Author Archives: remy

  • 0

Festival des Alternatives 2018 #5 : Assemblée Citoyenne : Quel avenir pour Montpellier et sa Métropole?

Tags : 

Faire de Montpellier, la surdouée de la transition écologique et sociale !

Le Tour Alternatiba est une nouvelle occasion pour mobiliser les citoyens.nes autour des multiples et foisonnantes initiatives locales en faveur d’une transition écologique, sociale et citoyenne.

Profitons de ce rendez vous pour passer à la vitesse supérieure : mettre toute la Métropole de Montpellier sur les rails de cette transition.

Alors que diriez-vous de vous pencher sur la trajectoire à donner à notre territoire.

Que diriez-vous de participer à une véritable dynamique citoyenne capable de construire des propositions concrètes, réalistes et ambitieuses pour l’avenir de notre cité?

Au cœur du festival des alternatives, nous vous convions donc à la Première Assemblée Citoyenne, le jeudi 20 septembre à 20h30 à la Gerbe (19 rue Chaptal, 34000 Montpellier. Arrêt de tram St Denis).

Que vous ayez du temps ou non, des compétences ou non, des idées ou pas, nous sommes certains que vous avez votre pierre à apporter à l’édifice de la transition écologique, sociale et citoyenne de votre ville.

Déchets, eau, énergie, mobilités, alimentation, habitat, urbanisme … un vivier de citoyens.nes et d’experts.es engagés.es ont déjà de nombreuses solutions.

Mais l’enjeu de cette démarche est avant tout d’inclure, de partager, de concerter le plus largement possible et d’inventer, pour que nos propositions s’appuient sur une base solide et s’imposent dans le débat des prochaines élections municipales.

Pour faire en sorte que cette Assemblée citoyenne marque le point de départ d’une dynamique au long cours, nous vous proposerons une méthode qui permettra, pendant un an et sur toutes les thématiques qui nous semblent pertinentes, de construire un ensemble de propositions concrètes et réalistes pour l’avenir de notre cité.

Alors faites passer le message, et surtout venez faire un tour le 20 septembre. Il est plus que temps de se retrousser les manches et de prendre les choses en main !

Le programme de la soirée (20h30-23h):
– Mot d’accueil et contexte de la démarche
– Échanges sur les compétences de la métropole et levier d’actions
– Retour d’expériences avec David Balbás Alonso de Barcelona en Comú
– Proposition de méthodologie et témoignage
– Mise en action
– Conclusion et perspective
– Apéro

Invité: David Balbás Alonso

Urbaniste; expert en mobilité, aménagement du territoire, participation citoyenne et gestion des organisations. Co-fondateur de plusieurs mouvements associatifs dans le domaine du développement durable et de l’engagement social. Il a participé activement à la coordination du programme électoral de Barcelona en Común et d’autres équipes. Il est actuellement membre de l’équipe organisation et territoire de Catalogne en commun et de la commission d’organisation de Barcelone en commun.

Contact : assemblee_citoyenne@laposte.net

 


  • 0

Pendant la COP21 on s’mobilise aussi à Montpellier !

La deuxième semaine de la COP21 sera l’occasion de multiples actions partout dans le monde pour faire entendre la voix des citoyens mobilisaient pour la justice climatique!

A Montpellier cinq rendez vous à ne manquer sous aucun prétexte:

1) BNP: rendez-vous à la BNP, 2 rue Saint Guilhem le mardi 8/12 à 11h30 (jusqu’à 14h).
Le but est de dénoncer les pratiques bancaires (leur rôle dans les énergies fossiles/fissiles) en parlant des quatre responsables: BNP, Crédit Agricole, Société Générale et BPCE (Banque populaire/Caisse d’épargne).

Contact : Fred
fredcertain [a] club-internet.fr

2) EDF: rendez-vous le mercredi 9/12 au 33 Grand’ rue Jean Moulin à 16h.
Le but est de dénoncer le virage “tout nucléaire pour décarboniser la planète” ainsi que tout le greenwashing d’EDF, et de proposer des alternatives comme Enercoop.
C
ontact : Sophie so [a] no-mansland.com; Karine k-michils [a] hotmail.fr

3) Action Lumière: rendez-vous à l’esplanade devant le kiosque Bosc le vendredi 11/12 à 19h30.
L’objectif est d’éteindre les enseignes lumineuses des magasins et de coller des affiches afin de sensibiliser sur la question de la sobriété énergétique et de proposer des scénarios de transition énergétique (Négawatt; Projet e, etc…).
C
ontact : Clément  eole [a] riseup.net

4) Grands projets inutiles: rendez-vous devant la préfecture le samedi 12/12 à 11h.
Le but est de dénoncer les projets inutiles (Oxylane) et la destruction de terres agricoles. On ramènera des légumes et on sensibilisera sur les incohérences de ces projets, leur impact néfaste, et sur l’avenir d’un autre modèle agricole et de sa nécessité.

Contact :
Thierry t.uso [a] laposte.net

5) Le Globe: rendez-vous le 12/12 un peu avant la tombée de la nuit, soit à 16h30, autour de la sphère située sur la place de la Comédie, avec des nuages, centrales (charbon, nucléaire), des tracts et banderoles. C’est une action symbolique pour clôturer la COP21.
Contact : Jean
jean.cossus [a] orange.fr

Alors la semaine soyons tous mobilisés pour changer le système et pas le climat!


  • 0

Plus de 2000 personnes se réunissent à Montpellier pour décréter l’état d’urgence climatique !

Malgré l’interdiction de la préfecture, plus de 2000 citoyen-ne-s se réunissent à Montpellier pour décréter l’état d’urgence climatique !

Bravant ce qu’ils considéraient être un acte de censure politique, plus de 2000 citoyen-ne-s de Montpellier et sa région se sont réunis cet après midi, dans un climat de paix et de convivialité pour exprimer leur profonde préoccupation face aux conséquences des dérèglements climatiques et pour exiger des gouvernements qu’ils agissent face à l’urgence climatique à la veille de l’ouverture de la COP21.

Répondant à l’appel du collectif des « Jedi » pour le Climat, ils ont souhaité décréter l’état d’urgence climatique et ont manifesté de façon pacifique et non violente :

  • en solidarité avec les populations les plus vulnérables face aux catastrophes environnementales

  • pour que les gouvernements s’engagent avec audace pour sortir d’une trajectoire suicidaire pour l’humanité et opter pour des solutions durables

  • pour que la crise du climat soit un catalyseur d’initiatives bénéfiques pour lutter contre toutes les crises climatiques, sociales et écologiques

  • pour refuser l’impasse des fausses solutions : le nucléaire, les agro-carburants, les OGM, les mécanismes de compensation, la marchandisation de la nature, etc. qui ne font qu’aggraver le système en crise

  • pour dénoncer les projets publics ou privés qui augmentent les émissions carbone ou les impacts du changement climatique (Oxylane, Gare de la Mogère…)

Les participants, arrivant en ordre dispersé, faute d’appel clair ayant pu être lancé suite à l’interdiction de la préfecture, ont d’abord fait un grand pique-nique sur la place de la Comédie avant de marcher vers la préfecture.

S’en est suivi une grande chaîne humaine avec plus de 2000 personnes scandant des slogans du type « décrétons l’ état d’urgence climatique » ou « changeons le système, pas le climat ».

Cette grande mobilisation citoyen-ne-s s’est finalement terminée dans la joie et la bonne humeur à 15h15 !

A Montpellier, face à l’urgence climatique les citoyen-ne-s se mobilisent largement !

 


  • 7

L’état censure la mobilisation citoyenne pour le climat à Montpellier

Logo montpellier - Copie

Nous avons appris avec stupéfaction ce mercredi, par un simple communiqué de presse de la préfecture de l’Hérault, que la marche pour le climat qui devait se tenir dimanche 29 novembre à Montpellier était purement et simplement interdite.

Le collectif Climat montpelliérain, regroupant plus de 100 organisations locales et qui appelait à cette grande mobilisation citoyenne pacifique et non violente, exprime sa profonde colère contre ce qu’il qualifie d’acte de censure politique.

En effet, les termes de Monsieur le Préfet de l’Hérault sont sans équivoques lorsqu’il appelle à l’interdiction des « manifestations, cortèges et rassemblements tendant à l’expression de revendications ou d’opinions », au nom de la sécurité publique.

Ainsi, toutes les opérations commerciales (fête des vignes) ou sportives (plus de 1500 personnes attendues au 20km de Montpellier dimanche) prévues ce week-end sur Montpellier sont pour leurs parts et contre toutes logiques maintenues !

Le collectif, s’il prend acte de cette interdiction et annule son appel à manifestation ce dimanche, reste déterminé à alerter et à mobiliser les citoyens sur l’urgence de la crise climatique.

Face à cette interdiction, le collectif réfléchit donc aux actions et initiatives qu’il pourrait organiser sur Montpellier pendant la COP21 pour :

– exiger des gouvernants et des instances mondiales qu’ils prennent enfin des décisions efficaces pour limiter la hausse des températures sur la planète ;

– démontrer notre détermination à changer ce système – responsable à la fois du dérèglement climatique et d’innombrables injustices sociales – et affirmer l’existence d’alternatives concrètes.

Nous sommes en ÉTAT D’URGENCE CLIMATIQUE : plus que jamais la société civile, unie et solidaire a le devoir de faire entendre les exigences citoyennes avant, pendant et après la COP21.

Nous ne nous laisserons pas bâillonner !


  • 8

#AlerteLocale : Grande mobilisation pour le climat à Montpellier – Novembre 2015

Marchons pour le climat !!

Le dimanche 29 novembre 2015 à Montpellier

A la veille du sommet sur le climat, la COP21, des citoyens dans le monde entier vont montrer aux gouvernements, que la société civile est mobilisée pour que des mesures justes et efficaces soient prises face au dérèglement climatique.

A Montpellier, nous participons à la Marche Mondiale pour le Climat

Parce que le dérèglement climatique, c’est l’affaire de tous. Les solutions ne viendront ni entièrement d’en haut, ni entièrement d’en bas, mais se construisent à tous les niveaux : simples citoyens, jeunes, famille, seniors, ONG, mouvements sociaux ou locaux, défenseurs de l’environnement, élus, citadins, ruraux, etc. .

Changeons le Système, pas le Climat.

La crise climatique aggrave les crises sociales et environnementales. Elle impacte la question des emplois, de la pauvreté, de la précarité énergétique, des politiques d’austérité, de la démocratie, de l’absence de solidarité, de la perte de biodiversité, des discriminations et des conflits pour les ressources.

Nous marcherons:

• en solidarité avec les populations les plus fragiles face aux crises
• pour que les gouvernements s’engagent avec audace pour sortir d’une trajectoire suicidaire pour l’humanité
• pour que la crise du climat soit un catalyseur d’initiatives bénéfiques pour lutter contre toutes les crises, climatique, sociale et écologique
• pour refuser l’impasse des fausses solutions : le nucléaire, les agro-carburants, les OGM, les mécanismes de compensation, la financiarisation de la nature, etc. Elles ne font que prolonger un système en crise
• pour dénoncer les projets publics ou privés qui aggravent les émissions carbone ou les impacts du changement climatique

Pour un Ouragan de Mobilisation citoyenne
Rendez-vous place de la Comédie à 14h


Rechercher sur le site

Les Alternatives Locales

Les Évènements Alternatifs Locaux