Communiqué de presse Alternatiba Marseille

  • -

Communiqué de presse Alternatiba Marseille

Marseille, première ville à refuser la mobilisation citoyenne Alternatiba !

A Marseille, le vendredi 19 juin

Après un premier refus du cabinet du maire quant à l’implantation du Village des Alternatives le 27 juin sur la Canebière et ses alentours, nous avions déposé des demandes pour la place Bargemon et le Palais Longchamp.

Mercredi 17 juin, le Sénateur Maire de Marseille Jean-Claude Gaudin nous fait part de son refus d’organiser dans les lieux proposés l’ensemble du festival, le 24 juin pour l’accueil du Tour Alternatiba et le 27 juin pour le Village des Alternatives, et ce, à moins de 10 jours de l’ouverture du festival. L’ensemble des services de la Ville avait pourtant validé les autorisations avec nos équipes techniques.

En ayant ignoré nos demandes de rendez-vous et nos mails, le Maire de la seconde ville de France bâillonne le travail d’un collectif qui réunit plus de 200 bénévoles, 140 structures locales et 120 artistes et nous pousse à construire une solution dans l’urgence.

La question climatique interroge notre quotidien, les enjeux du logement, de l’emploi, des transports, de l’éducation, autant d’urgences vitales aujourd’hui dans une ville qui est l’une des plus inégalitaires, polluées, et embouteillées de France. Mais Marseille est aussi une des villes les plus riches de ses initiatives citoyennes. Elle a déjà commencé la transition écologique, sociale et économique.

Étant donné l’urgence climatique que nous vivons, il est impératif de faire passer ces alternatives de l’échelle de niche à l’échelle de masse. C’est le message d’Alternatiba.

C’est pourquoi nous sommes plus que jamais déterminés à l’organiser. Cette interdiction inédite en France nous pousse à dénoncer le mépris des responsables politiques municipaux face aux citoyen-ne-s.

Les 4 et 5 juin derniers, Marseille a accueilli la MEDCOP 21 à la Villa Méditerranée en présence du Chef de l’État François Hollande, du Président du Conseil Régional PACA Michel Vauzelle et du Sénateur-Maire Jean-Claude Gaudin. A cette occasion, ce dernier s’est auto-proclamé « le porte-parole des villes, et plus particulièrement des villes méditerranéennes qui se mobilisent fortement au sein du réseau Cité et Gouvernements Locaux Unis ». Il a ajouté par la suite que les collectivités territoriales sont « les mieux placées pour imaginer les modes de vie et de consommation du futur, pour organiser les services publics de demain, plus sobres en consommation d’énergie, plus adaptables aux changements et plus ouverts aux nécessaires solidarités. »

Alternatib’aïoli et l’ensemble des Alternatiba en France sont le fruit du travail quotidien de tous ces acteurs qui proposent de nouveaux modes de vie et de consommation. Il y a donc un véritable décalage entre le discours et l’action publique. Il est clair que la société civile, selon Jean-Claude Gaudin, n’est pas un acteur à prendre en compte.

Nous savions déjà que l’écologie n’est pas la priorité de la majorité municipale qui préfère voir fleurir des parkings détruisant ainsi des arbres centenaires du Parc du Palais Longchamp, unique espace vert de l’hyper-centre de la ville. Cependant, Alternatiba Marseille avait l’espoir d’obtenir un espace d’expression sur la voie publique et reste stupéfaite face à la réaction du Cabinet du Maire.

Les conséquences financières engendrées par cette annulation de dernière minute sont des plus importantes. Nous les estimons aux alentours de 18 000 €. Nous appelons donc l’ensemble des citoyen-ne-s à participer à l’appel au financement participatif pour tenter de combler ces pertes.

Suite à cette décision de la mairie, nous avons convoqué une plénière exceptionnelle qui a réuni hier soir plus d’une centaine de personnes à La Ruche. Lors de cette plénière nous avons décidé collectivement de désengager l’association Alternatiba Marseille de l’organisation et de faire acte de désobéissance civile. Ainsi, Alternatiba Marseille se dégage de toute responsabilité pour la suite des événements.

Cependant, considérant que le Tour Alternatiba est en route vers la Cité Phocéenne, la Coordination Européenne des Alternatiba assume la responsabilité d’organiser la venue du Tour dans notre ville. Le Tour arrivera le mercredi 24 juin à l’Espace Mistral à l’Estaque à 12h pour ensuite laisser place à une vélorution qui se transformera en Cyclo Scuba Parade à 17h30 sur le Vieux Port. La journée se terminera par des prises de paroles Place Bargemon et un concert de HK et les Saltimbanks au Cours Julien.

Enfin, le mouvement étant européen, la Coordination Européenne des Alternatiba estime que les Marseillais-es ont aussi droit à leur transition écologique et sociale. C’est pourquoi cette instance fait le choix d’œuvrer et de coordonner la mobilisation citoyenne pour organiser le Village des Alternatives à Marseille le week-end prochain dans de nouvelles modalités. Ainsi, le Village s’implantera dans l’après-midi du 27 juin prochain sur le Cours Julien. L’objectif reste identique : sensibiliser le plus grand nombre possible de Marseillais-es sur les alternatives concrètes au dérèglement climatique.

Nous démontrerons qu’à Marseille, c’est l’ensemble des habitants qui se mobiliseront, de tous les quartiers, du nord au sud, du centre à l’est. Marseille, ville de tous les possibles, va se mobiliser le 27 juin pour exprimer sa volonté de vivre ensemble et de construire les réponses concrètes que nos élus ont été incapables d’anticiper depuis des décennies. La convergence de ces initiatives citoyennes va se cristalliser ce 27 juin à Marseille !

Nous appelons tous les citoyen-ne-s à nous rejoindre mercredi 24 juin à 18h sur le Vieux Port et le samedi 27 juin à 14h au Cours Julien.

Aïoli !

La Plenière d’Alternatiba Marseille.

FB: Alternatiba Marseille
Tw: AlternatibaMars
Framasphere : Alternatibaioli Mars


Newsletter

Restez informé-e-s en vous inscrivant à notre NEWSLETTER

Changeons le système, pas le climat !