Les 300 propositions

Initiée par Alternatiba, la campagne Alternatives Territoriales vise à mobiliser des groupes de citoyens désireux de s’engager dans le plaidoyer environnemental auprès des élus locaux. En effet, 50 à 70% des solutions pour le climat se situent à l’échelle locale, alors à nous de jouer !
Dans le cadre de la mise en œuvre par la métropole Aix-Marseille Provence de son Plan Climat Air Énergie Métropolitain (PCAEM)*, notre groupe s’est constitué pour assister aux concertations et rédiger un Livret de propositions citoyen : “Pour une métropole à la hauteur des enjeux climatiques”.

Ce livret, rendu public le 14 janvier 2019, répertorie un ensemble de mesures ambitieuses, exemplaires, durables et solidaires, permettant d’agir efficacement sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre et sur la qualité de vie des habitants :

L’objectif de ce livret est double :
  • D’une part, nous l’adressons aux élus et techniciens de la métropole Aix-Marseille Provence, afin d’exiger un Plan Climat à la hauteur des enjeux climatiques, un Plan Climat apte à façonner une métropole vivable pour tous dans les décennies à venir. Il servira de base à nos discussions avec nos interlocuteurs à la Métropole. Nous espérons voir le plus possible des propositions que nous portons être intégrées au texte final, qui sera voté le 28 mars 2019.
  • D’autre part, nous souhaitons que tous les citoyens, acteurs associatifs et élus des communes de la métropole s’approprient ce texte et l’utilisent, afin de promouvoir ces mesures fortes à tous les niveaux de la société.

 

Les citoyens et acteurs associatifs désireux de soutenir nos propositions peuvent apporter leur signature sur le formulaire en ligne :

Soutien au livret Alternatives Territoriales AMP

* Le PCAET (Plan Climat Air Énergie Territorial) est une obligation pour toute intercommunalité de plus de 20.000 habitants. La première phase de mise en œuvre doit s’étendre de 2019 à 2024.

Newsletter

Restez informé-e-s en vous inscrivant à notre NEWSLETTER

Changeons le système, pas le climat !