Category Archives: Communiqués de presse

  • -

Alternatiba à Marseille, une belle journée de mobilisation citoyenne pour le climat

COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA COORDINATION EUROPEENNE DES ALTERNATIBA
Alternatiba à Marseille, une belle journée de mobilisation citoyenne pour le climat

Le Village des alternatives Alternatib’aïoli s’est implanté hier à Marseille, sur le Cours Julien. Durant toute l’après midi, 3 500 habitant-e-s sont venu-e-s à la rencontre des acteurs locaux proposant des alternatives au dérèglement climatique. Grâce à 200 bénévoles et une centaine de structures participantes, l’événement s’est déroulé dans une ambiance familiale, conviviale, festive, populaire et revendicative. Et ce, sans aucun incident.

 Ce succès est d’autant plus méritoire que le Village n’était pas autorisé par la Mairie de Marseille et que du fait de cette interdiction, la programmation n’a pu être communiquée que la veille… La Police Nationale était présente dès le matin, le soir 14 fourgons de CRS étaient déployés en bas du Cours Julien. Malgré ce climat de pression et d’intimidation, la journée s’est déroulée sans aucun incident.  Le bon déroulement des événements souligne à quel point il était absurde d’interdire le Village.

Ces 6 mois d’organisation collective autour du climat furent riches et formateurs pour tous les bénévoles impliqué-e-s. Face aux refus répétés de la Mairie, ils surent rester déterminés et mobilisés. Ils et elles n’ont jamais rien lâché !

Grâce à ce travail, de multiples alternatives concrètes ont pu être montrées au public marseillais. Allant de la construction artisanale d’éolienne avec Tripalium, à la promotion de l’agriculture paysanne et biologique avec les Paniers Marseillais, en passant par l’approvisionnement électrique par des énergies 100% renouvelables avec Enercoop, les visiteurs et visiteuses ont pu constater que les solutions du quotidien face à la question du climat émanent de la société civile et de chacun d’entre nous. Le Village a également été un grand moment de convivialité et de débats, avec ses multiples espaces thématiques, ses concerts et animations diverses et même une manifestation anti-climat maniant dérision et parodie.

Rappelons aussi que l’accueil de Tour Alternatiba mercredi dernier fut lui aussi un véritable succès : près de 2000 personnes dont beaucoup de jeunes ont participé aux différentes activités de la journée (vélorutions, prises de paroles, concert). Le message a même été porté jusqu’aux portes de l’Hôtel de Ville où près de 300 habitant-e-s ont interpellé le Maire Jean-Claude Gaudin.

Marseille a montré l’exemple :

La Coordination Européenne des Alternatiba remercie les 3 500 participant-e-s au Village des alternatives et l’ensemble des bénévoles. Ils ont montré l’exemple à l’ensemble des citoyen-ne-s, bien au delà de Marseille : face à l’urgence climatique, nous ne pouvons pas perdre un seul jour, ni reculer d’un pas. La détermination et la mobilisation autour des alternatives concrètes au dérèglement climatique est indispensable pour gagner cette bataille décisive.

Après 20 ans d’inaction lourde de conséquences des décideurs politiques et économiques, les citoyens doivent porter la question de l’urgence climatique sur la place publique, avec ou sans autorisation. C’est dans 20 ans la seule attitude que l’humanité jugera responsable. Merci à Alternatib´aïoli d’avoir malgré les pressions, les menaces et les risques assumé cette responsabilité là.

 

 La Coordination européenne des Alternatiba

contact@alternatiba.eu
www.alternatiba.eu

 

  Prise-de-parole-de-Jon-Palais-d-Alternatiba

En savoir plus

  • -

CP C.e.A : Malgré les pressions de la police, Alternatiba maintient le Village des alternatives à Marseille

Malgré les pressions de la police, Alternatiba appelle à se rassembler sans haine, sans armes et sans violence pour l’installation du Village des alternatives à Marseille.

La police nationale a contacté ce matin Alternatiba Marseille pour rappeler qu’Alternatib’Aïoli n’avait pas été autorisé et qu’ils enverraient les CRS sur le Cours Julien samedi 27 juin.

La Coordination européenne des Alternatiba rappelle qu’elle prend l’entière responsabilité du maintien des événements prévus : face à l’urgence et la gravité du dérèglement climatique, nous ne reculerons pas d’un pas ! La police a également appelé Txetx Etcheverry de la Coordination européenne en lui précisant qu’Alternatiba faisait l’objet d’une “interdiction” sur Marseille. Interrogée par M. Etcheverry, elle n’a pas voulu répondre sur le sens qu’elle donnait à ce mot.

Malgré le refus de la mairie d’autoriser les événements d’Alternatiba à Marseille, l’arrivée du Tour Alternatiba s’est déroulée mercredi dernier sans aucun incident, et a réuni près de 2000 personnes dans une ambiance de fête populaire pour la promotion des alternatives concrètes au changement climatique.

De la même manière, la Coordination européenne des Alternatiba réaffirme sa volonté de maintenir le Village des alternatives au changement climatique Alternatib’Aïoli prévu sur le Cours Julien le samedi 27 juin à partir de 14H00.

Nous appelons les citoyens à se rendre massivement sur le Cours Julien dès 13H00, sans haine, sans armes et sans violence, afin de permettre l’ouverture du Village des alternatives à 14H00.

La Coordination européenne des Alternatiba

Contact : Txetx Etcheverry 06 14 99 58 79

contact@alternatiba.eu


  • -

Communiqué de presse d’Alternatiba Marseille, 25/06/15

A Marseille aussi, la transition citoyenne est en marche avec Alternatiba

A Marseille, jeudi 25 juin

L’arrivée du Tour Alternatiba à Marseille hier a réuni des milliers de citoyens dans différents quartiers de la ville : L’Estaque, La Calade, Vieux Port, Belsunce, Cours Julien.

Une journée placée sous le signe de la mobilisation citoyenne autour des alternatives concrètes au dérèglement climatique. Mobilisation à la fois festive, conviviale et revendicative.

Après avoir accueilli à midi le Tour à L’Estaque, une première vélorution avec une centaine de participants a rejoint le centre ville de la cité phocéennne. Traversant plusieurs quartiers, dont les quartiers Nord, les triplettes et la quadruplette venues de Bayonne ont porté le message d’Alternatiba partout où les vélos passaient.

En savoir plus


  • -

Alternatiba à Marseille renforcé par une vague de solidarité !

Grâce à une mobilisation massive sur les réseaux sociaux et la publication de nombreux articles dans la presse, nous sommes heureux d’apprendre dans Politis et Sud-Ouest que la mairie semble faire marche arrière et déclare ne pas « s’opposer à la tenue de l’événement ». Nous sommes vraiment surpris de cette déclaration alors que le cabinet du maire refuse de nous recevoir et de répondre à nos appels.

La mairie déclare également dans son communiqué que “Les lieux souhaités par les organisateurs n’étaient pas adaptés à ce type de manifestations qui pourraient entrainer des risques en matière de sécurité du fait de l’affluence attendue et contrarier la vie quotidienne, la circulation notamment, en plein cœur de la ville”.

Il est important de redire qu’après un premier refus pour la Canebière pour des questions de tramways, nous avions proposé d’autres lieux en tenant compte de leurs recommandations : nous avons demandé la Place Bargemon et le Palais Longchamp, lieux où ne circulent ni voiture, ni tramway. Un  document interne nous prouve que les services techniques de la ville avaient accepté notre demande pour le Palais Longchamp.

Ainsi, pourquoi à dix jours de l’événement, après trois demandes faites auprès des services techniques de la mairie qui acceptaient une de nos propositions, tout refuser et ne pas proposer un autre lieu ? La mairie savait très bien que dans les délais aussi courts il nous serait impossible de reconstituer de nouveaux dossiers et ensuite de communiquer dessus. Ces déclarations font preuve de la mauvaise foi du Cabinet du Maire. L’attitude de ces responsables politiques n’est pas à la hauteur des enjeux du dérèglement climatique.

En savoir plus


  • -

Communiqué de presse Alternatiba Marseille

Marseille, première ville à refuser la mobilisation citoyenne Alternatiba !

A Marseille, le vendredi 19 juin

Après un premier refus du cabinet du maire quant à l’implantation du Village des Alternatives le 27 juin sur la Canebière et ses alentours, nous avions déposé des demandes pour la place Bargemon et le Palais Longchamp.

Mercredi 17 juin, le Sénateur Maire de Marseille Jean-Claude Gaudin nous fait part de son refus d’organiser dans les lieux proposés l’ensemble du festival, le 24 juin pour l’accueil du Tour Alternatiba et le 27 juin pour le Village des Alternatives, et ce, à moins de 10 jours de l’ouverture du festival. L’ensemble des services de la Ville avait pourtant validé les autorisations avec nos équipes techniques.

En ayant ignoré nos demandes de rendez-vous et nos mails, le Maire de la seconde ville de France bâillonne le travail d’un collectif qui réunit plus de 200 bénévoles, 140 structures locales et 120 artistes et nous pousse à construire une solution dans l’urgence.

La question climatique interroge notre quotidien, les enjeux du logement, de l’emploi, des transports, de l’éducation, autant d’urgences vitales aujourd’hui dans une ville qui est l’une des plus inégalitaires, polluées, et embouteillées de France. Mais Marseille est aussi une des villes les plus riches de ses initiatives citoyennes. Elle a déjà commencé la transition écologique, sociale et économique.

En savoir plus


  • -

Communiqué de presse de la Coordination Européenne des Alternatiba

Alternatiba interdit dans la seconde ville de France ?

Face à l’urgence climatique, on lâche rien !

Communiqué de presse de

la Coordination européenne des Alternatiba

Vendredi 19 juin 2015

En pleine année de la COP21, le maire de la seconde ville de France, Marseille, interdit dans sa commune la tenue d’Alternatiba, rassemblement de promotion des alternatives au changement climatique, et le passage du Tour Alternatiba, parcourant 5 600 km pour sensibiliser les populations à l’urgence climatique. La Coordination européenne des Alternatiba a décidé de maintenir ces deux manifestations, et lance un appel solennel à y participer de manière massive, déterminée et 100 % non-violente.

Malgré l’avis favorable de ses services techniques, M. Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille, a refusé l’autorisation nécessaire à l’organisation de l’étape du Tour Alternatiba ( https://alternatiba.eu/tour2015/ ) prévue le mercredi 24 juin dans sa commune, ainsi qu’à la tenue de l’Alternatib’Aïoli le samedi 27 juin.

Alternatiba est pourtant une dynamique exemplaire de mobilisation citoyenne face au changement climatique, à laquelle ont déjà participé 120 000 personnes, et dont les rassemblements se sont déjà tenus sans le moindre problème dans de nombreuses villes -tenues par des majorités de droite ou de gauche- comme Bordeaux, Bayonne, Nantes, Lille, Nancy etc. Partout, les collectivités locales conscientes du défi climatique devraient naturellement faire tout leur possible pour aider, faciliter les choses à ce type d’engagement collectif nécessaire et constructif.

Aprés 20 ans d’inaction irresponsable des grands décideurs politiques et économiques, il nous reste aujourd’hui peu d’années pour opérer les changements massifs permettant d’éviter les seuils d’emballement climatique pouvant conduire à une situation incontrôlable et irréversible bouleversant les conditions de vie de l’humanité. Dans cette situation d’urgence absolue, la Coordination européenne des Alternatiba ne peut se résoudre à accepter l’attitude irresponsable du maire de Marseille. Nous avons donc décidé de :

En savoir plus


  • -

Le printemps des Alternatiba

Communiqué de presse de

la Coordination européenne des Alternatiba

Dimanche 26 avril 2015

Un an et demi après le lancement de la dynamique de mobilisation climatique des Alternatiba, celle-ci ne faiblit pas, bien au contraire : plus de 70 Alternatiba – ces Villages des alternatives au changement climatique – ont eu lieu ou vont se tenir dans les mois qui viennent .12 auront lieu entre mai et juin, célébrant ainsi le printemps des Alternatiba, puis une cinquantaine se tiendront entre juillet et novembre. Au total, ce sont près de 120 équipes locales (en comptant également celles qui s’occupent d’organiser des étapes importantes du Tour Alternatiba) qui sont constituées sur autant de territoires différents, regroupant chacune de quelques dizaines à quelques centaines de bénévoles.

La 6ème Coordination européenne des Alternatiba s’est tenue ces samedi 25 et dimanche 26 avril 2015 à Bègles en présence de 66 délégués de 30 Alternatiba (*). Les cinq premières réunions de Coordination avaient eu lieu à Nantes en février 2014, à Bayonne en juin, à Paris en août, à Lille en octobre et à Saint-Quentin-En-Yvelines en février 2015.

Le samedi, l’assemblée a travaillé sur la forme et le contenu que devait revêtir le Village Mondial des Alternatives qui se tiendra les samedi 5 et dimanche 6 décembre 2015 à Paris. Elle l’a notamment fait en partant des conclusions des ateliers organisés sur ce sujet pendant le Forum Social Mondial qui s’est tenu fin mars à Tunis. Elle a également étudié les différentes possibilités de lieu d’implantation de ce Village Mondial, et mandaté des représentant-e-s chargé-e-s de procéder au choix définitif en liaison avec la Coalition Climat 21.

En savoir plus


Newsletter

Restez informé-e-s en vous inscrivant à notre NEWSLETTER

Changeons le système, pas le climat !