Revue de presse semaine 25

 Cette semaine dans la revue de presse climat & Cop 21, éclaircies printanières entre injonction pontificale et propositions fortes pour financer la transition vers une économie décarbonée, avec notamment :
La publication d’une Encyclique très volontariste sur le climat par le pape François, qui fait grand bruit :
Le Pape François convertit l’église catholique à l’écologie sociale – Bastamag – 18 juin ; où l’on s’intéresse au détail de l’Encyclique (disponible en français ici) et à ses implications sans concession, critiquant tour à tour les OGM, les crédit carbone, notre « style de vie, de production et de consommation », les inégalités Nord/sud, les égoïsmes Étatiques et privés, … et qui affirme qu’« une vraie approche écologique devient toujours une approche sociale ».

Le pape embrouille les Républicains américains sur le climat – Libération – 17 juin ; où l’on s’intéresse à la réaction du parti Républicain aux Etats Unis à l’Encyclique du pape, qui provoque déja le débat entre cadres et élus climato-sceptiques aux dures réactions de rejet et majorité des sympathisants et catholiques plutôt en accord avec le pape.

Pascal Canfin : « La parole du pape, un renfort de poids » pour un accord sur le climat – La Croix – 15 juin ; où l’ex ministre au développement revient sur l’importance du soutien du pape sur la question climatique, en terme de sensibilisation générale mais aussi de responsabilisation et d’influence auprès des décideurs.
Et en bonus… la bande annonce parodique d’un nouveau film, the Encyclical : because “to change everything we need everyone”.En France, bataille sur la transition énergétique et sur son application :
Bruxelles semonce la France sur ses objectifs d’énergies renouvelables – Euractiv – 17 juin ; où l’UE fait le tour des engagements de ses Etats membres en terme d’énergies renouvelables, et pointe 5 d’entre eux dont la France qui ne devraient pas atteindre l’objectif de 20% dans le mix énergétique d’ici 2020… notamment à cause du secteur des transports.
Les géants de l’énergie accusés de bloquer les renouvelables en France – Euractiv – 16 juin ; où la remise d’un rapport piloté par Corinne Lepage au ministère de l’écologie dénonce la centralisation énergétique à la française aux mains de quelques grands groupes, et avance de nombreuses propositions de structuration, décentralisation et soutien des filières de la transition.
La France dévoile sa stratégie bas carbone – Le Monde – 16 juin ; où l’on s’attarde sur les objectifs affichés de la France, ambitieux avec une réduction de 40 % des émissions de gaz à effet de serre en 2030 et une division par quatre en 2050, mais qui posent encore de nombreuses questions quant à leur nature juridique et à leur application via des budgets et taxes carbones.


Le rôle de l’échelon local, et particulièrement régional ?
Climat : la région « échelle providentielle » pour porter un nouveau modèle, selon Nicolas Hulot – Le Courrier des maires – 18 juin ; où l’intervention de Nicolas Hulot à la région Ile-de-France est l’occasion de revenir sur le rôle potentiel des régions, notamment pour le soutien à une économie décarbonée et à leur désinvestissement des énergies fossiles, avec un voeu déposé en ce sens ce vendredi.
Climat : « Toutes les régions de France seront touchées, les mesures d’adaptation doivent être localisées » – La Gazette des communes – 11 juin 2015 ; où dans une interview le climatologue et membre du Giec Hervé Le Treut fait le point sur la difficulté d’estimer les conséquences précises au niveau d’une région du dérèglement climatique, sur l’intérêt pour cela de faire des études d’impact et sur le rôle adéquat des collectivités pour prendre des mesures d’adaptation.
La Californie, un État pionnier sur le chemin de la COP 21 – Novethic – 10 juin ; où l’Etat californien n’attend pas la politique fédérale et prend les devants en lançant avec 12 autres Etats/régions européens un accord commun, un soutien à l’économie verte et des mesures drastiques pour limiter le réchauffement climatique à +2°C. 

Désinvestir des énergies fossiles et financer la transition, de nouvelles propositions globales :
Climat: une «feuille de route» pour financer une économie mondiale bas carbone – Libération – 18 juin ; où l’on s’intéresse aux 10 propositions phares remises par Pascal Canfin et Alain Grandjean à François Hollande, qui ont travaillé depuis mars sur le financement d’une économie décarbonée, et préconisent notamment une taxe forte sur les transactions financières, des prix carbones adaptés aux pays et la fin des subventions publiques aux fossiles.
L’AIE prône la suppression des aides aux énergies fossiles d’ici 2030 – Euractiv – 15 juin ; où l’Agence internationale de l’énergie publie des propositions permettant de commencer à réduire de façon important les émissions du secteur de l’énergie dès 2020, avec 5 propositions dont notamment la fin des subventions au charbon ou l’interdiction d’ouvrir de nouvelles centrales.


Les émissions dues au transport, prochaine cible prioritaire ?

Quelles sont les véritables émissions de CO2 du trafic aérien ? – Le Monde – 18 juin ; où Aéroports de Paris, Air France- KLM et le Groupement des industries françaises aéronautiques ont remis un rapport au gouvernement sur leurs engagements en matière de réduction des émissions… qui ne restent que superficiels là où il y aurait de nombreuses mesures à prendre contre les émissions de ce secteur qui ont pourtant échappé aux efforts jusqu’ici en la matière. Pour aller plus loin, le RAC publie une campagne sur les dessous de l’aviation et les propositions pour contraindre le secteur aux impératifs climatiques… tandis qu’un rassemblement se prépare à Notre Dame des Landes les 11 et 12 juillet, sur le thème du climat et des effets climaticides d’un éventuel aéroport.

Le transport apparait comme le plus gros défi climatique de l’Europe – Euractiv – 16 juin ; où un rapport montre que c’est actuellement le transport qui est en Europe le secteur le plus émetteur en gaz à effet de serre, dont 70% vient du transport routier, et avance des propositions notamment par des normes bien plus strictes en matière d’efficacité énergétique.

Le lobbying d’entreprises privées qui s’intensifie…
Climat : les entreprises européennes veulent peser sur les négociations – Novethic – 16 juin ; où Business Europe, le “Medef européen”, publie ses 10 priorités pour la Cop… dont l’institutionnalisation de la présence des entreprises privées aux négociations Cop, l’harmonisation des marchés carbone et l’application d’un accord sur le climat de façon universelle et sans distinction à tous les États… même aux économies des pays les plus pauvres.
Face au lobby gazier, la société civile résiste – Novethic – 15 juin ; où l’on s’intéresse aux manœuvres des géants du gaz qui des sommets économiques aux intersessions de Bonn poussent pour promouvoir le gaz avant tout… alors qu’il constitue “une énergie de transition” certes, mais “pour une très courte période seulement”, qu’est trop occulté le secteur du gaz renouvelable, et qu“‘il risque de devenir la première source d’émissions supplémentaires de CO2 à l’horizon 2030-2040″.

Finalement, quel message pour quelle stratégie adopter vis à vis de la Cop elle même ?
Négociations climat : comment éviter les désillusions et reprendre notre avenir en main ? – Bastamag – 18 juin ; où Maxime Combes fait un tour d’horizon des mobilisations, de l’état des négociations et des points de vue des différents commentateurs pour finalement poser la question “Que dire à la population et quel rapport instituer avec la COP21 ?”, entre optimisme et volontarisme sur la Cop elle-même ou pessimisme et volonté de se servir de la Cop comme caisse de résonance citoyenne avant tout – les deux stratégies ayant leurs avantages et inconvénients.
L’UE demande l’arrêt du « bricolage » sur les négociations climat – Euractiv – 12 juin 2015 ; où les délégués de l’UE expriment leur frustration face à la lenteur des négociations à Bonn et en appellent à les tirer vers plus d’ambitions pour “faire bouger les lignes”… là où la diplomate française Laurence Tubiana est plus réservé et insiste sur le maintien avant tout d’un climat de confiance.

Et en bonus :
– En cette semaine de passage du bac, rappels scientifiques climatiques à la pelle : tandis que l’année 2015 semble encore devoir battre un record de chaleur, le Huffington Post fait un point sur les îlots de chaleur urbains, ces vagues de chaleur qui l’emmagasinent et s’accentuent jour après jour. L’occasion également de revenir sur les deux enjeux et termes que sont l’atténuation et l’adaptation, mais aussi sur cette science discrète qu’est la paléoclimatologie.
– Du coté des ONG, la Fondation Nicolas Hulot publie un thermomètre des engagements des Etats, qui montre que les efforts sont encore insuffisants, tandis que Zéro Waste fait le point en schémas et en chiffres sur les impacts climatiques du tout jetable, et que le CCFD publie une vidéo avec Geneviève Azam pour décrypter les enjeux de la Cop.
– Terra-Eco s’interroge dans 2 articles sur l’impact fort de l’élevage sur les émissions de GES, puis sur les moyens d’atténuer cet impact.
– Du coté des personnalités, tandis que Ségolène Royal s’englue au petit journal sur la Cop, Pharell Williams plaide pour le climat et particulièrement les emplois verts dans le Guardian… et annonce le Live Earth, concert mondial pour le climat.
– Rien ne va plus : des ours polaires d’Arctique ont été vu en train de dévorer des dauphins… deux espèces qui ne sont pas sensées vivre sous les mêmes latitudes et dont le rapprochement est attribué au dérèglement climatique.
Bonne lecture, et bonne semaine,
Victor Vauquois

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.