Category Archives: Alternatiba Le Mans

  • 0

On attaque l’état français en justice ?

 

 

L’AFFAIRE DU SIECLE !

4 associations, Notre Affaire à Tous, la Fondation pour la Nature et l’Homme, Greenpeace France et Oxfam France ont décidé, au nom de l’intérêt général, d’attaquer l’Etat français en justice pour qu’il respecte ses engagements climatiques et protège nos vies, nos territoires et nos droits.

Les changements climatiques sont là : ils affectent déjà nos vies et n’épargnent personne. Nous assistons à la montée des eaux, à la fonte des glaces, à la multiplication des évènements météorologiques extrêmes, tandis que les espèces animales et végétales disparaissent inexorablement. Les sécheresses et inondations sont de plus en plus dévastatrices. Nos exploitations agricoles sont en danger. L’air que nous respirons est pollué. Le prix de nos factures énergétiques explose. Partout, dans les pays du Sud comme dans les pays du Nord, les populations vulnérables sont les plus exposées.

Obnubilés par les enjeux du court terme, les Etats et les acteurs économiques restent sourds aux innombrables cris d’alarme des plus fragiles, des scientifiques, des associations. Alors que les investissements nécessaires pour remédier à la catastrophe devraient être financés majoritairement par les plus aisés, les classes moyennes et les plus démunis y contribuent aujourd’hui de manière indifférenciée. La lutte contre les changements climatiques ne doit pas se faire au détriment des plus fragiles.

La France a pris un retard conséquent. D’aveu public, elle n’atteint pas ses objectifs sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Les inégalités face au changement climatique s’aggravent.

L’État a l’obligation d’agir.

Il doit prendre les mesures politiques qui s’imposent, tout en garantissant la justice sociale. Il doit réduire notre dépendance au pétrole et nous fournir des alternatives en matière de transport. Il doit, investir dans la rénovation des logements et promouvoir l’usage des énergies renouvelables, en abandonnant le recours aux énergies fossiles et nucléaire. Il doit instaurer l’accès de tous à une alimentation suffisante et de qualité, garantir un revenu décent pour les agriculteurs et lutter contre la déforestation. Il doit aussi mettre en place les dispositifs indispensables à l’adaptation de nos territoires et à la protection de nos côtes. Toutes ces mesures auront un impact positif sur nos vies. Pourtant, ce qui est sur la table aujourd’hui est largement insuffisant.

La justice est un véritable levier. Elle peut enfin contraindre à l’action.

Partout dans le monde, des citoyennes et citoyens saisissent la justice pour que leurs droits fondamentaux soient garantis face aux changements climatiques. Et ça marche ! Aux Pays-Bas, la justice a ordonné au gouvernement néerlandais de revoir à la hausse ses objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre. En Colombie, 25 jeunes ont fait reconnaître par la Cour suprême la nécessité d’agir contre la déforestation et pour la protection du climat. Au Pakistan, un fils d’agriculteurs a demandé aux juges de contraindre son État à adopter une législation climatique capable de protéger l’exploitation de ses parents, et leur droit à l’alimentation.

Nous aussi, nous pouvons gagner. Nous pouvons changer les choses, si nous sommes ensemble ! Alors agissons pour la justice sociale et climatique, saisissons la justice pour que la France respecte enfin ses engagements sur le climat.

Ensemble, portons et remportons ce qui est déjà, partout dans le monde, et aujourd’hui en France, l’Affaire du Siècle.

 

 

Alternatiba Le Mans a signé ce soutien !

En moins de 24h, plus de 600 000 signatures !!!

Pour signer toi aussi c’est ici : https://laffairedusiecle.net/


  • 0

Plénière mensuelle Alternatiba – 19/12/2018

 

 

Au menu du 19/12 : perspectives, Marche pour le climat, Actions Non-Violentes, Etats Généraux des Migrations,…

 

RDV démosphère : https://sarthe.demosphere.net/rv/2457

 


  • 0

Appel à une assemblée citoyenne pour la justice sociale et climatique

Tags : 

Il y a dix ans, Hervé Kempf publiait « comment les riches détruisent la planète », il y écrivait que la crise écologique s’approfondissait et mettait en péril les possibilités futures d’une vie digne sur Terre.

Il démontrait dans ce livre

• que la crise écologique est indissociable d’une crise sociale marquée par la montée des inégalités depuis les années 80 et la constitution d’une oligarchie coupée de l’intérêt général ;
• que cette oligarchie, les personnes les plus riches, avaient une responsabilité éminente dans la crise écologique, tant par leurs actes que par le modèle culturel de consommation excessive qu’ils propagent ;

• et que l’oligarchie manifeste une tendance autoritaire de plus en plus marquée, reculant sur la démocratie pour maintenir ses privilèges.

10 ans plus tard, alors que des millions d’humains vivent dans leurs corps, payent ou ont payé de leur vie la destruction de leur environnement, nous sonnons l’alarme climatique.

Nous refusons qu’une poignée de personnes, en France et dans le monde, accaparant toutes les richesses, saccageant nos ressources communes, continuent à mettre en péril l’ensemble du monde vivant.

Car le constat est aujourd’hui celui d’une catastrophe pour le vivant, dans son intégralité, dont nous sommes de plus en plus nombreuses et nombreux à être conscients de son caractère inéluctable.

Pourtant, nous pensons que nous pouvons encore agir sur l’ampleur de la catastrophe. Nous y préparer et nous y adapter certes, mais surtout mettre toute notre énergie, unir toutes nos voix pour limiter le dérèglement climatique et lutter pour chaque dixième de degré.

Du mouvement « Il est encore temps » en France ou « On a plus le temps » en Angleterre, vous choisirez lequel vous est le plus confortable pour envisager l’avenir…

Ce qui est sûr, c’est qu’un avenir dans lequel les mines, les barrages, le tourisme et le transport aérien, le modèle d’agro-industrie continuent à prospérer, ne sera pas vivable.

Les personnes à qui ce modèle promet l’enrichissement choisiront la violence.

Mais les personnes qui savent combien l’injustice est globale, les personnes qui l’ont expérimentée dans la rue, au fil des mouvements sociaux depuis des décennies, ou tout récemment, peuvent faire le choix du rassemblement. Avec les « gilets jaunes », nous devons faire la démonstration que la justice sociale est le chemin nécessaire par lequel les choix écologiques doivent passer.

L’alarme climatique nous appelle à déconstruire, maillon après maillon les chaînes qui maintiennent serrées nos vies dans le modèle de la croissance, une croissance mortelle.

Nous n’en pouvons plus de ce modèle qui manipule nos désirs les plus intimes pour nous amener à consommer toujours plus, étouffant le bonheur dans l’acte de posséder.

Nous n’en pouvons plus de cette pression constante pour accéder aux droits les plus vitaux : se nourrir, se loger, se chauffer, se déplacer, conduisant à échanger sa vie contre un salaire.

Nous n’en pouvons plus de cette confiscation du temps au motif de la productivité. Comment vivre libre, sans le temps pour penser, être ensemble, choisir, s’organiser, rêver ?

Nous n’en pouvons plus, et cela tombe bien, parce qu’à la mesure de notre épuisement, la Terre que nous empruntons aux générations futures commence à nous faire savoir.

L’alarme climatique appelle à construire une économie de paix : en désinvestissant massivement notre argent (y compris l’argent public) des projets extractivistes, pétroliers, ou de la production d’armes et d’énergie nucléaire, ce qui revient quasiment au même. Une économie de paix qui mise sur l’intelligence collective, sur la force des liens, sur l’empathie, sur la co-éducation permanente.

L’alarme climatique appelle à construire une écologie sociale : où s’organise l’entre-aide, le don, et la coopération, qui interroge sereinement nos besoins pour renoncer joyeusement à la croyance que consommer rend heureux, et ainsi garder nos euros pour vivre bien sans nuire au reste du monde.

L’alarme climatique appelle à expérimenter de nouveaux rapports à la nature et au monde : en mangeant mois de viande, en participant massivement à produire notre alimentation saine et naturelle, en inventant de nouvelles formes d’organisation, en reprenant le contrôle de notre temps.

L’alarme climatique appelle à faire le choix de la solidarité en accueillant dignement les personnes venues trouver l’exil en France, parce que l’accueil est une nécessité humaine et qu’y renoncer nous condamne en même temps que celles et ceux qui se noient dans la méditerranée.

Alors, cette alarme s’accompagne d’un appel. Un appel à créer aujourd’hui une « assemblée citoyenne pour la justice sociale et climatique ».

Cette assemblée devra peser sur les décisions locales :

-sur le Plan Climat Air Énergie Territorial, que Le Mans Métropole devra signer d’ici quelques mois et qui doit l’engager pour une réduction massive de ces gaz à effet de serre suivant les dispositions des accords internationaux de la COP21.

-sur des choix conditionnant notre avenir : le soutien à une agriculture saine tout autour des villes, le renoncement à de nouvelles zones d’activité, comme à Béner qui menace directement notre approvisionnement en eau, les aménagements nécessaires pour trouver des alternatives aux voitures individuelles : l’amélioration des transports en commun et sa gratuité, la facilitation du partage des trajets, la création d’un plan vélo.

Cette assemblée devra également renforcer les liens entre celles et ceux qui sont engagéEs dans les luttes écologiques et celles et ceux qui se sont emparé des questions sociales, et qui ne pourront procéder à la remise en cause générale du système les uns sans les autres. Nous proposons que cette assemblée se tienne pour sa première séance le 20 décembre prochain, à 20H. (les infos arriveront très vite)

Rouge de colère ou vert de rage, avec ou sans Gilet jaune : mettons-y de l’ardeur, de la détermination, de la joie et de l’amour…

A l’issue de cette marche, nous appelons à rejoindre le blocage du dépôt pétrolier au Mans, de façon non violente, à prendre part au discussions et aux actions qui permettront de sortir de ce monde de dépendance au pétrole. Merci à vous.


  • 0

Samedi 8 décembre, au Mans, la marche pour le climat aura bien lieu! Parce-que…

 

  • On n’a plus le temps. L’ONU annonce qu’il sera trop tard dans 2 ans.
  • Fin du monde et fin du mois, c’est la même urgence.
  • Il est vital de nous réunir et nous exprimer sans céder à la peur.
  • Cette marche sera non-violente, joyeuse et familiale.
  • Nous n’attendons pas qu’on nous donne la permission pour agir ici et maintenant
  • Actuellement les dirigeant⋅es des États sont réuni⋅es pour la COP 24.
  • Ce sera l’occasion d’appeler à former une assemblée citoyenne pour la justice climatique et sociale qui pèsera sur les politiques locales.
  • Tout⋅e seul⋅e on va plus vite, ensemble on va plus loin.
  • Pour nous désintoxiquer de notre dépendance au pétrole, nous avons besoin de transports en commun, de pistes cyclables et de relocaliser nos productions.
  • Un autre monde existe, il est dans celui-ci.
  • On n’a pas trouvé de chocolat sur une autre planète.
DEBOUT ET DÉTERMINÉ⋅ES, ON LÂCHE RIEN!

  • 0

Venez marcher pour le climat au Mans le 8 décembre #ClimateAlarm

RDV le samedi 8/12 à 14h30 sur le parvis de la gare nord au Mans pour la Climate Alarm !!!

 

Qu’est-ce que la Climate Alarm ?

C’est une manifestation citoyenne pour sonner l’alarme climatique. On vous invite donc à ramener tout ce que vous avez à disposition pour faire du bruit (casseroles, sifflets, instruments,…).

Le 8/12, comme dans 130 autres villes (eh oui l’évènement est international) nous marcherons, pédalerons, roulerons,…
Cette marche sera un peu spéciale car ce ne sera pas seulement une marche ! Elle sera divisée en deux parties : les piétons et les mobilités douces !!!!

 

C’est quoi le but ?

Cette marche pour le climat sera centrée sur les transports. En effet, il est temps de réclamer des aménagements dignes de ce nom pour les mobilités douces.

 

Pourquoi le 8 décembre ?

Loin d’être anecdotique, la date du 8 décembre a été soigneusement choisie puisque du 3 au 14 décembre prochains, les chefs d’Etats et de gouvernements se rassembleront en Pologne lors de la COP24 (24e conférence annuelle de l’ONU sur les changements climatiques) pour décider ou non de nouveaux engagements climatiques. Sachant que les engagements pris lors de l’Accord de Paris en 2015, même s’ils étaient respectés, amèneraient toujours vers une trajectoire de +3°C…
L’inaction climatique est un choix politique. Le nôtre, c’est que tous les choix présents et futurs respectent l’impératif des +1,5°C.

 

Le programme :

  • 14h30 : RDV gare nord
  • 15h : départ vers la place de la République en longeant les voies du tramway avenue du Général de Gaulle
  • 15h45 : prises de parole place de la République
  • 16h : départ vers le tunnel des Jacobins
  • 16h30 : prises de paroles au tunnel
  • 16h50 : départ vers la mairie
  • Et plein de surprises qu’on vous annoncera avant le départ à 15h …

 

Cette Marche au Mans existe tout d’abord grâce aux citoyen.ne.s qui sont de plus en plus nombreux.ses à participer à son organisation et à marcher, puis aux assos, orgas ou mouvements collectifs suivants : Alternatiba, ANV-COP21, ATTAC, Basse Tension, Collectif pour une Terre Plus Humaine, Cyclamaine, GreenPeace, Sortir du Nucléaire, Univ’Vert ainsi que les élu.e.s Verts.

 


  • 0

ANV-COP21 Le Mans – Action de communication Société Générale

Le 30 novembre et le 1er décembre, 6 activistes d’ANV-COP21 Le Mans ont mené une action de communication directe auprès du personnel et des directeur.rice.s de 4 agences Société Générale du Mans et des alentours.

Cet échange avait pour but de les informer des investissements climaticides de leur employeur, notamment dans le gaz de schiste ! Les militant.e.s leur ont remis une lettre signée par de nombreuses ONG, dont ANV Action non-violente COP21 et Les Amis de la Terre France.

Les dirigeants de Société Générale nous mènent droit à la catastrophe climatique en soutenant de méga-projets américains de développement du gaz de schiste, notamment avec le projet Rio Grande LNG : qu’en disent les salarié-e-s de Société Générale ?

 

➡ Participer à l’Opération Nettoyage le 14 décembre à Paris pour agir contre les investissements sales de Société Générale : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSebIfLYt7-MzcedPFjXQbpkkqE7zkUpsQKi0qowmkKWKAon0w/viewform?fbclid=IwAR3oADcjKziBfSUlD90rfQCcEZcrFpQ4FJFb_DCH8W33oTVPZopOS_JkZJw

 

➡ Lire l’article d’ANV-COP21 :  https://anv-cop21.org/climat-des-centaines-de-citoyens-vont-dialoguer-avec-les-salaries-de-societe-generale/

 

➡ Lire le rapport des Amis de la Terre sur les investissements de Société Générale : http://www.amisdelaterre.org/Rapport-Societe-Generale-plein-gaz-sur-les-fossiles.html

 


  • 0

L’armistice, vraiment?

Hier, dimanche 11 novembre 2018 nous célébrions le centenaire de l’hécatombe de la première guerre mondiale… un accord signé pour arrêter les combats, certes… mais pour tout le reste?

Nous sommes-nous vraiment engagéEs sur la voie de la paix? Notre dépendance au pétrole, l’effondrement annoncée de notre société thermo-industrielle nous conduit fatalement à un futur en guerre si nous n’organisons pas aujourd’hui les conditions de la paix.

Il y a un siècle en Europe, des voix s’étaient élevées depuis de nombreuses années contre les préparatifs de l’hécatombe des tranchées.

En France, Jean Jaurès en fut le principal porte-parole, dénonçant « le capitalisme qui porte en lui la guerre comme la nuée porte l’orage ».

Alternatiba a rejoint le collectif Sarthois “En marche pour la paix” et soutient ses initiatives parce que :

  • Aujourd’hui des guerres ravagent de nombreux pays, ailleurs les menaces de déflagrations sont alimentées par la course capitaliste aux armements et à la nucléarisation de la planète.
  • Chaque année une partie importante des ressources publiques est gaspillée pour le maintien et la modernisation de la force de frappe nucléaire, ces fonds publics seraient beaucoup plus utiles pour la santé, l’éducation, la transition écologique…

A l’initiative d’ICAN (5 00 associations au niveau mondial), l’ONU a débattu de la question des armes nucléaires. En juillet 2017, à l’ONU, 122 pays ont signé un traité d’interdiction des armes nucléaires. En 2018, ICAN a reçu le prix Nobel de la Paix.

Mais Emmanuel Macron refuse que la France signe ce traité, et au contraire gonfle le budget 2019 de la défense qui atteint 6 milliards d’euros pour les armes nucléaires (3,7 milliards en 2018).

Nous appelons à signer une pétition  : https://www.mvtpaix.org/wordpress/petition-pour-un-traite-dinterdiction-des-armes-nucleaires/

Pour que la France signe et ratifie le Traité d’Abolition des Armes Nucléaires (TIAN) !

Pour que la France renonce à doubler son budget militaire !

Pour la Paix et pour le développement des moyens au service de l’Humain.

Membre du collectif : AFPS (Association de Solidarité France Palestine, Association Républicaine des Anciens Combattants (ARAC), Association Départementale des Elus Communistes et Républicains (ADECR), ALTERNATIBA, ATTAC72, CGT, Collectif pour une Terre plus Humaine, EELV, ENSEMBLE, Femmes Solidaires, FSU, Mouvement Nationale de Lutte pour L’Environnement (MNLE), Mouvement de la Paix, PCF, Sortir du Nucléaire 72, UNEF-Le Mans,


  • 0

Tout le monde Marche pour le Climat le 13 octobre au Mans à 15h

La première Marche pour le Climat du 8 septembre a été un immense succès au Mans et partout en France !!! La seconde sera encore plus forte !

RDV le 13 octobre à 15h, Place du Jet d’Eau au Mans, pour la seconde Marche pour le Climat qui aura pour thème l’Energie.

Venez avec vos sloggans, vos pancartes, vos envies, votre détermination et votre sourire.

 

Parcours et animations :

15h Place du Jet d’eau

Die-In (tout le monde s’allonge et utilise l’espace) > Il est temps d’entrer en transition avant qu’il ne soit trop tard…

 

15h15 Départ

D’abord Place Saint Nicolas : Entrer en rotation autour du rond point et les porteurs de banderoles se posent sur le rond-point.

Puis Place de la République : Chaine humaine tout autour (deux cordons s’étirent en sortant de la rue Marchande) + Prises de parole flash sur l’Energie (stop nucléaire, coopératives énergétiques, changement de fournisseurs,…)

 

16h Préfecture

Speed Dating : pas de grands discours mais du partage. En grande ronde, avec son voisin proche : quelle transition individuelle et/ou collective vis-tu ? Au bout de 5 minutes, tourner vers la gauche/droite et conserver ce sens toutes les 5 minutes


  • 0

Un comptoir solidaire… de rue!

Tags : 

Voici quelques images d’un comptoir réalisé pendant des ateliers “de rue”, avec des personnes accueillies au point rencontre du Secours Catholique début septembre…

L’assemblage et les finitions ont été réalisé dans les nouveaux locaux, plus pratique pour trouver des angles droits…

De belles rencontres autour de belles palettes!


  • 0

Action ANV-COP21 Le Mans du 15 septembre

Le 15 septembre 2018, ANV-COP21 a remis une couche à la Société Générale suite aux actions du 8 septembre (https://alternatiba.eu/lemans/2eme-action-danv-cop21-le-mans-operation-nettoyage-reussie/).

Plusieurs dizaines d’actions ont eu lieu en France, en cette journée européenne des actions contre la finance climaticide, invitant tous les citoyen.ne.s à une grande action de mobilisation le vendredi 14 décembre à Paris pour la fin de la COP24 (Article d’ANV-COP21 : https://anv-cop21.org/nouvelle-vague-dactions-contre-societe-generale-persiste-politique-climaticide/).

 

Le Mans était de nouveau de la partie et a réalisé son action Bd Churchill.

Voici nos images : https://drive.google.com/drive/folders/1apUXkr8BqQJhXEswQSuw0x7SIQN4Kyph

Et notre vidéo : https://framadrop.org/r/xZ2uYxtuOr#XDn8eUx6WWeNKvoAD8hjt+UjsGq9d2B1S2H+/LbUXks=

Nostalgie était avec nous ! Voici les interviews d’après action qui ont été diffusées lundi 17 septembre à 6h30, 7h30 et 12 h :

https://framadrop.org/r/lnI0E1AHj1#bM0SzmENsmiiVYuAVPGwCRkuuW26JuM7jxaaNHlypTY=

https://framadrop.org/r/VhA_Rz0STP#XXmdxXROrt2vV8fQzt3xgw5XfqPG4iLtJWGLC3KpQ34=

https://framadrop.org/r/eFNqy5wqlU#Crfa0w9rELCexLSlyxnilkYJjPiZkfbrXrTmvHLDAdk=

 

Vous avez envie d’agir avec “ANV-COP21 Le Mans” ! Contactez-nous ici : anvcop21-lemans@riseup.net