Journée de mobilisation Alternatives Territoriales #1

  • -

Journée de mobilisation Alternatives Territoriales #1

Des citoyen.nes interpellent les candidat.es aux élections municipales de Marseille sur l’agriculture et l’alimentation responsables

 
 

  

 

Lundi 16 décembre – Le collectif Alternatives Territoriales de la Métropole d’Aix-Marseille organisait aujourd’hui un goûter biologique et local devant l’école de la Pointe Rouge et le lycée Marseilleveyre afin d’interpeller les candidats aux élections municipales de Marseille sur la question d’une agriculture et d’une alimentation plus soutenables. Cette action s’inscrit dans le cadre d’une journée d’actions décentralisées, organisée pour la campagne nationale Alternatives Territoriales, qui cherche à mobiliser les candidats sur l’urgence climatique.

Le collectif Alternatives Territoriales AMP, qui réalise un travail de plaidoyer à destination des élus locaux dans le cadre de la campagne Alternatives Territoriales depuis 2018, a organisé cet après midi un goûter bio et local devant l’école, conviant enfants, parents d’élèves. Un dizaine de militants de Alternatiba, Alternatives Territoriales AMP et de ANV-Cop 21 étaient présents, ainsi qu’une trentaine de parents d’élèves.

 

 

L’objectif de cette action était d’interpeller les candidats sur les revendications que porte le collectif en termes d’agriculture et d’alimentation :  exiger de la restauration collective des menus plus bio, plus locaux et moins carnés. Nos revendications s’appuient en particulier sur la mesure #7 du Pacte pour la Transition, disponible ici : Le Pacte pour la Transition du CTC | Le Pacte pour la Transition Aix-Marseille Provence

 

Partout en France, des goûters ont été organisés dans le cadre d’une journée nationale de mobilisations organisée par Alternatiba et le Réseau Action Climat, pour la campagne Alternatives Territoriales. De nombreux autres collectifs se sont aussi mobilisés, comme les groupes du Pacte pour la Transition, des Amis de la Confédération Paysanne, Terre de Lien et le Réseau des AMAP pour faire en sorte qu’une alimentation et une agriculture accessibles et saines pour le climat et la santé soient mises en œuvre sur les territoires.

 

  

 

Cette journée d’action ouvre une séquence de plaidoyer citoyen en vue des municipales : à partir d’aujourd’hui, une journée nationale de mobilisation sera organisée chaque mois jusqu’aux élections municipales afin d’interpeller les candidats sur les thématiques déterminantes pour enrayer le dérèglement climatique.

 

“Les cantines scolaires relèvent de la compétence des communes. Nous incitons donc tous les candidats aux municipales à s’engager à mettre en œuvre des politiques alimentaires et agricoles ambitieuses. “ explique Charlène Fleury, porte-parole du collectif Alternatives Territoriales AMP. Certains candidats ont d’ores et déjà réagis sur les réseaux sociaux (twitter) comme Samia Ghali qui promet “une remunicipalisation de la restauration collective en garantissant des circuits courts et des produits bios” ou Christophe Madrolle qui propose “des circuits courts et de créer des filières avec les producteurs ou les coopératives locales pour les cantines et les établissements publics.”

 

La prochaine journée de mobilisation aura lieu le 14 janvier sur la thématique de la mobilité et de la pollution de l’air.

Newsletter

Restez informé-e-s en vous inscrivant à notre NEWSLETTER

Changeons le système, pas le climat !