Vers une rue du Faubourg d’Arras praticable à vélo ?

13305235_772763266193732_3608198678199597711_oUne rencontre a eu lieu ce samedi 9 juillet à l’Hôtel de ville de Faches-Thumesnil entre M. le maire Nicolas Lebas et trois représentants des collectifs Action Non Violente COP21/Alternatiba Lille pour parler de l’aménagement de la rue du Faubourg d’Arras.

 

Cette rencontre intervient après plus de 2 mois de campagne et de mobilisation citoyenne efficace : une pétition de plus de 1000 signataires lancée le 9 mai ainsi qu’une action symbolique de traçage de voie cyclable le 28 mai dernier. Il s’agit donc d’une avancée car Faches-Thumesnil a longtemps fermé le dialogue aux promoteurs du vélo sur ce sujet, la fin peut être d’un verrou et d’un statu quo avec, espérons, des résultats concrets sur le terrain.
Au cours de cette réunion constructive, M. le maire a présenté 2 propositions : la première concernant des pistes cyclables, la seconde des bandes cyclables. Ces projets, dans les tiroirs depuis 2014, concernent un tronçon de 300 m de long entre la rue Gambetta et la rue Abelard. M. le Maire a expliqué également les contraintes en matière d’urbanisme auxquelles il doit répondre.

S’il est satisfaisant de voir le vélo se trouver enfin une place rue du Faubourg d’Arras, nous déplorons que les solutions proposées laissent intact la place de l’automobile sur cet axe. En effet, les 2 voies destinées à la voiture sont conservées, le partage de la voirie se fera au détriment des piétons sur certaine partie. La diminution du trafic automobile ne sera donc pas au rendez-vous. De plus, les aménagements présentés ne suffiront pas évidemment à sécuriser totalement les déplacements des cyclistes et tout reste à imaginer en amont de la rue Léon Gambetta. S’agissant des bus, M. Lebas a par ailleurs évoqué l’idée de créer des couloirs de bus partagés avec la voiture pendant les heures pleines.

M. Lebas s’est enfin engagé à faire progresser l’un des deux projet avec un choix de la mairie dès la rentrée. Les collectifs suivront la suite de près.