports les plus polluants comme le transport routier, afin d’encourager un fret plus écologique.

A Montpellier, nous avons un nouveau contournement pour le fret ferroviaire mais l’A9/709avec ses 12 voies de circulation continuent d’avantager largement les camions ainsi que le tout voiture.

 

C’est l’heure des choix pour le climat

La future loi d’orientation des Mobilités sera un test de sincérité. Elle doit être un cadre de référence pour réduire drastiquement les émissions de gaz à effet de serre du secteur des transports, réduire le trafic routier et favoriser des mobilités, actives et partagées. A tous les niveaux y compris au plan local, cela implique un changement de perspectives : orienter les investissements en priorité vers les transport les moins polluants, les transports en commun et le vélo et supprimer les subventions aux transports polluants au profit de plus de justice pour cette indispensable transition des mobilités.


Laisser un commentaire

Calendrier

<< Mai 2019 >>
lmmjvsd
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2

Événements

Rechercher sur le site